Lucile Quillet

Lucile Quillet

11 articles

Journaliste indépendante basée entre Paris et Istanbul, Lucile Quillet est spécialisée dans les sujets de société, notamment liés aux femmes et à l'intime. Son site ici.

En Turquie, la communauté LGBT+ doublement asphyxiée par le coronavirus

En Turquie, la communauté LGBT+ doublement asphyxiée par le coronavirus

[ÉPISODE 3] Alors que la crise du Covid-19 a privé la communauté queer de sa fête thérapeutique et précarisé de nombreuses personnes LGBT+, ces dernières doivent faire face à la poussée de l'homophobie qui anime la classe politique au pouvoir.

À Istanbul, la nuit queer comme refuge et famille

À Istanbul, la nuit queer comme refuge et famille

​​​​​​​[Épisode 2] Entre 2016 et 2019, alors que la Turquie traverse une période de troubles, la jeune communauté queer d'Istanbul crée son propre espace de liberté durant les flamboyantes soirées de lip-sync drag «Dudaklarin Cengi».

De l'ombre à la rue, la naissance d'une communauté queer à Istanbul

De l'ombre à la rue, la naissance d'une communauté queer à Istanbul

[Épisode 1] L'histoire de la place Taksim, quartier historique des marginaux et symbole des protestations citoyennes, est aussi celle de l'éclosion de la cause LGBT+ en Turquie.

Confinement: la révolution de l'égalité dans les foyers n'aura pas lieu

Confinement: la révolution de l'égalité dans les foyers n'aura pas lieu

Avec leur compagnon désormais à la maison, les femmes auraient pu espérer que leurs surcharges mentale et domestique s'allégeraient. C'est l'inverse qui semble se produire.

Au cinéma, si la criminelle tue, c'est toujours pour une (bonne) raison

Au cinéma, si la criminelle tue, c'est toujours pour une (bonne) raison

Échappées de la rubrique faits divers ou non, les tueuses se transforment à l’écran en héroïnes justicières, mais pas à n’importe quel prix. 

Le djihadisme et les mafias ne pourraient pas exister sans les femmes

Le djihadisme et les mafias ne pourraient pas exister sans les femmes

Parce que pendant longtemps, la vie d’une femme ne pouvait se définir qu’à travers un homme, l’amour a été un bouclier qui protégeait les criminelles.

La justice est moins sévère lorsque les criminelles se conforment aux stéréotypes de genre

La justice est moins sévère lorsque les criminelles se conforment aux stéréotypes de genre

Plutôt que de traiter à égalité hommes et femmes, la justice paternaliste du XIXe siècle préférait voir en elles des déviantes ou hystériques pour maquiller des réalités sociales inégalitaires.

Les femmes, ces criminelles (presque) comme les hommes

Les femmes, ces criminelles (presque) comme les hommes

Minoritaire dans les statistiques pénales, la criminelle reste une exception, confortant le cliché de la femme douce, victime… et celui de l’homme mauvais par essence.

Pourquoi le langage du sexe est-il si souvent celui de la destruction?

Pourquoi le langage du sexe est-il si souvent celui de la destruction?

Entre proches ou en pensée, les termes que nous utilisons pour décrire le sexe traduisent souvent une entreprise d’anéantissement d’un ou une partenaire par l'autre.

 Britney Spears, condamnée à vivre pour les autres

Britney Spears, condamnée à vivre pour les autres

De fiancée de l’Amérique à mère repentie sous la tutelle de son père, en passant par divorcée dépravée, le parcours de Britney Spears nous dit bien plus que ce que l’on ne voudrait croire sur le regard porté sur les femmes.

Soigner les plaies à l'âme des reporters de guerre

Soigner les plaies à l'âme des reporters de guerre

Alors que les quatre journalistes otages en Syrie viennent d’être libérés, la prise en charge psychologique des journalistes commence tout juste à exister.

Newsletters