C'est dans l'actuSports

La première grande victoire de Mohamed Ali truquée? Les soupçons du FBI

Grégoire Fleurot, mis à jour le 26.02.2014 à 12 h 51

Mohammed Ali, en 1967. Via Wikimedia Commons.

Mohammed Ali, en 1967. Via Wikimedia Commons.

Et si l'un des combats les plus mythiques de la légende vivante de la boxe Mohamed Ali avait été truqué? C'est en tous cas ce qu'a soupçonné le FBI, selon des documents vieux de 40 ans que le Washington Times s'est procuré.

Le 25 février 1964, Cassius Clay comme il s'appelait encore, 22 ans, avait stupéfait le monde de la boxe en battant le champion poids lourd Sonny Liston, «un des athlètes les plus intimidants de tous les sports», qui avait remporté 35 de ses 36 combats professionnels, qui venait de battre deux fois par KO au premier round son prédécesseur Floyd Patterson et qui était favori à huit contre un contre Clay, écrit Sports Illustrated. Le combat, classé par le magazine sportif américain quatrième plus grand moment de sport du XXe siècle, est considéré comme l'évènement fondateur de la carrière d'Ali.

Le Washington Times a mis la main sur les documents du FBI grâce au Freedom of Information Act, qui oblige les agences fédérales à transmettre leurs documents à quiconque en fait la demande. Ceux-ci montrent que les autorités soupçonnaient le match d'avoir été truqué par Ash Resnick, un parieur de Las Vegas lié au crime organisé et à Liston, mais que rien ne montrait qu'Ali était au courant. Le FBI n'a jamais pu vérifier ses soupçons. Voici ce que l'on peut lire sur une note datée du 24 mai 1966 tirée de l'audition de Barnett Magids, un parieur de Houston:

«Deux ou trois jours avant le combat, Magids a appelé Resnick au téléphone [...] Lors de cet appel, il a demandé à Resnick qui était son favori pour le combat, et Resnick a dit que Liston allait mettre Clay KO dans le deuxième round. [...] Autour de midi le jour du combat, [Magids] a appelé Resnick de nouveau, et cette fois-ci Resnick lui a conseillé de ne pas parier, et simplement d'aller voir le match à la télévision, qu'il allait comprendre pourquoi et qu'il ne pouvait pas en dire plus à ce moment.»

Magids affirme avoir tout de suite compris en regardant le match que Resnick savait que Liston allait perdre. La note continue:

«Une semaine plus tard, un article dans Sports Illustrated décrivait Resnick comme un grand perdant parce qu'il avait soutenu Liston. Plus tard, des "initiés" de Las Vegas ont dit à Magids que Resnick et Lisotn avaient chacun gagné un million de dollars en pariant contre Liston et que l'article dans le magazine était une couverture.»

Le Washington Times souligne qu'il ne s'agit pas là d'une preuve définitive, et que les documents ne mettront pas fin au débat autour de la régularité de ce match. Une chose est sûre: le FBI considérait Resnick comme «une source de corruption pour le sport professionnel», et estimait qu'il avait aidé à truquer deux matchs de Liston, selon une autre note.

Grégoire Fleurot
Grégoire Fleurot (799 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte