Christian Salmon

Christian Salmon

30 articles

Christian Salmon est écrivain. Après avoir été l'assistant de Milan Kundera, il fonde en 1993 le Parlement international des écrivains et le Réseau des villes-refuges. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels Storytelling. La machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits (La Découverte, 2007). L'Ere du clash (Fayard 2019), La tyrannie des bouffons (Les liens qui libèrent 2020).

La déclaration de candidature d'Éric Zemmour est un forçage cognitif

La déclaration de candidature d'Éric Zemmour est un forçage cognitif

[Chronique #30] Sa vidéo est un énoncé clos sur lui-même, qui ne laisse au spectateur aucune possibilité de dialogue entre les mots et les images. Un dispositif totalitaire, en somme.

Les fausses polémiques ont une fonction bien particulière dans les campagnes électorales

Les fausses polémiques ont une fonction bien particulière dans les campagnes électorales

[Chronique #29] Les Français ont beau être préoccupés davantage par la crise sanitaire, la dette, le chômage et le pouvoir d'achat, rien n'y fait. Le débat public ne connaît depuis quinze ans qu'un sujet: l'étranger, le musulman, l'immigré.

La dérive de Montebourg prouve que le souverainisme des deux rives n'est qu'un leurre

La dérive de Montebourg prouve que le souverainisme des deux rives n'est qu'un leurre

[Chronique #28] Un leurre qui l'a conduit à se jeter dans les bras de l'extrême droite comme le fleuve va à la mer.

La campagne électorale coincée au stade de l'oubli politique

La campagne électorale coincée au stade de l'oubli politique

[Chronique #27] Un double front structure le débat politique français: les souverainistes nostalgiques et les prétendus progressistes. Et entre eux, pas de compromis possible.

Faut-il parler des outrances d'Éric Zemmour?

Faut-il parler des outrances d'Éric Zemmour?

[Chronique #26] C'est le dilemme de l'heure, le piège du Zemmouristan.

Éric Zemmour n'a pas besoin de programme, la colère lui suffit

Éric Zemmour n'a pas besoin de programme, la colère lui suffit

[Chronique #25] Si le polémiste lance un défi au système, ce n'est pas pour le réformer ou le transformer, mais pour le ridiculiser.

Comment Sandrine Rousseau a réveillé la gauche

Comment Sandrine Rousseau a réveillé la gauche

[Chronique #24] Lorsque Yannick Jadot faisait valoir sa culture de gouvernement, la candidate écoféministe affirmait la crédibilité d'un grand récit, inclusif et dialogique.

Le débat Zemmour-Mélenchon prouve le hacking électoral des chaînes d'info en continu

Le débat Zemmour-Mélenchon prouve le hacking électoral des chaînes d'info en continu

[Chronique #23] Il ne s'agit pas d'un combat à armes égales entre deux visions politiques. C'est une défaite de la politique et de la démocratie.

Zemmour, le pétainiste cool

Zemmour, le pétainiste cool

[Chronique #22] L'éditorialiste, qui tire sur la corde du suspense au sujet de son éventuelle candidature à la présidentielle 2022, est un produit de l'histoire française contrariée né de la défaite face à l'Allemagne et de la décolonisation de l'Algérie.

L'affaire Benalla, tournant du quinquennat, aura-t-elle un impact sur la campagne présidentielle?

L'affaire Benalla, tournant du quinquennat, aura-t-elle un impact sur la campagne présidentielle?

[Chronique #21] ​L'ancien garde du corps du président Macron comparaît du 13 septembre au 1er octobre devant le tribunal de grande instance de Paris​.

La campagne présidentielle de 2022, ou la surenchère des spectres

La campagne présidentielle de 2022, ou la surenchère des spectres

[Chronique #20] La conversation nationale, raison d'être du politique, a été engloutie. Il ne reste que polémiques stériles et succession de chocs.

L'Afghanistan a fait irruption dans la campagne présidentielle française de la pire des manières

L'Afghanistan a fait irruption dans la campagne présidentielle française de la pire des manières

[Chronique #19] Le mensonge et la lâcheté des puissances occidentales auront donc été des constantes de 2001 à 2021.

De ce dernier été du macronisme, on retiendra un logo

De ce dernier été du macronisme, on retiendra un logo

[Chronique #18] Avec sa vidéo filmée depuis Brégançon à destination des réseaux sociaux, le président de la République souhaitait-il vraiment convaincre les Français de se faire vacciner?

Le mouvement antivax n'est pas qu'une dérive complotiste

Le mouvement antivax n'est pas qu'une dérive complotiste

[Chronique #17] On peut se moquer des anti-vaccins, mais il faut reconnaître dans leur mouvement une réaction de défense à l'égard d'un pouvoir et d'une parole frappés de soupçon.

