Voici les 100 meilleurs joueurs de foot de 2013, décortiqués par le Guardian

Capture d'écran de The Guardian

Capture d'écran de The Guardian

Le 13 janvier 2014 est noté dans les agendas de tous les fans de football de la planète: c'est le jour de la très attendue remise du trophée du Fifa Ballon d'Or récompensant le meilleur joueur de football de l'année 2013. En attendant de savoir qui de Cristiano Ronaldo, Franck Ribéry ou Lionel Messi héritera de la prestigieuse récompense, The Guardian vient de publier l'un des classements les plus complets des meilleurs footballeurs de l'année que vous trouverez sur Internet sous la forme d'une infographie interactive.

Le quotidien britannique s'est lancé pour la deuxième année d'affilée dans la hiérarchie des 100 meilleurs joueurs de la planète, avec un panel d'experts présidé par le champion du monde italien Alessandro Nesta. «Essayez de lui dire qu'il ne connaît pas le foot», plaisante le journal, qui sait que toute liste des meilleurs joueurs du monde est sujette à des débats passionnés et à des disputes pouvant durer des heures.

Nesta, ainsi que l'ancien gardien de but américain Kasey Keller et l'ancienne entraîneuse de la sélection nationale féminine anglaise Hope Powell, se sont joints à 12 journalistes spécialisés du quotidien pour donner chacun leurs 40 meilleurs joueurs de l'année.

Le résultat, s'il est subjectif, est une très instructive photographie du football mondial à six mois de la tant attendue Coupe du monde au Brésil. Prenons d'abord les cas individuels: on retrouve en tête du classement Lionel Messi devant dans l'ordre Cristiano Ronaldo, Zlatan Ibrahimovic et Franck Ribéry. The Guardian prend donc à contre-pied le vote du Ballon d'Or, qui a placé Ribéry parmi les trois finalistes et devrait selon toute vraisemblance consacrer Cristiano Ronaldo cette année après quatre récompenses consécutives à Lionel Messi.

Côté pays, l'Espagne et sa génération dorée se détache avec pas moins de 16 joueurs parmi les 100 meilleurs mondiaux. Le pays ne sera pourtant pas le grand favori du Mondial, rôle joué cette année par le Brésil (neuf joueurs). Les autres prétendants au titre sont également bien représentés avec 10 Allemands (mais aucun dans le top 10), huit Italiens et sept Argentins.

Le classement confirme le statut d'outsider de la France, qui compte six joueurs (Franck Ribéry, Karim Benzema, Hugo Lloris, Yohan Cabaye, Laurent Koscielny et Blaise Matuidi), et l'émergence de la Belgique comme puissance majeure avec six joueurs égalements, jeunes pour la plupart. The Guardian n'a pas été tendre avec ses compatriotes, puisque seuls deux Anglais, Wayne Rooney et le vétéran Frank Lampard, sont présents.

L'infographie vient aussi donner une idée de la hiérarchie des clubs européens à l'approche de la deuxième phase de la Ligue des champions. Ici encore, les Espagnols du FC Barcelone dominent le classement avec 11 représentants, juste devant le Bayern de Munich avec 10 joueurs. Le Paris Saint-Germain tient une place honorable avec sept joueurs présents (Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva, Edinson Cavani, Marquinhos, Marco Verratti, Blaise Matuidi et Lucas), ce qui en fait le cinquième club le plus représenté, ex-æquo avec le Borussia Dortmund.

Enfin, au niveau des championnats, le «Big 5» se détache et comptabilise 96 des 100 meilleurs joueurs du monde. Sans surprise, la Premier League, considérée depuis plus d'une décennie comme le meilleur championnat du monde, est leader avec 31 représentants, devant la Liga avec 24 joueurs et la Bundesliga avec 17.

La Ligue 1, malgré les nombreux achats prestigieux du PSG en Italie et les recrutements ronflants de l'AS Monaco, reste bien à la traîne avec seulement huit joueurs (sept du PSG et Radamel Falcao) contre 16 en Serie A.

G.F.