Philippe Reclus

Philippe Reclus

54 articles

Journaliste, ancien directeur adjoint de la rédaction du Figaro et de la Tribune.

Le retour des OPA

Le retour des OPA

La crise a-t-elle vraiment eu lieu? Dans les fusions et acquisitions, la manipulation et la propagande règnent à nouveau.

Le scandale n'a pas de prise sur Goldman Sachs

Le scandale n'a pas de prise sur Goldman Sachs

En dépit des scandales et des amendes, la banque la plus puissante du monde n'a rien perdu de son pouvoir. Mais quelle est l'utilité sociale d'une banque d'investissement?

Taxe bancaire: les Allemands tirent les premiers

Taxe bancaire: les Allemands tirent les premiers

Brûler les banquiers avant l'annonce d'un plan de rigueur est une bonne stratégie de communication.

L'Amérique régule, l'Europe recule et la Chine spécule

L'Amérique régule, l'Europe recule et la Chine spécule

Qu'y a-t-il de mieux en matière de régulation financière: le volontarisme peu efficace des Américains ou l'immobilisme des Européens? Pendant ce temps-là, la Chine fonce.

Paris, le destin d'un place financière de province

Paris, le destin d'un place financière de province

Le centre de gravité de la finance française bascule chaque jour un peu plus vers Londres. A Bercy, on fait comme si de rien n'était.

Stress tests, mes fesses!

Stress tests, mes fesses!

Les stress tests du système bancaire n'ont pas été suffisamment sévères pour fournir une photo fidèle de la situation. L'Europe trop dispersée laisse encore une fois le leadership au partenaire américain en matière de règles comptables et de méthodes d'évaluation des risques.

Pour Zodiac, c'est la famille ou le mariage (de raison)

Pour Zodiac, c'est la famille ou le mariage (de raison)

Un des bijoux de l'industrie française se voit poser la question de grossir. Comment? Pourquoi faire?

Heuliez: ouf!

Heuliez: ouf!

L'Etat semble avoir trouvé un peu miraculeusement une sortie à une affaire qui tournait au désastre social et industriel.

Taxe bancaire: un remake de Copenhague?

Taxe bancaire: un remake de Copenhague?

Souhaitée par l'axe franco-allemand, elle est rejetée par certains pays émergents.

Euro faible: ne rêvons pas! (MàJ)

Euro faible: ne rêvons pas! (MàJ)

La monnaie européenne est tombée le 6 juin sous les 1,19 dollar, pour la première fois depuis plus de quatre ans. Ce n'est pas forcément une bonne nouvelle.

Europe et euro au jeu des sept contre-vérités

Europe et euro au jeu des sept contre-vérités

L'Europe a seulement gagné du temps. Le plus dur est à venir.

Le dilemme de Jean-Claude Trichet

Le dilemme de Jean-Claude Trichet

Entre tenir coûte que coûte sur sa position intransigeante vis à vis de la Grèce, quitte à risquer de voir la zone euro imploser, et capituler sur l'indépendance de la BCE, son président joue sa propre tragédie.

Goldman Sachs: vous avez dit conflit d'intérêts?

Goldman Sachs: vous avez dit conflit d'intérêts?

Le procès de la finance folle s'ouvre au Sénat américain. Est-ce pour autant la fin d'une époque?

Goldman Sachs, l'arme fatale d'Obama

Goldman Sachs, l'arme fatale d'Obama

La mise en accusation de la plus prestigieuse banque d'investissements de Wall Street va permettre à l'administration Obama de faire voter la réforme de la régulation financière.

Ravitailleurs: EADS a perdu, mais Boeing n'a pas gagné

Ravitailleurs: EADS a perdu, mais Boeing n'a pas gagné

La volonté de Washington d'attribuer à tout prix à Boeing le contrat des avions ravitailleurs est aussi un aveu de faiblesse pour l'avionneur américain.

Délocalisations: la politique de l'esbrouffe

Délocalisations: la politique de l'esbrouffe

Face aux délocalisations industrielles, l'Etat fait du spectacle. Peut-il en être autrement?

Nucléaire: Anne Lauvergeon défend chèrement sa peau

Nucléaire: Anne Lauvergeon défend chèrement sa peau

En provoquant le clash avec EDF, Anne Lauvergeon, la patronne d'Areva, joue une partie serrée mais pas nécessairement perdue. D'autant que la cacophonie règne dans le nucléaire français.

L'Elysée a mis le grand bazar dans le nucléaire français

L'Elysée a mis le grand bazar dans le nucléaire français

Après avoir poussé à l'émergence de plusieurs acteurs français du nucléaire, le gouvernement entend aujourd'hui remettre en ordre la filière. Un gâchis.

Surtaxer les banquiers, une manoeuvre

Surtaxer les banquiers, une manoeuvre

La sur-taxation des bonus, temporaire et révisable, ne va pas torpiller la domination de Londres sur la finance mondiale. L'annonce est spectaculaire mais s'apparente à un coup de communication.

Dubai, la deuxième vague de la crise financière

Dubai, la deuxième vague de la crise financière

Si Abu Dhabi vole au secours du petit émirat bling-bling au bord de la faillite, est-ce que l'Europe, en l'occurence Paris et Berlin, voleraient au secours d'Athènes?

Newsletters