À force de changer de masque, Macron trouble notre rapport au politique

À force de changer de masque, Macron trouble notre rapport au politique

[Chronique #16] La scène politique sous ce quinquennat et les transformations successives du président produisent cette «inquiétante étrangeté» dont parlait Freud.

Variant Delta et allocution de Macron: une fois de plus, c'est le Covid qui mène la danse

Variant Delta et allocution de Macron: une fois de plus, c'est le Covid qui mène la danse

[Chronique #15] Il est devenu impossible d'ordonner l'action politique quand l'horizon est noyé dans une sorte de brouillard épidémique.

On avait presque banalisé le discours de haine de Zemmour quand soudain, Albin Michel s'est réveillé

On avait presque banalisé le discours de haine de Zemmour quand soudain, Albin Michel s'est réveillé

[Chronique #14] Il ne s'agit plus simplement d'un idéologue conservateur aux plaisants paradoxes. Il doit être combattu en connaissance de cause –et pas uniquement par Marine Le Pen au congrès du Rassemblement national.

Le G7 de la jet-set

Le G7 de la jet-set

[Chronique #13] Cet événement était le trailer du monde post-Covid, post-Brexit et post-Trump dont on n'a pas encore les épisodes.

Éric Zemmour a réussi le meilleur gag de la campagne présidentielle

Éric Zemmour a réussi le meilleur gag de la campagne présidentielle

[Chronique #12] En défendant Papacito, l'éditorialiste de CNews présente une nouvelle fois l'infâme comme le sursaut d'une vérité bafouée.

Manuel Valls, l'incarnation de la dérive grotesque de la vie politique

Manuel Valls, l'incarnation de la dérive grotesque de la vie politique

[Chronique #11] L'ancien ministre, et ce qu'il représente, appartient désormais à l'univers de la culture populaire, où rien n'est pris au sérieux, où tout est sujet au jeu et à la parodie.

Emmanuel Macron lance sa campagne pour 2022 avec une carte de France et des souvenirs d'enfance

Emmanuel Macron lance sa campagne pour 2022 avec une carte de France et des souvenirs d'enfance

[Chronique #10] Pour lui, le storytelling n'est pas seulement une technique de communication, c'est l'essence de son projet politique et même sa responsabilité de président.

Emmanuel Macron, le «survivant désigné»

Emmanuel Macron, le «survivant désigné»

[Chronique #9] ​Son élection aurait été impossible sans l'effondrement du système politique de la Ve République qu'il a accéléré et dont il a profité.​

Une vingtaine de généraux cacochymes signent une tribune et la médiasphère s'enflamme

Une vingtaine de généraux cacochymes signent une tribune et la médiasphère s'enflamme

[Chronique #8] Le tocsin est devenu un business model à l'ère du clash. Le Brexit et l'élection de Trump en ont prouvé l'efficacité. Et Marine Le Pen l'a bien saisi.

Si la gauche n'a aucune chance en 2022, c'est parce qu'elle a cessé d'exister comme réalité politique

Si la gauche n'a aucune chance en 2022, c'est parce qu'elle a cessé d'exister comme réalité politique

[Chronique #7] La réunion des leaders de la gauche du 17 avril a fait primer les édiles sur les idées.

Marine Le Pen n'a plus aucun effort à faire pour être au second tour

Marine Le Pen n'a plus aucun effort à faire pour être au second tour

[Chronique #6] La candidate à la présidentielle 2022 a réussi sa mue: le brun a viré au bleu marine et le diable borgne s'est effacé au profit de la «girl next door».

L'affaire des «dîners clandestins» de Leroy et Chalençon ne devrait pas en être une

L'affaire des «dîners clandestins» de Leroy et Chalençon ne devrait pas en être une

[Chronique #5] Le scénario d'une Cinquième République se retournant contre elle-même en consacrant la rencontre d'un bouffon et de son peuple n'est plus à écarter.

La crise sanitaire a porté un coup fatal au crédit de la parole publique

La crise sanitaire a porté un coup fatal au crédit de la parole publique

[Chronique #4] Le discrédit de la parole présidentielle et la guerre des mots sur les réseaux sociaux détruisent la scène de la délibération démocratique.

Le «pari» de Macron sur le Covid n'est pas une erreur passagère, c'est le mantra de sa politique

Le «pari» de Macron sur le Covid n'est pas une erreur passagère, c'est le mantra de sa politique

[Chronique #3] Glissements progressifs de la raison scientifique au calcul politique et du calcul politique à la pensée magique.

La campagne présidentielle 2022 sous Covid, un exercice périlleux

La campagne présidentielle 2022 sous Covid, un exercice périlleux

[Chronique #2] La pandémie a changé la façon de gouverner et a entraîné une crise démocratique.

2022, première campagne présidentielle de l'ère du discrédit

2022, première campagne présidentielle de l'ère du discrédit

[Chronique #1] Le candidat élu n'est plus celui qui attire la confiance des électeurs, mais celui qui surfe sur le soupçon à l'égard de tous les pouvoirs.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio