Sports

Pourquoi les polémiques extra-sportives vont disparaître pendant les JO

Temps de lecture : 2 min

Olympic rings on Tower Bridge. Jon Curnow via Flickr CC License by.
Olympic rings on Tower Bridge. Jon Curnow via Flickr CC License by.

Les JO de Sotchi ont fait parler d’eux pour des raisons extra-sportives bien avant la cérémonie d’ouverture: violences homophobes, risques d’attentats, coût faramineux des installations… Mais le site sportif américain Sports on Earth est certain que ces polémiques cesseront d'exister pendant la compétition:

«Dans une semaine, personne ne parlera des chambres d’hôtel, ou des doubles toilettes, ou des hackers russes, ou même des chiens errants

Pour Sports on Earth, les JO gagnent à chaque fois:

«Tous les problèmes, toute la corruption et les pots-de-vin, tous les abus sur les droits de l'homme, tout ça sera mis de côté, parce que c’est comme ça que fonctionne le sport.»

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Ce n'est pas «juste», bien sûr, mais c’est ce qu’avait prévu Vladimir Poutine, explique Sports on Earth, car «il n’est pas stupide».

Newsletters

Aux Jeux olympiques de Pékin, les athlètes peuvent craindre pour leur cybersécurité

Aux Jeux olympiques de Pékin, les athlètes peuvent craindre pour leur cybersécurité

Certains pays, dont les États-Unis, leur recommandent même de ne pas s'y rendre avec leur smartphone personnel.

Vaut-il mieux faire du sport le matin ou le soir?

Vaut-il mieux faire du sport le matin ou le soir?

Les organes ne réagissent pas de la même façon selon le moment de la journée où l'on s'active.

À Vars Forêt Blanche, ski de vitesse, freestyle et nature cohabitent en harmonie

À Vars Forêt Blanche, ski de vitesse, freestyle et nature cohabitent en harmonie

Les 185 kilomètres de pistes de la station permettent toutes sortes de pratiques de ski, tout en profitant d’un environnement magnifique.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio