Jean-Michel Frodon

Jean-Michel Frodon

861 articles

Critique de cinéma, notamment pour Le Monde, Jean-Michel Frodon a dirigé les Cahiers du Cinéma. Il anime le blog Projection publique qui reprend ses articles de Slate, et collabore régulièrement avec la revue espagnole Caiman, le site chinois cinephilia.net et l'émission «Affinités Culturelles» le samedi de 6h à 7h sur France Culture. Auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma, il est également enseignant à l'Ecole des Arts politiques de Sciences Po et à l'université de St Andrews (Ecosse).

Comment Netflix veut faire sortir les films des salles de cinéma

Comment Netflix veut faire sortir les films des salles de cinéma

Et bouleverser ainsi la définition même d'un film.

«Gone Girl» ou le pessimisme politique de David Fincher

«Gone Girl» ou le pessimisme politique de David Fincher

Ce film est un génial thriller qui satisfait le spectateur grâce à une tension permanente, mais ne vous trompez pas, il dénote une vision d’un total pessimisme politique, celle d’une impossibilité de vivre en commun.

«Still the Water»: Les dieux meurent aussi

«Still the Water»: Les dieux meurent aussi

Avec son film, Kawase livre un grand poème à l’unicité du monde.

«Saint Laurent», le style, la marque, la star, le gouffre

«Saint Laurent», le style, la marque, la star, le gouffre

Le dernier film de Bertrand Bonello n’est pas une biographie filmée, mais l’histoire d’une époque bien particulière racontée sous un angle bien particulier.

«Trois coeurs»: du conte amoureux à la chronique de la vie de province

«Trois coeurs»: du conte amoureux à la chronique de la vie de province

Benoît Jacquot raconte un désordre amoureux dans une grande mise en scène avec Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve et Benoît Poelvoorde.

«L’Institutrice» de Nadav Lapid, éloge de l’intranquillité

«L’Institutrice» de Nadav Lapid, éloge de l’intranquillité

Ce film témoigne de l'élan des puissances secrètes de la poésie, et de combien son absence dans un monde avide et névrosé engendre de misère.

Venise: on a vu des films à la Mostra, du cinéma à la Biennale

Venise: on a vu des films à la Mostra, du cinéma à la Biennale

Un bref passage (de quatre jours) ne permet pas de porter un jugement sur l’ensemble d’une édition qui dure le triple et présente, toutes sections confondues, quelque 180 films. Mais les 16 titres rencontrés au Lido durant cette 71e édition de la...

«Party Girl», un regard au bout de la fête

«Party Girl», un regard au bout de la fête

Le film du jeune trio qui a remporté la Caméra d'or à Cannes vient à la fois d’un cinéma qui porte un intérêt sincère aux pauvres, façon «La Bête humaine», et des Cassavetes les plus chauds.

«Sils Maria», la beauté de l'Éternel retour selon Assayas

«Sils Maria», la beauté de l'Éternel retour selon Assayas

Porté par trois actrices exceptionnelles, le cinéaste livre un film hanté par le passage du temps mais qui s'avance avec une liberté et une fluidité sidérantes.

«En Chine, le sentiment d’être surveillé est omniprésent, sans qu’on sache forcément où sont les limites» (Vivian Qu, réalisatrice de «Trap Street»)

«En Chine, le sentiment d’être surveillé est omniprésent, sans qu’on sache forcément où sont les limites» (Vivian Qu, réalisatrice de «Trap Street»)

Entretien avec la productrice de «Black Coal» qui livre avec son premier film comme réalisatrice une peinture à la fois subtile et très transgressive sur les formes modernes du contrôle dans la Chine actuelle.

Pourquoi «Lucy» est le premier bon film de Luc Besson depuis «Jeanne d'Arc»

Pourquoi «Lucy» est le premier bon film de Luc Besson depuis «Jeanne d'Arc»

Qu’est-ce qu’un «BFdLB»? Un film énergique, spectaculaire et finalement touchant qui raconte toujours la même histoire: la construction d’une héroïne. Cette fois-ci, il fait incarner à Scarlett Johansson une fulgurante héroïne cérébrale, la plus ambitieuse qu'il ait jamais créée.

«Ana Arabia»: un labyrinthe pour la paix

«Ana Arabia»: un labyrinthe pour la paix

Amos Gitaï utilise une prouesse technique, son film est un unique plan-séquence d'1h20, pour nous livrer une vigoureuse affirmation politique: sous ce ciel unique, il n’y a qu’une terre à habiter par tous.

Les salles de cinéma ne vont pas mourir

Les salles de cinéma ne vont pas mourir

Même Christopher Nolan explique pourquoi elles restent rentables financièrement.

«L’Homme qu’on aimait trop»: l'histoire d'une femme qui ne fut pas assez libre

«L’Homme qu’on aimait trop»: l'histoire d'une femme qui ne fut pas assez libre

Dans l'affaire Maurice Agnelet, c'est surtout la figure d'Agnès Le Roux qu'explore André Téchiné, sa recherche de liberté et la façon dont sa résistance entraîna sa disparition.

La télé fait rigoler les auteurs du cinéma français

La télé fait rigoler les auteurs du cinéma français

Arnaud Desplechin («La Forêt») et Bruno Dumont («P'tit Quinquin») viennent de signer pour la télévision deux œuvres d'un comique débridé, dont on regrettera juste qu'elles ne puissent pas aussi être vues en salles.

