Eric Le Boucher

Eric Le Boucher

544 articles

Eric Le Boucher est l'un des fondateurs de Slate.fr. Editorialiste aux Echos et à L'Opinion.

La France a besoin de plus d'inégalités

La France a besoin de plus d'inégalités

Ce n'est pas le 1% le plus riche des Français qui a amélioré la situation, mais les 10% les plus pauvres qui ont vu la leur se dégrader. Il faut donc améliorer les aides sociales et mieux rémunérer les talents.

Nos dirigeants ne savent pas trancher entre Ford et Schumpeter

Nos dirigeants ne savent pas trancher entre Ford et Schumpeter

Face aux mutations du monde et de l’économie, les gouvernants sont incapables de faire des choix. Résultat: ils ne peuvent ni empêcher le modèle social de se déliter ni profiter des avantages de la modernité.

La révolution sera californienne et technolibérale

La révolution sera californienne et technolibérale

Inspirée par la pensée libertarienne et la contre-culture des années 1960, la révolution internet participe aujourd’hui à la renaissance du capitalisme, autour d’un «modèle californien» à la fois collaboratif et libéral.

Économie française: ce qui ne va vraiment pas mieux

Économie française: ce qui ne va vraiment pas mieux

Dire que la croissance s'améliore et qu'un espoir se dessine sur le chômage est acceptable. Prétendre que nous sommes sortis d'affaire est abusif. Deux déficits, celui du budget et celui des échanges extérieurs, plombent la France.

Il faut prendre le «trumpisme» au sérieux

Il faut prendre le «trumpisme» au sérieux

L'invraisemblable, que représente le milliardaire, peut-il demain gouverner l'humanité?

Présidentielle 2017: soyez radicaux ou ne vous présentez pas!

Présidentielle 2017: soyez radicaux ou ne vous présentez pas!

Les défis qui attendent le prochain président de la République ne pourront plus être relevés par la seule grâce des mièvreries habituelles qui guident nos «réformettes». Qui sera capable d'agir avec la poigne nécessaire?

L'affolante dérive de l'État

L'affolante dérive de l'État

Alors que notre État pèse d'un poids exceptionnel dans le PIB du pays, sa paralysie stratégique est de plus en plus évidente. Privé de la capacité d'embaucher, d'investir ou de récompenser, il se borne à éviter les écueils, sans vision.

Le tournant libéral du travail justement rémunéré

Le tournant libéral du travail justement rémunéré

La Grande-Bretagne, comme l'Allemagne avant elle, succombe aux charmes du salaire minimum. Avec la conviction qu'aucun pays ne peut construire son avenir sur la généralisation du travailleur pauvre.

La «violence économique», comme le terrorisme, va encore durer longtemps

La «violence économique», comme le terrorisme, va encore durer longtemps

Les Français affrontent crânement et relativement unis le terrorisme. Il n'en va pas de même pour les défis sociaux et économiques qui forcent, eux aussi, à l'adaptation. On espère encore le retour au monde d'avant.

La politique des frondeurs en échec au Japon

La politique des frondeurs en échec au Japon

Les mesures mises en place par le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, depuis la fin 2012 devaient faire repartir la croissance et l’inflation. Faute de réformes structurelles, elles n’ont contribué qu'à creuser la dette.

Ce que nous apprennent les économistes sur la loi travail

Ce que nous apprennent les économistes sur la loi travail

Faute de connaissance du réel, c’est aujourd'hui la conception idéologique des relations du travail qui prévaut dans le débat. La loi El Khomri rompt justement avec les tabous immobilistes de ceux qui s’accrochent à un système social devenu fondamentalement injuste.

Ce qui sépare vraiment Martine Aubry de Manuel Valls

Ce qui sépare vraiment Martine Aubry de Manuel Valls

Pour Martine Aubry et la gauche qu'elle incarne, la France doit se défendre contre un capitalisme brutal. Pour Valls et les sociaux-libéraux, le mal est d’abord français et réside dans cette méfiance envers le libéralisme.

Il est temps de relancer l'Europe (mais sans le crier trop fort)

Il est temps de relancer l'Europe (mais sans le crier trop fort)

Il faut aller plus loin dans l’intégration de l’Union européenne pour la sauver. Mais ne pas le dire trop fort face à des opinions hostiles au fédéralisme. La solution? S’attaquer à des sujets concrets comme les écarts de compétitivité.

Le mal n'est plus dans la finance mais dans la politique

Le mal n'est plus dans la finance mais dans la politique

La finance est sans tête, portée par le déluge de liquidités déversées par les banques centrales. Mais, contrairement à 2008, elle n'est pas à l'origine du mal. C'est le politique, corseté par les rigidités du monde d'avant, qui attise la crise.

Pour un nouveau contrat social avec la jeunesse

Pour un nouveau contrat social avec la jeunesse

Climat, dettes, retraites, chômage: dans une grande indifférence politique s'accumulent sur la jeunesse tous les handicaps. Tout se passe comme si notre vieux contrat de génération était déchiré. Il est temps de le réécrire.

Comment trouver une réponse générale à l’«ubérisation»

Comment trouver une réponse générale à l’«ubérisation»

Dans une Europe bridée par la faible productivité, l’économie des plateformes internet est un avenir dont il est urgent de s’emparer. Il faut une vraie stratégie déclinée en politique fiscale, éducative et réglementaire.

François Hollande a réussi à inverser la courbe... de l'emploi

François Hollande a réussi à inverser la courbe... de l'emploi

Les chiffres sont terribles: de juillet 2013 à septembre 2015, la France a créé 57.000 emplois privés... l'Allemagne 482.000, l'Espagne 651.000, l'Italie 288.000. L'erreur? Ne pas avoir senti que le pays était à bout de taxes.

EDF, ou l'aveuglement de l'État

EDF, ou l'aveuglement de l'État

Rien n'illustre mieux l'incapacité de l'État français à voir l'avenir que le cas EDF: bientôt, le groupe ne pourra plus garantir aux Français une électricité indépendante et peu onéreuse. Au risque de perdre l'un de nos atouts compétitifs.

La corruption, ce mal qui bride la croissance des pays émergents

La corruption, ce mal qui bride la croissance des pays émergents

Brésil, Chine, Afrique: la corruption dans ces pays est un mal endémique qui explique une bonne part de leur ralentissement économique d'aujourd'hui. Pour s'en sortir, ils devront s'en remettre à la société civile.

Comment sortir la France de l'emprise mentale du FN

Comment sortir la France de l'emprise mentale du FN

La France des idées est tirée par les souverainistes vers le passé et l'irréalisme. Il faut faire demi-tour et trouver un discours positif et concret sur l'avenir. En commençant par former un gouvernement de coalition.

Newsletters