Léonore Mahieux

Léonore Mahieux

4 articles

Journaliste, a été correspondante au Mexique pour L'Express et Europe 1. Aujourd'hui en free-lance à Toulouse.

«Ah vraiment là, je n’ai aucun doute. Son visage! Il est majeur»

«Ah vraiment là, je n’ai aucun doute. Son visage! Il est majeur»

Un toit, une école, des soins… La loi protège les enfants migrants aussi bien que les mineurs français. À une condition: prouver à la justice qu’ils ont moins de 18 ans.

«Maman m’a étranglée»

«Maman m’a étranglée»

Les mineurs sont la partie de la population la plus touchée par les violences sexuelles. Le plus souvent, en toute impunité.

«Là-bas, mon fils va devenir fou! Il n’y a pas moyen que je fasse les quatre mois à sa place?»

«Là-bas, mon fils va devenir fou! Il n’y a pas moyen que je fasse les quatre mois à sa place?»

Quand des mômes commettent des délits, c’est la justice des mineurs qui s’y colle. Une justice ad hoc qui, sans laxisme, a davantage vocation à éduquer qu’à punir. Un cap dur à tenir.

«Faire changer les gens de force, ça n’existe pas»

«Faire changer les gens de force, ça n’existe pas»

La justice des enfants hérite des situations les plus urgentes, ou les plus insolubles. Maintenir un enfant dans sa famille ou le placer... Le ou la juge a le temps d’une audience pour trancher. Avec une obsession: ne pas se tromper. 

Newsletters