Jean-Marie Colombani

Jean-Marie Colombani

218 articles

Jean-Marie Colombani est un des fondateurs de Slate.fr. Journaliste et essayiste, il a été directeur du journal Le Monde de 1994 à 2007. Il est l'auteur de nombreux ouvrages dont Un Américain à Paris et J'adopte: journal.

François Hollande sur la ligne de crête

François Hollande sur la ligne de crête

Avec le départ du gouvernement de plusieurs ministres, dont Arnaud Montebourg, le président de la République est pris en tenailles entre une gauche frondeuse et une droite radicalisée, dans une situation où une grande coalition à l'allemande semble improbable.

Les raisons de la formidable redistribution des cartes au Moyen-Orient

Les raisons de la formidable redistribution des cartes au Moyen-Orient

On a souvent reproché à l'administration Obama sa prudence dans la région. Son revirement actuel envers l'Iran sur le dossier irakien s'en trouve facilité.

La délégitimation permanente a légitimé le vote FN

La délégitimation permanente a légitimé le vote FN

Le résultat du scrutin devrait pousser gauche et droite à se respecter davantage.

L'Europe, toujours plus mal-aimée, n'a jamais paru aussi nécessaire

L'Europe, toujours plus mal-aimée, n'a jamais paru aussi nécessaire

Alors que l'abstention devrait battre des records et que toute la campagne a été vue à travers le prisme de l'euroscepticisme, la situation économique et les visées russes nous rappellent que l'Union est avant tout un remède au déclin.

Hollande, la chance de la droite

Hollande, la chance de la droite

De la dissolution de l'Assemblée à la démission du Président, des scénarios fous sont en train de circuler à l'UMP. Pourtant, l'un des plus grands intérêts de la droite serait de parier sur la réussite de la gauche, et de profiter ainsi des réformes menées.

Il ne reste plus à François Hollande qu'à tenir bon... et à corriger sa présidence

Il ne reste plus à François Hollande qu'à tenir bon... et à corriger sa présidence

Deux ans après son élection, le Président, qui avait déjà dû affronter un «peuple de droite» vent debout, est confronté à une déroute exceptionnelle. S'il n'est pas question pour lui de changer de cap, il doit en revanche d'urgence corriger ce qui peut l'être, et en priorité, construire une relation avec les Français. Enfin.

Municipales: il est trop tôt pour parler de gifle

Municipales: il est trop tôt pour parler de gifle

On ne saura si le vote de dimanche est un véritable vote sanction qu'au lendemain du second tour. Néanmoins, le Président peut d'ores et déjà en tirer des leçons. Au premier rang desquelles le changement nécessaire de Premier ministre.

Ce qui énerve le plus Sarkozy? Les écoutes, la justice? Non, être comme tout le monde

Ce qui énerve le plus Sarkozy? Les écoutes, la justice? Non, être comme tout le monde

L'ancien Président de la République se retrouve en position de justiciable ordinaire. C’est sans doute ce qui lui est le plus pénible.

Le problème en Ukraine, c’est Poutine

Le problème en Ukraine, c’est Poutine

L’obsession archaïque du pouvoir russe est de contrer l’occident où il le peut et de reconstituer autour de lui un glacis, comme il en existait un au temps de l’Union soviétique. Et pour cela, il faut écraser l'aspiration à la liberté en Ukraine.

La liaison prêtée à François Hollande résume le degré zéro du débat politique en France

La liaison prêtée à François Hollande résume le degré zéro du débat politique en France

L'affaire de la liaison prêtée à François Hollande pose quelques vraies questions sur sa sécurité et son style de présidence. Elle illustre aussi le dévoilement progressif de la vie privée de nos dirigeants, son instrumentalisation politique et l'emballement feuilletonesque des médias.

Dieudonné: c’est ne rien faire qui aurait été une faute

Dieudonné: c’est ne rien faire qui aurait été une faute

Le négationnisme et l’antisémitisme ne sont pas des opinions. Ce sont des atteintes à la dignité humaine. L’impunité de fait dont bénéficiait Dieudonné depuis des années était devenue intolérable.

Les raisons de croire encore à la réussite de François Hollande

Les raisons de croire encore à la réussite de François Hollande

Le climat est délétère. Le Président fait l'erreur de se mêler de tout alors que son «job» n’est pas d’être constamment en première ligne. Son dispositif politique est faible. Il a jusqu'aux échéances du printemps pour reprendre pied.

Berlusconi et «Aube dorée», le destin de l'Europe se joue au sud

Berlusconi et «Aube dorée», le destin de l'Europe se joue au sud

Au même moment, la démocratie grecque se ressaisit enfin contre le mouvement néo-fasciste «Aube dorée» et l'Italie vacille tandis que Berlusconi veut l'entraîner dans sa chute.

Sur la Syrie, ne pas se tromper de combat

Sur la Syrie, ne pas se tromper de combat

Oui, le scepticisme des opinions publiques est réel. Oui, la Syrie est un théâtre d'opérations complexe. Oui, le scénario de l'après-riposte est opaque. Mais après les attaques chimiques de la fin août, ne rien faire serait la pire des solutions.

Pierre Mauroy, vrai socialiste et vrai homme d'Etat

Pierre Mauroy, vrai socialiste et vrai homme d'Etat

Sa place dans l'histoire est d'avoir été le premier Premier ministre d'un gouvernement d'Union de la gauche et d'avoir crédibilisé la gauche de gouvernement.

Le pouvoir n'est pas à prendre

Le pouvoir n'est pas à prendre

En politique, la faiblesse d’un pouvoir est toujours exploitée. C’est ce qui se produit logiquement contre François Hollande à travers la politisation des manifestations contre le mariage gay. Mais remettre en cause la légitimité d'un pouvoir issu des urnes il n'y a même pas un an, c'est bafouer notre démocratie.

A droite, l'hystérisation permanente

A droite, l'hystérisation permanente

La radicalisation par la droite de son attitude est une erreur politique majeure car elle ne peut qu’accélérer la montée des populismes, lesquels seront toujours mieux incarnés par l’extrême droite que par la droite elle-même.

Sarkozy, Cahuzac: la semaine de l'indépendance de la justice

Sarkozy, Cahuzac: la semaine de l'indépendance de la justice

Les deux affaires prouvent que les juges se sont émancipés. Médiatiquement, on peut regretter qu'elles aient fait écran à un autre moment fort: la perquisition chez Christine Lagarde.

Même seule, la France a eu raison d'intervenir au Mali

Même seule, la France a eu raison d'intervenir au Mali

Quelques jours après le début des opérations, les premiers doutes surgissent: est-ce bien nécessaire? Est-ce bien raisonnable d’y aller «seuls»? La réponse est deux fois oui.

Au nom de la famille et du droit de l'enfant, oui au mariage pour tous

Au nom de la famille et du droit de l'enfant, oui au mariage pour tous

Le projet ne menace en rien la société française. Et le moins que l’on doive aux enfants, actuels et futurs, est de leur reconnaître le droit à une famille qu’elle soit hétérosexuelle ou homosexuelle.

Newsletters