Eric Le Boucher

Eric Le Boucher

544 articles

Eric Le Boucher est l'un des fondateurs de Slate.fr. Editorialiste aux Echos et à L'Opinion.

Emmanuel Macron, le visage libéral du virage gouvernemental

Emmanuel Macron, le visage libéral du virage gouvernemental

Le nouveau ministre de l'Économie est l’anti-Montebourg: il est discret, libéral, favorable à la rigueur budgétaire et franchement pro-européen.

L'attitude d'Arnaud Montebourg est irresponsable

L'attitude d'Arnaud Montebourg est irresponsable

Au nom d'une poignée de milliards et d'une analyse fausse de la situation européenne, le ministre de l'Économie a pris le parti de déclencher une crise gouvernementale qui devrait, par enchaînement logique, conduire à une crise majoritaire, puis à une dissolution, puis à l’éclatement durable de la gauche.

Montebourg aurait dû lire Marx et Keynes, pas Georges Marchais

Montebourg aurait dû lire Marx et Keynes, pas Georges Marchais

Il faut défendre les grands champions français mais pas à sa façon politicienne, à visée électorale. Son absence dans la pédagogie du monde schumpétérien en fait un ministre des temps anciens.

La guerre pour l'argent

La guerre pour l'argent

Dans un livre sombre, Jean-Hervé Lorenzi et Mickaël Berrebi tirent le signal d'alarme: toutes les conditions sont réunies pour la résurgence des guerres. La raison? A terme, le manque d'argent, une ressource que finiront par se disputer les puissances. La solution? Transformer nos sociétés de rentiers en sociétés d'investisseurs.

La politique française, victime de l'immédiateté

La politique française, victime de l'immédiateté

Comme bien d'autres avant lui, le rapport de Jean Pisani-Ferry sur «La France dans dix ans» risque fort de rester lettre morte. La raison? Chez nous, le temps de la politique n'est plus celui du long terme.

Le patronat est aussi irresponsable que le gouvernement

Le patronat est aussi irresponsable que le gouvernement

En continuant à faire progresser les salaires, les entreprises –surtout les grands groupes– risquent de ruiner les efforts enfin consentis par le gouvernement pour alléger leurs charges. Le Medef et l'Afep doivent bouger.

Alstom, une fausse victoire

Alstom, une fausse victoire

Une fois encore les rodomontades gouvernementales sur ce qui a été obtenu de General Electric pour le rachat d'Alstom masquent un échec. La politique industrielle de la France ce ne sont que des mots. Et l'interventionnisme brouillon n'est pas une réponse à un désastre industriel et fait fuir les investisseurs.

Merci Emmanuel Macron, merci Laurence Boone

Merci Emmanuel Macron, merci Laurence Boone

Oui. Merci à ces deux jeunes talents français de s'engager pour l'Etat.

Pour Pascal Lamy à la tête de la Commission européenne

Pour Pascal Lamy à la tête de la Commission européenne

La France est l'âme organisationnelle de la construction européenne. François Hollande se grandirait en proposant un tournant qui passerait par une Commission renforcée, avec, à sa tête, un socialiste français respecté.

Quand l’Allemagne nous sauvera

Quand l’Allemagne nous sauvera

Clin d’oeil de l’histoire, alors qu’on célèbre la victoire sur l’Allemagne sur les plages de débarquement, c’est d’elle, soixante-dix ans après, que proviendra notre salut. Angela Merkel a tous les leviers pour sauver l’Europe.

L'UMPS est une réalité. Que l'UMP et le PS l'assument

L'UMPS est une réalité. Que l'UMP et le PS l'assument

Plutôt que de grossir leurs différences pour répondre aux accusations de collusion du Front national, le PS et l'UMP seraient mieux inspirés de gouverner ensemble. Les pays à grande coalition se portent mieux que nous.

Tafta: les enjeux qui se cachent derrière le poulet au chlore

Tafta: les enjeux qui se cachent derrière le poulet au chlore

La reprise des négociations du traité de libre-échange Etats-Unis/Union européenne suscite inquiétudes et polémiques. Sont-elles fondées? Qui seront les gagnants et les perdants ?

Voilà à quoi aurait dû ressembler la campagne européenne

Voilà à quoi aurait dû ressembler la campagne européenne

Encore une fois, les faux sujets ont dominé et les débats de fond, les pistes, pourtant bien réelles, d'une relance de la grande idée européenne, ont été négligés.

Arrêtez de détruire le débat européen avec ce combat gauche-droite infantilisant!

Arrêtez de détruire le débat européen avec ce combat gauche-droite infantilisant!

Pourquoi la classe politique française est-elle incapable d'expliquer la réalité de l'Europe? Parce qu'il est plus facile de maintenir la France dans des schémas simplificateurs que d'expliquer la complexité du réel.

L'Ukraine, Alstom: regardez le désastre de la politique européenne de l'énergie

L'Ukraine, Alstom: regardez le désastre de la politique européenne de l'énergie

Vous ne voyez pas le rapport entre les deux? Et pourtant...

Le cas Alstom: ce qui m’énerve dans les ferveurs industrialistes

Le cas Alstom: ce qui m’énerve dans les ferveurs industrialistes

Nous voici au théâtre, devant des acteurs n'anticipant rien, qui font de grands discours d'estrade nourris d’une connaissance superficielle de l’industrie mondialisée d’aujourd’hui.

La première courbe à infléchir pour Manuel Valls est celle de la défiance

La première courbe à infléchir pour Manuel Valls est celle de la défiance

Pour Manuel Valls, le principal danger n'est pas la fronde des députés socialistes, mais le risque de voir échouer son plan de relance de l'économie. Dans ce domaine, il va devoir affronter trois écueils: la finance, la macroéconomie et la confiance.

Pourquoi le chômage est si élevé en France

Pourquoi le chômage est si élevé en France

L’économiste Jean Tirole analyse le fonctionnement pervers du marché du travail. Il explique le fait que le chômage est en France structurellement plus élevé que dans les pays comparables.

L'Italie de Matteo Renzi n'est pas l'exemple à suivre pour la France

L'Italie de Matteo Renzi n'est pas l'exemple à suivre pour la France

Le Président du Conseil des ministres italien a décidé de tourner le dos à la rigueur et annoncé une baisse d'impôts de 6,7 milliards pour les ménages cette année. C'est pain bénit pour la gauche anti-Valls.

Manuel Valls, Premier ministre de l'Economie

Manuel Valls, Premier ministre de l'Economie

Il aura mis une semaine, le temps d'installer la confusion autour des 3% de déficit, mais le chef du gouvernement a annoncé un plan courageux. Qui a tout pour déplaire au Parti socialiste.

Newsletters