Laurent Angard

Laurent Angard

2 articles

Professeur de lettres, ancien chargé de cours à l’université de Strasbourg et à l’UHA, il enseigne actuellement à Mulhouse. Ses premiers travaux de recherche ont été consacrés à Marguerite de Valois, et plus généralement aux femmes mémorialistes des XVIe et XVIIe siècles. Il a écrit de nombreux articles dont «Le fleuret et la plume. Une amazone au XVIIe siècle. Les Mémoires de Madame de La Guette» (in G. Leduc, Réalité et Représentation des amazones, L’Harmattan, 2008). Avec Vladimir Chichkine (université de Saint-Pétersbourg) et Éliane Viennot (université de Saint-Étienne), il a participé à l’édition franco-russe des Mémoires de Marguerite de Valois (Eurasia, 2010). Aujourd’hui inscrit en doctorat à l’université Jean-Monnet (Saint-Étienne), sous la direction d’Éliane Viennot et de Jean-Marie Roulin (codirecteur), il travaille sur «Les femmes d’Ancien Régime dans les œuvres d’Alexandre Dumas». Sur le site www.dumaspere.com, il a édité trois nouvelles du romancier : La Marquise de Brinvilliers, Vaninka et Urbain Grandier. Enfin, il est membre du comité scientifique et d’organisation du colloque international «Marguerite de Valois (1615-2015)», qui aura lieu au château de Nérac, les 21-23 octobre 2015.

Ses articles récents :

(avec Vladimir Chichkine), «Réalité et représentation de Nérac dans les œuvres de Marguerite de Valois», Albineana, n° 24, «La cour de Nérac au temps de Henri de Navarre et de Marguerite de Valois», 2012, p. 17-32.
«Marguerite de Valois et ‟La Querelle des femmesˮ : des Mémoires au Discours docte et subtil», in P. Servet et M.-H. Servet, Genres et querelles littéraires, Cahiers du Gadges, n° 9-2012, Droz/Cahiers, p. 117.
«Et le XIXe siècle valsa avec le XVIe siècle : Dumas et la Renaissance», Perspectives. Revue de l’université hébraïque de Jérusalem, «Figures de la Renaissance», Jérusalem, n° 20, p. 205-226, 2013.
«Alexandre Dumas et Agrippa d’Aubigné», Albineana, n° 27, « Échos, réécritures. La vie posthume des œuvres d’Agrippa d’Aubigné » (à paraître en 2015).

Comment la Révolution a confisqué le pouvoir aux femmes

Comment la Révolution a confisqué le pouvoir aux femmes

Loin d'instaurer l'égalité, la Révolution de 1789 a organisé la suprématie masculine, dont ses artisans rêvaient depuis des siècles.

La psychanalyse et l’écriture autobiographique

La psychanalyse et l’écriture autobiographique

Jean-François Chiantaretto réunit vingt-cinq spécialistes de l’écriture autobiographique pour discuter des traces et des limites de soi dans l’écriture.

Newsletters