JO Sotchi 2014Sports

Quand la chaîne NBC coupe un passage-clé du discours du président du CIO sur les discriminations

Slate.fr, mis à jour le 12.02.2014 à 16 h 39

Le président du CIO Thomas Bach lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Sotchi, le 7 février 2014. REUTERS/Jung Yeon-Je/Pool.

Le président du CIO Thomas Bach lors de la cérémonie d'ouverture des JO de Sotchi, le 7 février 2014. REUTERS/Jung Yeon-Je/Pool.

Diffuseuse des JO d’hiver aux Etats-Unis, la chaîne NBC, qui retransmettait en différé la cérémonie d’ouverture du 7 février, a coupé un passage du discours du président du CIO Thomas Bach où ce dernier affirmait que les Jeux ne toléraient aucune forme de discrimination. Le lièvre a été levé par le site Deadspin, qui a identifié les passages coupés, où on trouve notamment ces deux phrases:

«Oui, oui, il est possible, même en tant que concurrents, de vivre ensemble sous un seul toit en harmonie, avec tolérance et sans aucune forme de discrimination pour quelque raison que ce soit. Oui, il est possible, même en tant que concurrents, d’écouter, de comprendre et de donner l’exemple d’une société pacifique.»

Alors, maladresse ou malveillance? La première hypothèse paraît la plus probable, sachant qu’une phrase où Bach remerciait «le président de la Fédération de Russie et son gouvernement» a également été coupée. La chaîne a affirmé que ces coupes relevaient simplement d’un problème de timing.

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte