Jérémy Collado

Jérémy Collado

135 articles

Journaliste et écrivain, il vit dans le sud de la France et travaille pour Nice-Matin après avoir fait ses armes au côté du réalisateur Serge Moati. Il écrit par ailleurs pour Slate.fr et la revue Charles. Il est l'auteur du blog Daddy Poule sur Le Huffington Post, où il raconte sa vie de jeune papa bordélique.

 

Pourquoi on ne fera jamais de politique autrement

Pourquoi on ne fera jamais de politique autrement

Les Français ne font confiance ni à la droite ni à la gauche pour gouverner. Pire: 78% d’entre eux sont prêts à voter pour un candidat qui ne serait pas issu d’un parti politique en 2017. Le besoin de renouvellement est à son maximum. Et pourtant rien ne change.

Michel Thooris, l'homme qui veut faire voter les juifs pour Marine Le Pen

Michel Thooris, l'homme qui veut faire voter les juifs pour Marine Le Pen

Ce syndicaliste policier a créé une association qui veut contester le monopole des intitutions représentatives et séduire «l'électorat juif» en vue de 2017.

Euro 2016: la nouvelle mort de la «France black-blanc-beur»

Euro 2016: la nouvelle mort de la «France black-blanc-beur»

Benzema out, Nasri écarté depuis longtemps, Ben Arfa réserviste: pour le meilleur et pour le pire, la compétition pourrait enterrer définitivement un mythe né lors de la Coupe du monde 1998.

Il faut encore plus de candidats à la présidentielle

Il faut encore plus de candidats à la présidentielle

Ils sont quarante-sept à avoir présenté leur candidature à la présidentielle. Et si c'était une bonne nouvelle?

La dure vie des experts en djihadisme

La dure vie des experts en djihadisme

Qu'il s'agisse d'une crainte d'alimenter l'islamophobie ou de celle d'«excuser» les terroristes, ceux qui étudient les phénomènes djihadistes et les questions islamistes sont encore peu reconnus en France. Au risque de contribuer à la confusion générale alors que l'opinion a besoin de réponses concrètes après les attentats.

J'ai assisté aux Nuits Debout d'une des villes les plus à droite de France

J'ai assisté aux Nuits Debout d'une des villes les plus à droite de France

Vu de Nice, la mobilisation parisienne fait rêver. Mais le mouvement niçois étonne même certains de ses participants par l'ampleur qu'il a rapidement prise.

Présidentielle: les petits candidats sont-ils de grands masos?

Présidentielle: les petits candidats sont-ils de grands masos?

Ils se jugent méprisés par les médias, sont souvent boudés dans les urnes et leur temps de parole va encore être réduit. Et pourtant, ils y retournent!

Laissez les gens prier s'ils en ont envie!

Laissez les gens prier s'ils en ont envie!

Après les attentats du 13 novembre, le slogan #PrayForParis avait suscité quelques remous chez ceux qui pensent que la religion est un fléau. Un phénomène qui se répète avec #PrayForBrussels.

Débattons de «Marseille» de Kad Merad (sans gilet pare-balles)

Débattons de «Marseille» de Kad Merad (sans gilet pare-balles)

Un néo-Marseillais et un natif «monté» à Paris comparent leurs impressions sur le film de Kad Merad.

Fabrice Luchini, la névrose tranquille

Fabrice Luchini, la névrose tranquille

Ou comment l'acteur réussit à faire passer ses traumatismes et ses obsessions pour de gentils contes pour adultes. Dans son livre «Comédie française» (Flammarion), il se met en scène sans jamais s'épargner et sans nous encombrer.

L'équipe de foot de la primaire à droite

L'équipe de foot de la primaire à droite

Qui est Zinedine Zidane et qui est Lionel Charbonnier? Petite revue d'effectif.

Cécile Duflot: «En fait, j'ai un peu la philosophie de Baloo: "Il en faut peu pour être heureux..."»

Cécile Duflot: «En fait, j'ai un peu la philosophie de Baloo: "Il en faut peu pour être heureux..."»

Nouvelle invitée de notre série sur le bonheur en politique, la députée écolo et ancienne ministre du Logement se présente comme une femme qui «choisit tout».

Comment j'ai survécu à des vacances avec ma fille, Tchoupi et Oui-Oui

Comment j'ai survécu à des vacances avec ma fille, Tchoupi et Oui-Oui

Quand la nounou de ma fille est tombée malade, j'ai eu la chance de connaître par cœur de nombreux dessins animés. En voici une compilation et un décryptage à l'usage des jeunes parents (et des autres) qui décideraient de se lancer dans l'aventure.

Pourquoi il faut dire merci à Serge Aurier

Pourquoi il faut dire merci à Serge Aurier

En taclant son coach et ses coéquipiers, le latéral droit du PSG a trahi la langue de bois qui sévit dans le football moderne, spécialement chez les grands clubs, les plus attachés à leur image.

Edouard Louis ou le déterminisme extrême

Edouard Louis ou le déterminisme extrême

Dans son dernier livre, «Histoire de la violence», l'auteur d'«En finir avec Eddy Bellegueule» nous gratifie d'une autofiction qui sent bon la prolophobie et confine à l'excuse sociologique.

L'école, symptôme du délabrement politique marseillais

L'école, symptôme du délabrement politique marseillais

Alors que certaines écoles de la ville sont dans un état déplorable, les élus se sont livrés à une bagarre politicienne au conseil municipal de Marseille. Comme un symbole du fonctionnement de cette ville sous Jean-Claude Gaudin.

Roselyne Bachelot: «Je ne vois pas pourquoi on devrait sacrifier le bonheur à la politique»

Roselyne Bachelot: «Je ne vois pas pourquoi on devrait sacrifier le bonheur à la politique»

Après Jean-Luc Mélenchon, Henri Guaino ou François Bayrou, l'ancienne ministre de Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy répond à nos interrogations sur le bonheur en politique.

La politique française passe trop de temps sur le divan

La politique française passe trop de temps sur le divan

De Copé à Thévenoud en passant par Sarkozy, retour sur la «psychanalysation» de notre vie politique.

Vive l'enfant unique!

Vive l'enfant unique!

En France, ne vouloir qu'un seul enfant est encore très mal perçu par la société. On accuse les couples de privilégier leur bonheur à leur famille. Et alors?

Marseille, cette ville où les juifs vivaient paisiblement

Marseille, cette ville où les juifs vivaient paisiblement

La capitale provençale fut longtemps l'une des cités les plus accueillantes pour ceux qu'on appelait encore autrefois les «israélites». Mais le conflit israélo-palestinien, le terrorisme et les tensions communautaires ont changé la donne.

Newsletters