JO Sotchi 2014Sports

Sotchi: l'histoire du couple d'athlètes venu d'une île sans neige tourne au cauchemar

Alexandra Le Seigneur, mis à jour le 18.02.2014 à 16 h 53

Epreuve de ski de fond à Sotchi le 16 février 2014. Carlos Barria, Reuters.

Epreuve de ski de fond à Sotchi le 16 février 2014. Carlos Barria, Reuters.

Voici l’histoire «d’un conte de fée» olympique qui tourne au cauchemar, racontée par le site du quotidien américain U-T San Diego. Gary et Angelica di Silvestri forment un couple d’athlètes de l’île de la Dominique. LE couple d'athlètes du moment, parce c’est la première fois que cette petite île des Caraïbes (qu'il ne faut pas confondre avec la République Dominicaine) participe à des Jeux d’hiver. Gary et Angelica di Silvestri font d'ailleurs partie de la liste des participants improbables des JO de 2014 dressée par la BBC, avec entre autres Bruno Banani, lugeur du Tonga (Etat polynésien), et Vanessa Mae, violoniste thaïlandaise concurrente en ski alpin.

Mais comment un pays où il ne neige pas a-t-il bien pu réussir à envoyer deux athlètes à Sotchi? La réponse est simple: c'est tout simplement une question d'argent.

Lui est Américain, il est très riche, elle est Italienne, ils se rencontrent en Italie et partent pour la Dominique «afin d’y construire un hôpital pour enfants», explique le New York DailyNews. Enfin, probablement aussi pour organiser l'«optimisation de leurs revenus»: leur nom est en effet cité par la justice dans une affaire d'évasion fiscale après la vente d'une de leurs maisons dans les îles Turks.

En guise de gratitude, l’île de la Dominique — un paradis fiscal, spécialisé dans les jeux en ligne— leur donne la nationalité. Ils fondent alors l’Association nationale de ski de la Dominique, et deviennent les premiers athlètes représentant l’île à des JO d’hiver –l'île a participé à tous les Jeux d'été depuis 1996, mais n'a jamais remporté de médaille. Ils sont tous les deux engagés dans les épreuves hommes et femmes du ski de fond sur 15km, après avoir réussi les minimas olympiques, tout de même. Le NY Daily Times revient sur leurs débuts glorieux:

«Ils marchaient fièrement pendant le défilé des nations, en tant que participants uniques de la Dominique, Gary portant le drapeau au perroquet violet, avant que tout ne tourne mal.»

Car Angelica est à l’hôpital depuis dix jours: après une chute sur le nez quand elle est tombée la tête la première sur un morceau de piste gelé pendant un entraînement, la forçant à s’absenter de la course de 10 kilomètres. 

«Après mon accident et mes pleurs, il (Gary) a dit qu’il courrait pour moi», peut-on lire sur le NY Daily News. Pas de chance, Gary di Silvestri, lui, a contracté une gastro-entérite attrapée au village olympique et a été contraint à abandonner la course en ski de fond de 15 kilomètres après 300 mètres. Il ne manquerait plus qu'un contrôle fiscal...

Alexandra Le Seigneur
Alexandra Le Seigneur (74 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte