Eric Dupin

Eric Dupin

207 articles

Journaliste et essayiste. Dernier ouvrage paru: La Victoire empoisonnée (Seuil).

Le paysage électoral est totalement méconnaissable

Le paysage électoral est totalement méconnaissable

Pouvoir personnel comme jamais, élites totalement libres de réformer, institutions lourdement dominées: le macronisme triomphant nous promet une drôle d'expérience politique. À risques.

Les électeurs accordent les pleins pouvoirs à Macron sans l'avoir prémédité

Les électeurs accordent les pleins pouvoirs à Macron sans l'avoir prémédité

C'est l'histoire d'un engrenage implacable depuis le 23 avril. Au soir du premier tour des législatives, le président Macron, avec 32,2%, est bien parti pour disposer d'une très large majorité absolue à l'Assemblée nationale, avec 400 sièges ou plus. Une majorité d'électeurs ne le souhaitent pourtant pas, mais il n'y a pas d'alternative.

Avec Emmanuel Macron, le Parti du Moindre Mal risque de faire très mal

Avec Emmanuel Macron, le Parti du Moindre Mal risque de faire très mal

Profitant à plein de la présidentialisation et du scrutin majoritaire, le parti macronien est bien parti pour rafler une majorité absolue à l'Assemblée nationale. Sa position stratégique au centre, dans un contexte d'extrêmes influents, lui vaut un avantage décisif.

Édouard Philippe Premier ministre d'Emmanuel Macron, un choix tactique sous contraintes

Édouard Philippe Premier ministre d'Emmanuel Macron, un choix tactique sous contraintes

Le choix du premier Premier ministre d'un nouveau président se fait souvent sous contrainte. Cette fois-ci, le nom d'Édouard Philippe s'est imposé par la nécessité de gagner les prochaines élections législatives. Casser la droite républicaine supposait de nommer l'un de ses élus à l'hôtel Matignon.

La victoire spectaculaire de Macron ouvre sur quatre inconnues majeures

La victoire spectaculaire de Macron ouvre sur quatre inconnues majeures

Après avoir éliminé le PS et LR au premier tour, le nouveau président a cassé la dynamique FN au second, en l'emportant avec plus de 65%.

Macron, un succès personnel extraordinaire et une piètre victoire politique

Macron, un succès personnel extraordinaire et une piètre victoire politique

Beaucoup de ceux qui ont voté Macron au premier tour l'ont fait par stratégie, sans adhérer à son projet. Au second tour, le candidat «En Marche» ne l'emportera qu'avec l'appoint décisif des opposants à Le Pen. Il faudra attendre les législatives pour que les Français approuvent clairement son programme.

Le séisme Macron commence tout juste à ébranler le système politique

Le séisme Macron commence tout juste à ébranler le système politique

La non-qualification des candidats de LR et du PS consacre la prédominance d'un clivage «vertical» sur le traditionnel clivage droite-gauche. L'élection probable de Macron, dont l'onde de choc se répercutera aux législatives, va creuser les divisions à droite comme à gauche.

Tout ce qu'il faut savoir si vous voulez voter malin

Tout ce qu'il faut savoir si vous voulez voter malin

Voter intelligemment suppose d'abord d'essayer de tirer au clair les diverses motivations de son vote. Il convient ensuite de prendre en compte les sondages en connaissant leurs limites. Sans oublier d'anticiper les dynamiques de fin de campagne qui peuvent se révéler décisives.

La dernière ligne droite de la campagne s'annonce particulièrement tordue

La dernière ligne droite de la campagne s'annonce particulièrement tordue

À moins de deux semaines du premier tour de la présidentielle, toute une série de facteurs se conjuguent pour créer une incertitude exceptionnelle. L'offre de candidature atypique engendre ainsi un paysage électoral totalement instable.

