Stéphane François

Stéphane François

4 articles

Stéphane François est docteur en science politique et maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Valenciennes. Chercheur à l’IDP dans cette université, il participe également au Groupe sociétés religions laïcité (EPHE/CNRS). Il a récemment publié : L’écologie politique : une vision du monde réactionnaire ? (Cerf, 2012) et La Modernité en procès : éléments d’un refus du monde moderne (PUV, 2013). Il publie cette année, L’occultisme nazi (PUF, 2014),Au-delà des vents du Nord (PUL, 2014), Le Retour de Pan (Arché) et, avec Nicolas Lebourg,Mutations et diffusions de l’altérophobie (PUP, 2014).

Comment le populisme manipule la notion de «peuple»

Comment le populisme manipule la notion de «peuple»

La volonté des populistes de s’adresser directement au peuple témoigne davantage d'un rejet du système représentatif que d'une compréhension de la majorité silencieuse.

Les sites de «réinformation», la stratégie payante de l'extrême droite sur internet

Les sites de «réinformation», la stratégie payante de l'extrême droite sur internet

Des sites comme Fdesouche, LDC-News, Novopress ou TV Libertés visent à rendre acceptables les thèses d'extrême droite auprès de l’opinion publique. Et leur pari n'est pas loin d'être tenu.

Le rejet des États-Unis cache souvent un autre refus

Le rejet des États-Unis cache souvent un autre refus

La critique de la politique et du mode de vie américains a souvent servi de support à une autre critique, plus radicale, de la modernité.

Les nouveaux militants perdus de l’extrême droite radicale ressemblent à leurs grands frères

Les nouveaux militants perdus de l’extrême droite radicale ressemblent à leurs grands frères

Responsables du récent regain d’actes violents en France, ces ultra-radicaux se disent nationalistes mais servent un discours sur la race blanche à défendre contre les immigrés, les juifs et les promoteurs du métissage. Ça ne vous rappelle rien?

Newsletters