Tech & internetSports

Comment le compte Twitter de l'équipe de France est passé du basket au foot

Laszlo Perelstein, mis à jour le 28.11.2013 à 18 h 43

Le compte Twitter de l'équipe de France de football.

Le compte Twitter de l'équipe de France de football.

Mardi 19 novembre, le coup de sifflet final du match de barrages de la Coupe du monde France-Ukraine avait aussi valeur de coup d'envoi pour le compte Twitter officiel de l’équipe de France de football. Pour son premier message, @equipedefrance a été retweeté plus de 850 fois et ajouté 209 fois en favori.

Un premier tweet qui n’en était en fait pas vraiment un, puisque ce compte a été créé il y a cinq ans par la Fédération française de basketball (FFBB) et que plusieurs tweets avaient été postés dessus à l'époque.

L’histoire remonte au printemps 2009. À l’époque, Twitter est peu utilisé (pour situer, il faudra attendre six bons mois avant le premier #jeudiconfession).

«Lors d’une campagne estivale, la Direction technique nationale de la Fédération française de basketball, en dehors du service de communication traditionnel, expérimente Twitter», nous explique par email Étienne Servant, qui travaillait alors comme consultant freelance avec l'institution. «C’était surtout le moyen de garder un contact avec les fans de basket, qui n’avaient pas forcement beaucoup d’informations sur les équipes hors masculine (junior et féminine notamment).»

Après ce qui semble être un premier tweet plutôt léger en mai 2009 [1], @equipedefrance relaie d’abord des informations concernant la diffusion de la finale de l’Eurobasket féminin (remportée par les Françaises 57 à 53 face aux Russes). Et twitte ensuite quelques photos de matchs, comme le résultat du match qualificatif pour l’Euro 2012 entre la France et la Belgique (remporté 92 à 54 par les Bleus). Le compte n’est pas très suivi et les photos suscitent tout au plus une trentaine de clics.

Capture d’écran du compte Twitpic affilié au compte Twitter @equipedefrance. Cliquer sur l'image pour agrandir.

Quelques mois après, «les clés du compte ont été remises à la Fédération», explique Étienne Servant. Celle-ci en oublie l’existence et le compte devient rapidement inactif, ce qui conduit à sa suppression.

«Des comptes peuvent être définitivement supprimés en raison de leur inactivité prolongée», rappelle Twitter, qui mène en effet une politique très stricte relative aux comptes inactifs et précise qu’il faut «tweeter (c'est-à-dire à publier une mise à jour) dans les six mois suivant votre dernière mise à jour». Une règle qui peut être assouplie dans le cas d'un compte auparavant très actif ou très suivi: «La détermination de l'inactivité est basée sur la combinaison des tweets d'un compte, des connexions et de la date à laquelle ce compte a été créé», explique Twitter.

Malgré tout, certains utilisateurs de Twitter n'ont pas manqué de continuer à mentionner @equipedefrance quand ils twittaient... mais très vite, c'était pour parler de foot.

Tweets mentionnant le compte @equipedefrance avant son activation. Via Topsy. Cliquer sur l'image pour agrandir.

C’est sans doute la raison pour laquelle Twitter (qui prodigue des conseils pour les premiers pas de marques reconnues) a suggéré à la FFF, désireuse de tweeter, d’utiliser le nom @equipedefrance comme identifiant. Un nom qui a plu «compte tenu de sa taille et de ce [qu’il] représentait», commente la Fédération.

Reste à savoir si les autres fédérations sportives sont jalouses de ce monopole de «l’équipe de France» que se sont attribué les footballeurs. Quant à l’équipe de basket, elle ne semble guère s’en soucier, trop occupée à tweeter depuis septembre 2011 à ses 12.796 abonnés sur @FRABasketball.

[1] Le compte ayant été réattribué, les tweets ne sont visibles que via le moteur de recherche Topsy. Revenir à l'article

Laszlo Perelstein
Laszlo Perelstein (83 articles)
twittertweetstweetSportsfootball
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte