Eric Le Boucher

Eric Le Boucher

572 articles

Eric Le Boucher est l'un des fondateurs de Slate.fr. Editorialiste aux Echos et à L'Opinion.

Arrêtez de détruire le débat européen avec ce combat gauche-droite infantilisant!

Arrêtez de détruire le débat européen avec ce combat gauche-droite infantilisant!

Pourquoi la classe politique française est-elle incapable d'expliquer la réalité de l'Europe? Parce qu'il est plus facile de maintenir la France dans des schémas simplificateurs que d'expliquer la complexité du réel.

L'Ukraine, Alstom: regardez le désastre de la politique européenne de l'énergie

L'Ukraine, Alstom: regardez le désastre de la politique européenne de l'énergie

Vous ne voyez pas le rapport entre les deux? Et pourtant...

Le cas Alstom: ce qui m’énerve dans les ferveurs industrialistes

Le cas Alstom: ce qui m’énerve dans les ferveurs industrialistes

Nous voici au théâtre, devant des acteurs n'anticipant rien, qui font de grands discours d'estrade nourris d’une connaissance superficielle de l’industrie mondialisée d’aujourd’hui.

La première courbe à infléchir pour Manuel Valls est celle de la défiance

La première courbe à infléchir pour Manuel Valls est celle de la défiance

Pour Manuel Valls, le principal danger n'est pas la fronde des députés socialistes, mais le risque de voir échouer son plan de relance de l'économie. Dans ce domaine, il va devoir affronter trois écueils: la finance, la macroéconomie et la confiance.

Pourquoi le chômage est si élevé en France

Pourquoi le chômage est si élevé en France

L’économiste Jean Tirole analyse le fonctionnement pervers du marché du travail. Il explique le fait que le chômage est en France structurellement plus élevé que dans les pays comparables.

L'Italie de Matteo Renzi n'est pas l'exemple à suivre pour la France

L'Italie de Matteo Renzi n'est pas l'exemple à suivre pour la France

Le Président du Conseil des ministres italien a décidé de tourner le dos à la rigueur et annoncé une baisse d'impôts de 6,7 milliards pour les ménages cette année. C'est pain bénit pour la gauche anti-Valls.

Manuel Valls, Premier ministre de l'Economie

Manuel Valls, Premier ministre de l'Economie

Il aura mis une semaine, le temps d'installer la confusion autour des 3% de déficit, mais le chef du gouvernement a annoncé un plan courageux. Qui a tout pour déplaire au Parti socialiste.

Comment François Hollande veut gagner son pari

Comment François Hollande veut gagner son pari

Parti très à gauche pour être élu, François Hollande a fini par amener son pays sur la ligne nécessaire: une politique de l'offre. Malgré le temps perdu, il dispose d'un atout: les Français sont prêts pour les réformes.

Manuel Valls veut ce qu'il dit. Mais peut-il ce qu'il veut?

Manuel Valls veut ce qu'il dit. Mais peut-il ce qu'il veut?

Le Premier ministre a prononcé un discours de politique générale concret et vrai devant les députés. Reste à savoir s'il saura aussi s'affirmer à la tête d'un gouvernement à l'image du hollandisme: ambigu.

Comment réparer la grande erreur fiscale initiale

Comment réparer la grande erreur fiscale initiale

Vouloir réduire les déficits par des hausses d'impôts a été la grande faute de François Hollande. A moins de laisser à nouveau filer les comptes, il faut aller au-delà des 50 milliards d'économies. Et jouer l'indulgence de Bruxelles.

Manuel Valls, chef d'un gouvernement de combat contre le Parti socialiste

Manuel Valls, chef d'un gouvernement de combat contre le Parti socialiste

Il va falloir que François Hollande arrête de vouloir ménager les chèvres et les choux. Mais, si cet écueil est évité, si Hollande et Valls sont parfaitement d’accord sur la compétitivité et la rigueur, le couple peut prendre une posture de «vérité» et tenir un discours d’efforts aux Français.

Municipales: François Hollande ne doit pas écouter sa gauche

Municipales: François Hollande ne doit pas écouter sa gauche

Quelle réponse donner à la défaite de dimanche? Le président devrait accélérer et renforcer la politique de l’offre qu'il a promis. Au point où il en est, il devrait prendre ce risque.

François Hollande est au pied du mur. La France aussi

François Hollande est au pied du mur. La France aussi

Nous sommes arrivés au terme d'une longue lignée de présidents qui n'ont cessé d'évacuer les problèmes sous le tapis du déficit. François Hollande saura-t-il interrompre la série? Il a l'occasion de sortir du dilemme entre croissance et rigueur par le haut.

Il faut dédiaboliser le vote Front national: c'est comme ça qu'on les éloignera du pouvoir

Il faut dédiaboliser le vote Front national: c'est comme ça qu'on les éloignera du pouvoir

Si Marine Le Pen remportait trop de victoires, elle serait prise d’une panique terrible: elle devrait renoncer à toutes ses sottises et la déception de ses électeurs serait à la hauteur de son baratin démagogique.

L'Europe, bien vivante, repart

L'Europe, bien vivante, repart

Malgré son système imparfait et ses institutions si critiquables, l'Europe finit toujours par résoudre ses problèmes. C'est ce qui est de nouveau en train de se produire et qui devrait relativiser les critiques à son endroit.

La gauche n'aide plus les défavorisés, la droite est incapable d'offrir un capitalisme populaire

La gauche n'aide plus les défavorisés, la droite est incapable d'offrir un capitalisme populaire

La politique navigue entre impuissance et scandales. Les dirigeants politiques se sont enfermés dans un professionnalisme où leur propre réélection passe avant tout.

Chávez-Poutine: même pétrole, même défaite

Chávez-Poutine: même pétrole, même défaite

Les extrêmes de gauche comme de droite vivent encore au siècle dernier, avant la mondialisation, avant l'interdépendance.

Les écologistes ne servent à rien

Les écologistes ne servent à rien

La cause écologiste est la seule innovation politique véritable de ce siècle. Ceux qui la servent sont-ils à la hauteur? On peut en douter lorsque l'on constate qu'aucun des objectifs environnementaux n'a été atteint.

On peut encore rêver d'Europe

On peut encore rêver d'Europe

La constitution des listes de candidats aux élections européennes offre un spectacle affligeant. C'est comme si l'hostilité à l'Europe était le seul critère de sélection. Une tendance à contre-courant de l'histoire en marche.

Contre l'enfermement suisse

Contre l'enfermement suisse

La décision de la Suisse de fermer partiellement ses frontières à l'immigration est un recul pour l'Europe du traité de Rome. Le plus grave, c'est que cette tentation du repli sur soi gagne tous les pays, y compris la France.

Gattaz et Hollande dans le piège des «contreparties»

Gattaz et Hollande dans le piège des «contreparties»

Créer un million d'emplois en échange d'une baisse des cotisations et impôts payés par les entreprises est une mécanique que le président du Medef n'aurait pas dû évoquer. Et le chef de l'Etat n'aurait pas dû le suivre dans cette voix. Les entreprises ne fonctionnent pas ainsi.

Il va falloir s'y faire: l'«autre politique» est morte

Il va falloir s'y faire: l'«autre politique» est morte

Le tournant social-démocrate de François Hollande signe la mort d'une politique économique dite de gauche. Et si elle disparaît, c'est qu'elle a échoué, tant en France que dans tous les autres pays où elle a été essayée.

Hollande, la route est droite mais les embûches sont nombreuses

Hollande, la route est droite mais les embûches sont nombreuses

Le gouvernement n'a d'autre choix que le pari hollandais et l'Europe mais il y aura d'autant plus de grippages que les résultats ne vont pas venir vite.

La France doit retrouver le goût du progrès

La France doit retrouver le goût du progrès

Les Français montrent une méfiance croissante à l'égard de la science. Un sentiment qui n'est pas sans rapport avec leur défiance à l'égard des réformes qui nous entraînent dans un futur incertain. Il faut que cela change.

Et si le patronat devenait lui aussi social-démocrate?

Et si le patronat devenait lui aussi social-démocrate?

Les contreparties demandées par François Hollande en échange des nouvelles baisses de charges des entreprises sont une mascarade. Pour autant, le patronat ne peut s'exonérer de ses responsabilités.

Hollande: un cap et une narration

Hollande: un cap et une narration

Il aura fallu 18 mois pour que François Hollande trace enfin une ligne claire et cohérente à sa politique et explique pourquoi la clé du redressement de la France passe par le redressement des entreprises. Reste à savoir si ce n'est pas déjà trop tard.

François Hollande: c'est un cap, que dis-je...

François Hollande: c'est un cap, que dis-je...

Lors de sa conférence de presse, le chef de l'Etat a fourni un cap clair et une narration: il renonce à l’archi-typique politique de la gauche traditionnelle de l’accroissement des impôts et de la dépense publique.

Le chemin social-démocrate désigné par François Hollande reste à trouver

Le chemin social-démocrate désigné par François Hollande reste à trouver

Il ne suffit pas de se déclarer social-démocrate pour résoudre les problèmes du pays. Pour redonner aux entreprises le goût d'investir, il faudra au moins 100 milliards d'économies.

Grande-Bretagne: l'hiver du contentement

Grande-Bretagne: l'hiver du contentement

Le retour de la croissance met fin à trois ans de très vives polémiques outre-Manche sur la politique d'austérité. Mais le pari du Premier ministre, David Cameron, n'est pas encore gagné.

C'est Hollande que François Hollande doit simplifier

C'est Hollande que François Hollande doit simplifier

Il a manqué aux vœux présidentiels ce qu’il manque à Hollande et au pays: un allant, du souffle, un horizon, une force. La ligne politique est bonne désormais, mais il faut la mettre en mouvement. Plus vite. Plus fort. Plus simplement.

Il faut croire en l'avenir

Il faut croire en l'avenir

Il est temps de tenir à nos citoyens le «grand discours» mobilisateur dont ils ont besoin. En commençant par leur dire que la mondialisation vit un tournant et que cette évolution requalifie les valeurs de l'Europe.

L’Ordnungspolitik soluble dans la «GroKo»? On verra. En attendant, l'Europe avance

L’Ordnungspolitik soluble dans la «GroKo»? On verra. En attendant, l'Europe avance

La Grande coalition CDU/SPD consolide l’engagement européen de l’Allemagne.

La pire des erreurs de Hollande: la politique du logement

La pire des erreurs de Hollande: la politique du logement

Des transactions gelées, des prix toujours aussi élevés, des constructions en chute de 9%: tel est le bilan catastrophique de la politique conduite par Cécile Duflot.

Classements et déclassements du modèle français

Classements et déclassements du modèle français

Au-delà du seul domaine de l'éducation, quelle est la juste place de la France dans le monde? Un rapport rassemblant des dizaines de classements donne un éclairage neuf sur les forces et les faiblesses de notre pays.

Les trois erreurs de François Hollande

Les trois erreurs de François Hollande

Le pays est bien plus atteint qu'il ne le croit. Il faut que le Président ose affirmer une politique social-démocrate. Au risque de déplaire à la gauche «de gauche».

La technologie, principal responsable de la faible croissance

La technologie, principal responsable de la faible croissance

La reprise mondiale est là, mais elle est faible. Pourquoi? Pour une raison peu évoquée: le peu d'influence aujourd'hui de la high-tech sur la productivité mondiale. Celle-ci est arrivée à un plateau dont elle tarde à décoller.

Le protectionnisme n'est pas la solution, c'est le problème!

Le protectionnisme n'est pas la solution, c'est le problème!

Deux études récentes relativisent le poids de la mondialisation dans la désindustrialisation des économies occidentales. N'en déplaise aux protectionnistes, la compétitivité d'un pays dépend de son accès aux importations.

Et si la France parlait vraiment avec l'Allemagne?

Et si la France parlait vraiment avec l'Allemagne?

La zone euro va mieux mais n'est pas sauvée. Il n'y a que Paris et Berlin qui peuvent la tirer d'affaire. A condition de renouer un dialogue vieux de soixante ans. Pour cela, François Hollande doit inspirer confiance à Angela Merkel.

Retour au franc: pourquoi le FN se trompe (et trompe ses électeurs)

Retour au franc: pourquoi le FN se trompe (et trompe ses électeurs)

Tout est simple, voudrait nous faire croire Marine Le Pen qui fait miroiter un retour aux glorieuses années 1960...

La préférence française pour le déclin

La préférence française pour le déclin

La panique actuelle du pouvoir traduit un mal paradoxal: tout se passe comme si la France se regardait sombrer alors qu'elle dispose des solutions pour sortir du marasme, sans abandonner pour autant son modèle social.

Newsletters