La sociologie sème le doute sur une victoire finale de Macron

La sociologie sème le doute sur une victoire finale de Macron

Le profil sociologique de l'électorat Macron est le symétrique presque parfait de celui de Le Pen: aisé, cadre, éduqué, urbain. Devenu le candidat du «cercle de la raison», l'ancien ministre de l'Economie risque dès lors un second tour difficile avec la candidate d'extrême droite.

Les cinq handicaps qui plombent la candidature de Benoît Hamon

Les cinq handicaps qui plombent la candidature de Benoît Hamon

Doublé par Mélenchon, en perte de vitesse dans les sondages, Hamon cumule cinq handicaps: avoir été désigné tardivement, bénéficier assez peu de la primaire, souffrir de la division de son parti comme des contradictions de sa ligne, enfin affronter de vives concurrences électorales.

La réincarnation de Hollande en Macron

La réincarnation de Hollande en Macron

Cette élection présidentielle nous offre un formidable paradoxe: le chef de l'Etat a été dans l'incapacité politique de se représenter et c'est pourtant l'un de ses poulains qui tient la corde. Mieux, le projet de Macron rappelle étrangement les idées prônées par le jeune Hollande.

Une situation si extraordinaire qu'elle peut propulser un centriste à l'Elysée

Une situation si extraordinaire qu'elle peut propulser un centriste à l'Elysée

Les précédents historiques montrent qu'un candidat centriste échoue généralement à conquérir la présidence. Mais Emmanuel Macron profite d'un contexte exceptionnel: le discrédit personnel du candidat de la droite conjugué à la faiblesse politique du candidat socialiste.

Les sombres mises en garde de Chevènement

Les sombres mises en garde de Chevènement

Dans son dernier livre, qui s'apparente à un testament politique, Jean-Pierre Chevènement multiplie les mises en garde: contre les risques de guerre civile en France, contre une pression migratoire aux effets potentiellement dissolvants, contre une globalisation qui sème le chaos.

Les quatre malentendus que recouvre le succès d'Emmanuel Macron

Les quatre malentendus que recouvre le succès d'Emmanuel Macron

Le favori des sondages est auréolé d'une image trop belle pour être vraie. Il serait, à la fois, le candidat de la société, de la nouveauté, de la vision et de l'empathie. A y regarder d'un peu plus près, le tableau est pourtant bien différent.

François Fillon est en bien meilleure position que ne le suggèrent les sondages

François Fillon est en bien meilleure position que ne le suggèrent les sondages

L'ancien Premier ministre, qui a failli disparaître de la compétition pour cause de scandale, reste le candidat le mieux placé pour se qualifier au second tour avec Marine Le Pen. L'enviable position d'Emmanuel Macron dans les sondages est, elle, très fragile.

Présidentielle: tout devient possible

Présidentielle: tout devient possible

La nette victoire de Benoît Hamon à la primaire de gauche bouscule l'offre électorale. Le candidat de la gauche socialiste va concurrencer Jean-Luc Mélenchon dans un jeu d'autant plus ouvert qu'Emmanuel Macron peut profiter de ce nouveau contexte comme de l'affaiblissement de François Fillon.

Comment la «pulsion identitaire» divise la gauche

Comment la «pulsion identitaire» divise la gauche

Dans son nouvel ouvrage, «La France identitaire», notre chroniqueur Éric Dupin montre comment la question de l'identité crée de profondes lignes de fracture à gauche. Bonnes feuilles.

Manuel Valls a-t-il encore une raison d'espérer?

Manuel Valls a-t-il encore une raison d'espérer?

Manuel Valls est en ballottage défavorable au soir du premier tour de la primaire. Conforté par le soutien de d'Arnaud Montebourg, Benoît Hamon a pour lui la dynamique politique des contestataires du quinquennat Hollande. Mais ses faiblesses laissent une chance à l'ancien premier ministre.

Le choix le plus compliqué de la primaire du PS, c'est de savoir si on va voter

Le choix le plus compliqué de la primaire du PS, c'est de savoir si on va voter

La primaire organisée par les socialistes a peu de chances, cette fois-ci, de désigner le prochain président de la République. Y participer revient à légitimer le candidat qui en sera issu après avoir arbitré une querelle de famille. Au final, l'enjeu est de savoir si l'on souhaite la survie ou la disparition du PS.

On le voit dans les meetings, il est en train de se passer quelque chose autour de la candidature Macron

On le voit dans les meetings, il est en train de se passer quelque chose autour de la candidature Macron

Un candidat à la présidence de la République jamais élu, et sans parti, ne devrait pas être pris au sérieux. Mais le discrédit de la classe politique est tel qu'Emmanuel Macron dispose d'un réel espace politique. Les Français sont-ils cependant prêts à approuver le libéralisme de gauche?

Primaire socialiste: quatre programmes et une cale sèche

Primaire socialiste: quatre programmes et une cale sèche

La primaire socialiste va voir s'affronter quatre candidats principaux défendant chacun une orientation politique bien particulière malgré le peu de chances de remporter l'Élysée. Vincent Peillon et Manuel Valls se distinguent sur l'Europe ou sur la laïcité. Benoît Hamon et Arnaud Montebourg se séparent sur la valeur du travail.

Ces drôles de jeunesses qui rêvent d'un nouveau Moyen Âge

Ces drôles de jeunesses qui rêvent d'un nouveau Moyen Âge

Dans un essai contestable mais stimulant, «Les Nouveaux enfants du siècle», Alexandre Devecchio souligne les points communs entre des jeunesses –islamistes, identitaires et conservatrices– que tout semble opposer. Elles communieraient sans le savoir dans une même détestation de l'idéologie libérale-libertaire.

Le PS en grand danger de perdre sa position dominante à gauche

Le PS en grand danger de perdre sa position dominante à gauche

La primaire socialiste s'annonce sanglante. Avec l'affrontement Peillon-Valls, les modérés du PS suivent l'aile gauche sur le chemin de la division. Or, pris en sandwich entre Macron et Mélenchon, les socialistes risquent de perdre leur suprématie sur la gauche.

Le renoncement de Hollande n'est que le premier acte du déchirement de la gauche à venir

Le renoncement de Hollande n'est que le premier acte du déchirement de la gauche à venir

L'effacement du président sortant précipitera l'épreuve de vérité pour une gauche divisée comme jamais. La probable candidature de Manuel Valls durcira les clivages lors de la primaire socialiste avant de créer les conditions d'un affrontement total avec Jean-Luc Mélenchon.

Face à une droite rassemblée, la gauche se vautre un peu plus dans le grotesque

Face à une droite rassemblée, la gauche se vautre un peu plus dans le grotesque

Les Républicains sont en parfait ordre de bataille, avec un chef désormais incontesté et un programme détaillé. En face, les gauches continuent de se diviser à l'infini, jusqu'au sommet de l'État avec la rivalité Valls-Hollande. Avec la peur d'un retour de la droite comme seul discours.

L'élection présidentielle de 2017 est-elle d'ores et déjà jouée?

L'élection présidentielle de 2017 est-elle d'ores et déjà jouée?

Le surprenant vote du 20 novembre 2016, fruit d'une décision tardive, apparaîtra sans doute comme le véritable premier tour de la présidentielle de 2017. Fillon profitera d'une puissante dynamique face à une gauche morcelée mais le second tour face à Marine Le Pen se présente sous un jour nouveau.

Une victoire de Marine Le Pen devient envisageable

Une victoire de Marine Le Pen devient envisageable

L'élection de Donald Trump rabat les cartes de l'élection présidentielle française.

 Manuel Valls pris au piège du guêpier hollandais

Manuel Valls pris au piège du guêpier hollandais

Craignant, à juste titre, que son avenir politique soit compromis par une désastreuse candidate de François Hollande, Manuel Valls fait le forcing. Mais le premier ministre, impopulaire et rejeté à gauche, aura le plus grand mal à ne pas être entraîné dans la faillite de ce quinquennat.

Pourquoi Sarkozy fonce dans le mur

Pourquoi Sarkozy fonce dans le mur

Cette fois-ci, comme il le confesse lui-même, ça sent vraiment le roussi pour l'ancien président. Sa baisse dans tous les baromètres d'intentions de vote est la conséquence d'une campagne anxiogène où sa parole s'est fortement décrédibilisée.

Un bouleversement du vote est en cours

Un bouleversement du vote est en cours

Successivement de conviction, utile ou stratège, le vote est aujourd'hui devenu tacticien: la polémique autour de la primaire à droite en est l'illustration.

La France en a marre de voir s'affronter François Hollande et Nicolas Sarkozy

La France en a marre de voir s'affronter François Hollande et Nicolas Sarkozy

Les deux finalistes de la présidentielle de 2012 se détestent autant qu'ils comptent l'un sur l'autre pour se présenter en 2017. Cette complicité objective se heurte toutefois au vif rejet qu'ils inspirent. Et l'on n'ose imaginer ce que serait un second mandat de Hollande ou de Sarkozy.

La surenchère identitaire bouscule la précampagne présidentielle

La surenchère identitaire bouscule la précampagne présidentielle

La France ayant apparemment résolu ses problèmes économiques et sociaux, le débat se focalise autour de la question identitaire. Sarkozy, obsédé par sa volonté de réduire Juppé, se livre à une surenchère qui lui fait doubler Le Pen sur sa droite. Et Hollande compte les points.

Les primaires aggravent la maladie du système politique français

Les primaires aggravent la maladie du système politique français

Les primaires à la française se multiplient mais n'ont pas grand chose à voir avec celles des Etats-Unis. Elles ne permettent pas de simplifier l'offre électorale et ont l'inconvénient d'accentuer la personnalisation de la vie politique tout en recréant un suffrage objectivement censitaire.

La déchirure identitaire menace la société française

La déchirure identitaire menace la société française

La fin de l'été a été scandée par une série de faits divers, à commencer par l'affaire des burkinis, dont le retentissement sans commune mesure avec la réalité des faits. Le «vivre-ensemble» est fragile.

Les aimables fantaisies du projet patriotique d'Arnaud Montebourg

Les aimables fantaisies du projet patriotique d'Arnaud Montebourg

Convaincant dans sa critique de François Hollande, Arnaud Montebourg l'est nettement moins dans son projet. Au stade actuel, il juxtapose un ensemble de généralités et de slogans et une série de mesures à la fois peu crédibles et guère cohérentes.

Loi Travail: un vrai jeu de massacre

Loi Travail: un vrai jeu de massacre

L'adoption de la loi El Khomri ce mercredi 6 juillet s'est tellement faite dans la douleur qu'au final personne n'aura rien gagné à cette longue crise politique. Probablement pas même l'économie française.

Brexit: la réaction identitaire percutera aussi la France

Brexit: la réaction identitaire percutera aussi la France

Le vote britannique n'exprime pas seulement la réaction souverainiste d'un vieux pays insulaire, mais aussi une affirmation identitaire qui se diffuse dans tout le Vieux Continent.

Avec la primaire, Hollande double ses chances de désaveu électoral

Avec la primaire, Hollande double ses chances de désaveu électoral

Il est tentant de voir la décision du PS d'organiser une primaire en janvier comme une manifestation de génie tactique. Et trompeur.

Nicolas Hulot devient cruellement en situation d’être candidat en 2017

Nicolas Hulot devient cruellement en situation d’être candidat en 2017

L’écologiste préféré des Français est longtemps resté traumatisé par son échec lors de la primaire écologiste de 2011. Mais ses craintes pèseront peut-être moins que la puissante logique de situation qui le porte.

Newsletters