SportsLu, Vu & Entendu

Le génial lexique du tennis de Grantland pour réviser avant Roland-Garros

Grégoire Fleurot, mis à jour le 23.05.2014 à 11 h 42

Le Français Jérémy Chardy à l'Open d'Australie, le 17 janvier 2014. REUTERS/Jason Reed

Le Français Jérémy Chardy à l'Open d'Australie, le 17 janvier 2014. REUTERS/Jason Reed

A la veille de Roland-Garros, la magazine sportif américain Grantland vient de publier un lexique plein d'humour afin de réviser les termes clés du tennis, cette activité «inventée par la haute société comme une alternative au sport», et d'éviter d'«avoir l'air d'un imposteur des classes moyennes ou pire, d'un fan de golf» dans les conversations en ville.

Morceaux choisis:

«Coupe Davis (n.) - Un tournoi de tennis masculin international révéré à l'oral par les meilleurs joueurs du monde, dont la plupart l'estiment bien trop important pour le souiller avec leur participation.

terre battue (n.) - La plus lente, la plus sale et la plus inamicale des surfaces majeures du tennis; bizarrement, le tournoi du Grand chelem qui incarne ces qualités s'est retrouvé en France.

Mercedes (n.) - Un programme de télévision germano-américain pendant lequel des matchs de tennis sont diffusés comme publicité de temps en temps.

Interrompu par la pluie (n.) - A Wimbledon, désigne lundi, mardi, jeudi, vendredi et dimanche.»

Pour lire le lexique en entier, c'est par ici

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte