JO Sotchi 2014Sports

Sotchi: 50 ans de médailles aux JO d'hiver en 5 infographies

Grégoire Fleurot et Mathieu Garnier, mis à jour le 24.02.2014 à 16 h 33

La Russie a remporté le plus de médailles au cours de ses JO d'hiver, la France a fini avec 15 médailles... mais les tableaux des médailles depuis 1960 nous en apprennent bien plus sur les sports d'hiver à travers le monde.

La cérémonie de clôture des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi le 23 février 2014, REUTERS/Eric Gaillard

La cérémonie de clôture des Jeux olympiques d'hiver de Sotchi le 23 février 2014, REUTERS/Eric Gaillard

Alors que les Jeux olympiques de Sotchi se sont terminés dimanche 23 février avec la cérémonie de clôture, c'est désormais l'heure des comptes pour les 88 pays qui ont envoyé des athlètes sur les bords de la mer Noire.

Les amateurs de sport de la planète se tournent naturellement vers le tableau final des médailles. Celui-ci nous apprend que la Russie a remporté ses Jeux à 37 milliards d'euros aussi bien en termes de total de médailles (33) que de médailles d'or (13), que la France a terminé avec 15 médailles, dont 4 en or ou encore que les Etats-Unis sont les champions des médailles de bronze avec 12 troisièmes places.

 Vient ensuite la comparaison historique: comment chaque pays s'en est-il sorti par rapport à ses performances habituelles? L'infographie interactive ci-dessous vous permet d'explorer et de comparer l'historique des médailles aux Jeux d'hiver de tous les pays ayant remporté au moins une médaille depuis 1960 (les chiffres de l'Allemagne prennent en compte les médailles de la RFA et la RDA avant la réunification, et ceux de la Russie comprennent les médailles de l'URSS jusqu'en 1988 et la Russie et les pays de la CEI en 1992):

» Infographie interactive: cliquez sur les pays pour comparer le nombre de médailles obtenues

On peut y voir, entre autres, l'évolution positive de la France qui n'a cessé de progresser depuis la fin des années 1980 pour battre une nouvelle fois son record à Sotchi, le record historique de la Russie qui se refait une santé après un passage à vide dans les années 2000, ou encore l'effondrement de l'Allemagne, dont les performances déclinent depuis son excellent score aux JO de Salt Lake City en 2002. Plus généralement, on peut observer aussi que les pays hôtes voient une nette augmentation de leur performance lors des Jeux qu'ils organisent, un effet bénéfique qui se poursuit généralement sur les quelques éditions suivantes.

En matière de nombre de médailles aux Jeux olympiques, il faut toujours garder à l'esprit l'augmentation du nombre total de médailles décernées. Un total qui augmente quasiment à chaque édition et qui a été multiplié par plus de trois depuis 1960, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous:

Avec ses 15 médailles, la France n'a ainsi remporté «que» 5,1% des 294 médailles décernées à Sotchi, alors qu'en 1968 à Grenoble elle avait raflé 8,6% des médailles avec «seulement» neuf breloques. Bien sûr, la part des médailles qu'un pays gagne dépend aussi d'autres facteurs comme le nombre d'athlètes participants ou la taille de la délégation qu'il envoie. Les Pays-Bas, avec 24 médailles pour seulement 41 athlètes, sont par exemple de loin le pays ayant  la meilleure efficacité avec 1,7 athlète par médaille, tandis que la France a un ration de 7 athlètes par médaille.

Le cas des Pays-Bas est intéressant à plusieurs titres.

Au-delà de son extrême efficacité, il est aussi le meilleur exemple de spécialisation olympique. Le graphique ci-dessous montre la répartition des médailles de chaque pays depuis 1960 dans les différentes disciplines (qui regroupent chacune plusieurs épreuves). Vous pouvez afficher ou faire disparaître les sports en cliquant sur leur nom:

» Infographie interactive: affichez ou faites disparaître les sports en cliquant sur leur nom

Sur les 107 médailles remportées par les Pays-Bas depuis 1960, 102 l'ont été en patinage de vitesse, soit une proportion de plus de 95%. On peut voir ressortir d'autres spécialisations, moins spectaculaires, comme celle de la Corée du Sud en patinage de vitesse sur piste courte (short-track), de la Norvège en ski de fond ou encore du Liechtenstein en ski alpin.

L'image ci-dessous reprend les mêmes données que le graphique précédent de manière plus synthétique. Les pays qui se trouvent en dessous de la ligne sont les plus généralistes, c'est-à-dire ceux qui ont toujours remporté des médailles dans de nombreux sports différents, tandis que ceux qui se situent au-dessus de la ligne sont les plus spécialisés, et gagnent la plupart de leurs médaille dans un ou deux sports:

On retrouve bien les Pays-Bas et la Norvège dans les pays spécialisés, tandis que la Grande-Bretagne ou la République Tchèque, qui ne sont pas de grands pays de sports d'hiver, ont en revanche gagné des médailles dans de nombreuses disciplines (respectivement six et neuf). La Russie est le pays le plus complet: deuxième pays à avoir gagné le plus de médailles depuis 1960, elle est celui qui en a remporté dans le plus de sports différents (14, le seul sport où elle n'a rien remporté sur cette période est le curling).

Pour finir, nous nous sommes intéressés aux spécialisations de la France depuis 1968 dans ce dernier graphique:

Le ski alpin, historiquement le plus gros réservoir de médailles françaises, rapporte moins de breloques depuis son âge d'or dans les années 1960, au contraire du biathlon qui n'est devenu une spécialité française que dans les années 1990. On voit bien que les Français ont aussi profité pleinement de l'arrivée des «nouvelles» disciplines comme le snowboard ou le ski acrobatique, dans lesquelles ils rapportent tous les quatre ans au moins une médaille. Enfin, les Jeux d'Albertville en 1992 ont marqué une vraie rupture pour les Français, qui ont bénéficié des investissements réalisés dans les différentes filières sportives à cette occasion pour diversifier leurs sources de médailles.

Grégoire Fleurot (@gregfleurot, texte) et Mathieu Garnier (@matamix, images et graphiques interactifs)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte