JO Sotchi 2014Sports

Pourquoi les polémiques extra-sportives vont disparaître pendant les JO

Alexandra Le Seigneur, mis à jour le 07.02.2014 à 9 h 58

Olympic rings on Tower Bridge. Jon Curnow via Flickr CC License by.

Olympic rings on Tower Bridge. Jon Curnow via Flickr CC License by.

Les JO de Sotchi ont fait parler d’eux pour des raisons extra-sportives bien avant la cérémonie d’ouverture: violences homophobes, risques d’attentats, coût faramineux des installations… Mais le site sportif américain Sports on Earth est certain que ces polémiques cesseront d'exister pendant la compétition:

«Dans une semaine, personne ne parlera des chambres d’hôtel, ou des doubles toilettes, ou des hackers russes, ou même des chiens errants

Pour Sports on Earth, les JO gagnent à chaque fois:

 «Tous les problèmes, toute la corruption et les pots-de-vin, tous les abus sur les droits de l'homme, tout ça sera mis de côté, parce que c’est comme ça que fonctionne le sport.»

Ce n'est pas «juste», bien sûr, mais c’est ce qu’avait prévu Vladimir Poutine, explique Sports on Earth, car «il n’est pas stupide».  

Alexandra Le Seigneur
Alexandra Le Seigneur (74 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte