Jean-Marc Proust

Jean-Marc Proust

212 articles

Critique musical, Jean-Marc Proust collabore notamment à Opéra magazine et Slate.fr.

Écrire un best-seller n'est pas qu'un jeu de hasard. En voici les cinq règles d'or

Écrire un best-seller n'est pas qu'un jeu de hasard. En voici les cinq règles d'or

Il y a différentes manières d’apprécier sa carrière littéraire: certains écrivent pour la postérité tandis que d’autres pondent des best-sellers. La première option résultant souvent d’un échec à la seconde. Mais ne désespérez pas: un livre, «The Best-seller code», vous donne les clés du roman à succès.

Tupuducu le Renaudot

Tupuducu le Renaudot

Avec un mauvais goût très sûr, Slate.fr a déniché quatre nouveaux imprimés de la rentrée littéraire dont vous pouvez parfaitement vous passer, sauf pour caler vos meubles. Attention, deux d'entre eux viennent d'être primés.

«Guerilla», le roman sulfureux qui raconte la pagaille de la France de 2016

«Guerilla», le roman sulfureux qui raconte la pagaille de la France de 2016

Après «La France orange mécanique», Laurent Obertone se fait romancier avec «Guerilla, le jour où tout s’embrasa». Comment définir ce roman, situé dans une France proche? Sulfureux? Prophétique? Islamophobe? Le livre se vend très bien, grâce au bouche à oreille, les médias en parlant très peu. Il dit, c’est certain, quelque chose de la France de 2016.

Il n'aurait jamais fallu publier «La Nuit avec ma femme». Laissez Marie Trintignant tranquille

Il n'aurait jamais fallu publier «La Nuit avec ma femme». Laissez Marie Trintignant tranquille

Samuel Benchetrit a publié «La Nuit avec ma femme», bref récit du meurtre de Marie Trintignant par Bertrand Cantat (qu'il se refuse à nommer). Un livre difficilement défendable.

Les lettres que François Mitterrand aurait préféré vous cacher à tout jamais (déso)

Les lettres que François Mitterrand aurait préféré vous cacher à tout jamais (déso)

Certaines lettres de François Mitterrand à Anne Pingeot sont restées inédites. D'autres éclairent cette liaison romanesque d'un jour nouveau. Slate vous les livre en exclusivité.

Voici le pire du pire de la rentrée littéraire

Voici le pire du pire de la rentrée littéraire

La rentrée littéraire est un jeu de hasard. Tout le monde cherche les grands romans. En vain, car il n'y en a pas! Alors, plutôt que de perdre son temps, le lecteur a tout intérêt à dénicher les vraies perles rares: les ratages.

«Le Tour d'écrou», ce mystère de la chambre jeune

«Le Tour d'écrou», ce mystère de la chambre jeune

Robert Carsen met en scène «Le Tour d'écrou», l'opéra le plus mystérieux, le plus troublant, le plus ambigu du répertoire.

La rupture Buisson-Sarkozy, un roman proustien

La rupture Buisson-Sarkozy, un roman proustien

Récit littéraire de la façon dont le conseiller de l'ombre a découvert qu'il avait passé dix ans avec un candidat qui «n'était pas son genre».

Le journaliste l’ignore, mais les mots ont un sens

Le journaliste l’ignore, mais les mots ont un sens

Dans un essai consacré à la «langue des médias», Ingrid Riocreux s’attaque au langage tel que le pratiquent quotidiennement les journalistes. En analysant les propos tenus et les commentaires, elle parvient à une triste conclusion: faute de maîtriser le langage, les journalistes s’intéressent peu aux faits, ils préfèrent promouvoir des idées.

Trevanian, c'est James Bond à la Sorbonne

Trevanian, c'est James Bond à la Sorbonne

Partons à la découverte d'un écrivain mystérieux qui, en pastichant des genres populaires, en a tiré la quintessence.

Peralada, où comment faire briller l'art lyrique dans un pays en crise

Peralada, où comment faire briller l'art lyrique dans un pays en crise

Ce festival catalan repose sur un modèle économique original, les aides publiques y étant marginales.

Avec le touriste français, pas besoin d'audioguide

Avec le touriste français, pas besoin d'audioguide

«C'est quelle année, Dalí?» Récit d'une visite du théâtre-musée de l'artiste espagnol, avec un florilège de propos que j'aurais bien sûr pu moi aussi tenir.

Face au terrorisme, je n'ai pas de certitudes, que des questions

Face au terrorisme, je n'ai pas de certitudes, que des questions

Inutile de se leurrer: il y aura encore des attentats. Nous nous y habituerons. Et aussi des deuils collectifs, des affrontements, des manifestations de solidarité. Comme l’état d’urgence prouve régulièrement son inefficacité, autant chercher d’autres solutions.

Peut-on ubériser les guides touristiques?

Peut-on ubériser les guides touristiques?

Lors de mes derniers congés, j’ai passé plus de temps à consulter mon smartphone que les guides touristiques que j’avais emportés. Avec quelques applis, j’ai pu organiser mes vacances au jour le jour. Est-ce à dire que le Routard ou le Lonely planet sont voués à disparaître? Ou bien à être réinventés?

Voilà enfin exaucé un voeu que Wagner avait émis il y a près de deux siècles

Voilà enfin exaucé un voeu que Wagner avait émis il y a près de deux siècles

Il espérait voir donnée en France une représentation de son opéra, «La Défense d’aimer», écrit en 1834. C'est en 2016 que cela se réalise enfin.

Polémique des abattoirs: et si on laissait (enfin) la parole aux animaux

Polémique des abattoirs: et si on laissait (enfin) la parole aux animaux

Slate.fr est allé à la rencontre de ces victimes que l'on n'entend jamais dans les médias. Voici leurs dix propositions pour une vraie protection animale.

Harnoncourt, pionnier «baroque» à la recherche de la musique authentique

Harnoncourt, pionnier «baroque» à la recherche de la musique authentique

Nikolaus Harnoncourt n’est plus. En décembre 2015, il avait annoncé son retrait de la vie musicale pour des raisons de santé. La maladie l’a rattrapé et, ce 6 mars 2016, il a sans doute rejoint Bach quelque part. Pour des générations de mélomanes, il restera le grand initiateur du mouvement «baroque» mais surtout un musicien attaché à l’authenticité de l’interprétation.

Umberto Eco et l’histoire du surhomme de masse, de Mussolini à Columbo

Umberto Eco et l’histoire du surhomme de masse, de Mussolini à Columbo

«Il Superuomo di massa» («De Superman au Surhomme»): en 1978, Umberto Eco s’était amusé avec ce titre à disserter savamment à partir de l’affirmation de Gramsci selon laquelle la «surhumanité nietzschéenne a comme origine et modèle doctrinal non pas Zarathoustra mais le comte de Monte-Cristo». Des «Mystères de Paris» à Derrick, en passant par Mussolini, l’ouvrage brosse un portait des «super-héros» comme reflet des attentes sociétales. Drôle et brillant, évidemment.

Comme au cinéma, à l'opéra, c'est plus intéressant de jouer le méchant

Comme au cinéma, à l'opéra, c'est plus intéressant de jouer le méchant

La preuve avec le baryton Ludovic Tézier, incarnation du côté obscur de la croche, qui joue ce mois-ci dans «Il Trovatore» à Bastille.

Chère Fleur Pellerin, vous avez été la meilleure ministre de la Culture possible

Chère Fleur Pellerin, vous avez été la meilleure ministre de la Culture possible

Ode à celle qui a fait le job en montrant qu'il n'y avait plus de job.

Newsletters