JO Sotchi 2014Sports

Le snowboarder russe Alexey Sobolev rend hommage aux Pussy Riot avec sa planche

Slate.com, mis à jour le 07.02.2014 à 18 h 35

Alexey Sobolev lors d'une session de qualifiquation pour l'épreuve de slopestyle masculin des Jeux olympiques de Sotchi à Rosa Khutor le 6 février 2014, REUTERS/Dylan Martinez

Alexey Sobolev lors d'une session de qualifiquation pour l'épreuve de slopestyle masculin des Jeux olympiques de Sotchi à Rosa Khutor le 6 février 2014, REUTERS/Dylan Martinez

Le snowboarder russe Alexey Sobolev est un homme courageux, et pas seulement parce qu'il participe à l'épreuve de slopestyle masculine sur une piste ayant provoqué le retrait du favori Shaun White qui a cité des inquiétudes liées à la sécurité. Associated Press écrit:

«Sobolev a descendu la piste olympique de slopestyle jeudi avec une femme portant un masque de ski et brandissant un couteau sur l'arrière de sa planche. L'image ressemblait beaucoup à un membre des Pussy Riot, le groupe de punk féminin emprisonné il y a deux ans après une performance dans une cathédrale de Moscou qui n'a pas plus aux autorités russes.»

Interrogé par les journalistes sur sa planche, Sobolev a fait le faux modeste. «Tout est possible, a-t-il dit. Je ne suis pas celui qui a dessiné la planche.» Il a aussi refusé de dire s'il était un fan des Pussy Riot, alors que le groupe continue d'attirer l'attention sur les zones d'ombre du gouvernement de Poutine. Mais un coup d'œil à la planche laisse peu de doutes sur l'hommage:

Josh Voorhees

Traduit par G.F.

Slate.com
Slate.com (483 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte