JO Sotchi 2014Sports

Les JO d'hiver, on ne dirait (toujours) pas le Sud

Pierre Breteau, mis à jour le 24.02.2014 à 18 h 24

En 90 ans de Jeux olympiques d’hiver, seuls deux pays anglophones de l'hémisphère sud, l'Australie et la Nouvelle-Zélande, ont réussi à empocher des médailles.

Cette carte représente le nombre de médailles obtenues par chaque pays aux JO d'hiver entre 1924 et 2014. L'évolution géopolitique de certains pays rendant la comptabilisation très compliquée, nous avons opté pour les partis pris suivants:

  • en ce qui concerne l'Allemagne, garder la division du pays pré-Réunification pour afficher la puissance de la RDA dans les sports d'hiver (110 médailles en six olympiades, soit près de la moitié de ce que l'Allemagne, de 1928 à 1964 puis de 1992 à 2014, et la RFA, de 1968 à 1988, ont recueilli au total).
  • en ce qui concerne la Tchécoslovaquie, attribuer ses médailles à la République tchèque, dont venaient quasiment tous les médaillés (parmi les rarissimes exceptions, notons le patineur slovaque Ondrej Nepela, dont nous vous racontions récemment le destin tragique).
  • idem pour ce qui concerne l'URSS et la Russie.
  • en revanche, nous avons attribué les quatre médailles gagnées par l'ex-Yougoslavie à la Slovénie, car tous les médaillés en étaient originaires.
  • Les décomptes de médailles de la Slovaquie ainsi que des anciennes républiques soviétiques et yougoslaves, à l'exception de la Russie et de la Slovénie, ne commencent donc qu'avec les Jeux de 1994 à Lillehammer.

Lors des JO d'hiver de Sotchi, qui se sont terminés dimanche 23 février, 98 titres olympiques étaient en jeu, contre seulement 16 lors des premiers Jeux en 1924. En revanche, une chose n'a pas changé: il est toujours aussi difficile pour des pays de l'hémisphère sud de s'imposer.

L'Australie repart de Sotchi avec trois médailles, deux d'argent et une de bronze, et... c'est tout. Aucun autre pays situé sous l'équateur n'a réussi à ramener une breloque.

Et le constat vaut quasiment pour l'intégralité des Jeux d'hiver puisque, hormis l'Australie, seule la Nouvelle-Zélande fait exception: en 1992, elle avait été la première nation de l’hémisphère sud à remporter une médaille aux JO d’hiver, grâce à la skieuse Annelise Coberger.

L’année 1992 avait aussi été la première qui avait vu la Chine remporter des médailles: cette année, elle repart de Sotchi avec neuf médailles. Autres pays asiatiques primés, la Corée et le Japon partent avec huit médailles chacun.

En revanche, l'Amérique du sud comme l'Afrique n'ont jamais été médaillées aux JO d'hiver. Cette année, la première a récolté ses résultats les plus notables en snowboard cross dames (la Brésilienne Isabel Clark Ribeiro a terminé 12e des qualifications puis a été éliminée en quarts de finale) et en super combiné dames (l'Argentine Macarena Simari Birkner a fini 20e). Sur le très maigre contingent africain, la meilleure performance est à mettre à l'actif du Marocain Adam Lamhamedi, 47e du slalom géant.

Sur l'ensemble des JO d'hiver, lors desquels seulement 40 pays ont été récompensés, le pays le plus médaillé est l'Allemagne: 255 médailles pour l'Allemagne réunifiée et avant elle l'Allemagne de l'Ouest, auxquelles il faut rajouter les 110 médailles recueillies par l'Allemagne de l'Est entre 1968 et 1988. URSS puis Russie ont elles recueilli 341 médailles.

Et ce ne sont pas les Etats-Unis qui complètent le podium (281 médailles) mais... la Norvège (329 médailles). La France, elle, se classe plus modestement 13e avec 108 médailles.

Les rares pays d’Europe de l’Ouest à ne s’être jamais distingués aux JO d'hiver sont l’Irlande et le Portugal. Le premier a envoyé cinq sportifs seulement à Sotchi, dont l’un –Seamus O’Connor– s’est classé 9e en snowboard slopestyle. Le second a envoyé deux athlètes en ski alpin, qui sont revenus bredouilles.

A noter que deux nations s’en sortent bien mieux aux JO d’hiver qu’aux JO d’été, alors que le nombre d’épreuves, et donc de médailles à distribuer, est beaucoup plus faible. La Norvège, donc, avec ses 329 médailles au total, plus de deux fois plus que les 148 récoltées aux JO d’été modernes. L’Autriche, quant à elle, a obtenu 218 médailles, contre 86 médailles estivales.

Comme le rappelle Joshua Keating sur Slate.com, les Jeux olympiques d’hiver sont en effet le dernier événement où peuvent dominer de petites nations comme l’Autriche, qui ne comptent plus à l’échelle internationale depuis la fin de la Première Guerre mondiale.

Pierre Breteau

Pierre Breteau
Pierre Breteau (20 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte