Eric Le Boucher

Eric Le Boucher

572 articles

Eric Le Boucher est l'un des fondateurs de Slate.fr. Editorialiste aux Echos et à L'Opinion.

Après l’échec des 75%, le temps est venu des vraies réformes

Après l’échec des 75%, le temps est venu des vraies réformes

Le PS aurait dû travailler et préparer un plan de remise à plat de la fiscalité française devenue profondément injuste. La seule bonne solution est désormais d’engager, dans la clarté, une grande réforme fiscale qui soit adaptée à l’Europe et à la mondialisation.

Il est temps que François Hollande assume sa social-démocratie

Il est temps que François Hollande assume sa social-démocratie

Sa ligne est claire, mais il reste flou. Tout cela manque de pédagogie. Il faudrait que les sociaux-démocrates se dotent d'un discours positif d'explication du monde qui affirme que s'adapter est plus payant que résister et que demain ne sera pas forcément moins bien qu'aujourd'hui.

A la recherche d'un Louis Gallois du logement

A la recherche d'un Louis Gallois du logement

Il est temps de trouver un homme ou une femme de gauche du terrain, capable de réviser de fond en comble la stupide politique du logement en France.

Miracle de Noël, Bruxelles prend ses distances avec l’excès d’austérité

Miracle de Noël, Bruxelles prend ses distances avec l’excès d’austérité

Paris peut donner des prévisions de croissance impossibles, ce n'est pas l'Europe qui les juge crédibles, mais les «marchés».

Petite inflation, grand bonheur

Petite inflation, grand bonheur

Cette année, l'inflation ne progressera que de 1,4% en France. Le signe que les tensions sur les matières premières, notamment l'énergie, s'estompent. Une bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat des Français.

La guillotine du chômage

La guillotine du chômage

Les chiffres sont terribles. Il faut s'attendre à 30.000 à 50.000 chômeurs de plus tous les mois. Le salut peut venir de la reprise économique mais aussi de bonnes politiques de l’emploi.

Florange ou le déni de réalité

Florange ou le déni de réalité

La France n'est toujours pas prête à une coresponsabilité travail-capital, pourtant appelée de ses voeux par François Hollande.

Doha: vers le 18e échec sur le climat. On continue?

Doha: vers le 18e échec sur le climat. On continue?

L’écologie par les fers et le fouet ne marche pas. Les pays, souverains, refusent. Et la crise économique n’arrange rien.

Sale temps pour les riches

Sale temps pour les riches

Il n'y a pas qu'en France que l'on veut les taxer. Crise économique oblige, même la Grande-Bretagne et les Etats-Unis s'y mettent.

Florange: quelle trahison?

Florange: quelle trahison?

Nous sommes comme en 1983 avec la fameuse «autre politique», autre que celle choisie par Mitterrand qui est restée mythique pour la bonne raison qu'elle n’a jamais été formulée autrement que comme un mythe. L'autre politique n'existait pas. L'autre solution à Florange n'existait pas.

Sidérurgie lorraine: l'illusion tragique

Sidérurgie lorraine: l'illusion tragique

Bien avant l'accord arraché vendredi soir au groupe Mittal et le maintien à l'arrêt des hauts fourneaux de Florange sans licenciements, les politiques de défense de la sidérurgie ont eu un coût financier considérable. Elles ont eu aussi un coût humain déchirant: celui d'entretenir l'illusion.

L'UMP désespère aussi les patrons

L'UMP désespère aussi les patrons

C'est l'autre effet de la crise entre Jean-François Copé et François Fillon: détourner les entrepreneurs plutôt acquis à la droite et les persuader de travailler avec François Hollande.

Pourquoi le Royaume-Uni doit rester ancré à l'Europe

Pourquoi le Royaume-Uni doit rester ancré à l'Europe

Après quatre ans de crise des dettes, les pays de l'euro ont compris qu'il fallait approfondir leur union. Il serait fâcheux qu'ils perdent la Grande-Bretagne en chemin, car l'île et le continent ont un destin commun.

Le capitalisme chinois et l'éthique du pouvoir

Le capitalisme chinois et l'éthique du pouvoir

Les révélations sur les fortunes privées des dirigeants chinois jettent une ombre sur la capacité des élites à engager la transformation de leur modèle économique.

Après le pacte Ayrault, passons à la réforme de l'Etat!

Après le pacte Ayrault, passons à la réforme de l'Etat!

Tout n'est pas parfait dans le pacte Ayrault, mais une étape est heureusement franchie. La prochaine sera dure, mais tellement nécessaire...

Camarades: était-ce vraiment le moment de prendre le pouvoir?

Camarades: était-ce vraiment le moment de prendre le pouvoir?

Au pouvoir, la gauche de gouvernement ne peut cette fois éviter une douloureuse conversion idéologique. La compétitivité c'est de l'emploi et de la croissance, et la réduction des dépenses sociales et ou de celles des collectivités locales est inéluctable.

Rapport Gallois: la gauche appelée à mener une (soi-disant) politique de droite

Rapport Gallois: la gauche appelée à mener une (soi-disant) politique de droite

La rigueur et l’offre peuvent être de gauche pour peu qu’on comprenne que l’investissement doit primer sur la consommation.

J’ai lu le rapport Gallois et il ne va pas faire plaisir à la gauche tradi

J’ai lu le rapport Gallois et il ne va pas faire plaisir à la gauche tradi

Ce que préconise l'ancien patron d'EADS.

Croissance, emploi: le risque de l'immobilisme

Croissance, emploi: le risque de l'immobilisme

Avec le rapport Gallois, la France pouvait changer de modèle économique et s'engager en faveur d'une économie de l'offre, créative, souple, innovante, schumpétérienne et créatrice d'emplois. Apparemment, Hollande et Ayrault ont décidé d'en rester à la vision étatiste, keynésienne, à un chômage élevé mais accepté, car indemnisé par les taxes et les impôts.

Etienne Caniard: «La réorganisation de notre système de santé est impérative»

Etienne Caniard: «La réorganisation de notre système de santé est impérative»

Une interview du président de la Mutualité française.

Newsletters