«Black Coal», une fleur vénéneuse née du séisme chinois

«Black Coal», une fleur vénéneuse née du séisme chinois

Chorégraphie tendue, violente et sexuelle hantée par toutes les angoisses d'une société, le troisième film de Diao Yinan, Ours d'or à Berlin, est d'une rare intensité.

«Bird People», ou quand un film ouvre ses ailes

«Bird People», ou quand un film ouvre ses ailes

Le nouveau film de Pascale Ferran tresse pendant près d’une heure le fil de deux solitudes avant de s'envoler pour inventer quelque chose de rarement vu dans le cinéma français récent.

Le cinéma, témoin contradictoire d'une Chine bouleversée depuis Tian'anmen

Le cinéma, témoin contradictoire d'une Chine bouleversée depuis Tian'anmen

La transformation radicale de la place du pays sur la carte mondiale a été accompagnée, en partie annoncée et largement racontée par ses films.

Un palmarès bancal pour un 67e Festival de Cannes bouillonnant d'énergie

Un palmarès bancal pour un 67e Festival de Cannes bouillonnant d'énergie

Palme étouffante, Prix du jury gadget... Hormis le Grand Prix au réjouissant et imparfait «Les Merveilles», de la jeune Italienne Alice Rohrwacher, aucun des prix décernés par le jury présidé par Jane Campion ne paraît vraiment cohérent.

«Sils Maria»: Olivier Assayas, par-delà les nuages

«Sils Maria»: Olivier Assayas, par-delà les nuages

Le seizième film du réalisateur français a conclu la compétition sur une note vertigineuse, une des plus hautes de ce Festival.

Le cinéma de feu de Xavier Dolan, le cinéma de plâtre de Loach et Zhang

Le cinéma de feu de Xavier Dolan, le cinéma de plâtre de Loach et Zhang

Le film du jeune cinéaste québécois réunit une énergie, un amour pour ses personnages et une passion pour ce qui leur arrive comme on en voit rarement.

Godard, un chien dans le jeu de Cannes

Godard, un chien dans le jeu de Cannes

Derrière l’excitation médiatique et festivalière, on trouve un film, «Adieu au langage», en 3D mais aussi en relief. Et dont un plan vaudrait au chercheur Godard un Prix Nobel de cinéma, s'il existait.

«Still the Water» et «Deux jours, une nuit»: le Festival de Cannes touché par la grâce

«Still the Water» et «Deux jours, une nuit»: le Festival de Cannes touché par la grâce

CANNES 2014, JOUR 5 ...

«Deux jours, une nuit», le Capital selon les frères Dardenne

«Deux jours, une nuit», le Capital selon les frères Dardenne

Avec ce portrait social très incarné qui offre un grand rôle supplémentaire à Marion Cotillard, les cinéastes belges livrent un nouveau moment fort, le 8e, d'une œuvre extraordinairement cohérente.

Cinéma français: le trop fidèle miroir cannois

Cinéma français: le trop fidèle miroir cannois

Les différentes sélections de cette édition font la part très belle aux films français. Si le Festival s’en fait le reflet trop exclusif, il courra le risque de se marginaliser au regard de la diversité des cinémas du monde.

«The Homesman» et «Jauja»: Lisandro Alonso dans une autre dimension que Tommy Lee Jones

«The Homesman» et «Jauja»: Lisandro Alonso dans une autre dimension que Tommy Lee Jones

CANNES 2014, JOUR 5 ...

A Cannes, un détour par le décapant Acid

A Cannes, un détour par le décapant Acid

Il ne faut pas oublier ce programme proposé par l’association de réalisateurs et de cinéphiles.

«Saint-Laurent»: j’ai vécu d’art

«Saint-Laurent»: j’ai vécu d’art

CANNES 2014, JOUR 4 ...

«Party Girl», «Bande de filles», «FLA (Faire: l'amour)»: ouvertures françaises et énervées

«Party Girl», «Bande de filles», «FLA (Faire: l'amour)»: ouvertures françaises et énervées

CANNES 2014, JOUR 3 ...

«Timbuktu», «Eau argentée»: les fournaises contemporaines trouvent leur place à Cannes

«Timbuktu», «Eau argentée»: les fournaises contemporaines trouvent leur place à Cannes

Avec «Timbuktu», c'est le Mali, splendidement filmé par Abderrahmane Sissako. Avec «Eau argentée», c'est l'enfer de la Syrie, à base de vidéos YouTube, dans un travail exceptionnel d'Ossama Mohammad.

Les mystères de «La Chambre bleue» de Mathieu Amalric

Les mystères de «La Chambre bleue» de Mathieu Amalric

Adaptant Simenon, l'acteur-réalisateur part d’une classique enquête sur une affaire d’adultère et de décès suspects pour ouvrir sur un gouffre autrement inquiétant, celui qui sépare les mots et les choses.

«Grace de Monaco»: A quoi sert un film d’ouverture(?)

«Grace de Monaco»: A quoi sert un film d’ouverture(?)

Le film est si terne que tout le monde s’en fiche. Ce n'est pas une bonne nouvelle

Trois raisons de voir «Les Trois Désastres», le court-métrage 3D de Jean-Luc Godard

Trois raisons de voir «Les Trois Désastres», le court-métrage 3D de Jean-Luc Godard

Les Trois Désastres, de Jean-Luc Godard | 25 min | in 3X3D | sortie le 30 avril 2014 ...

Le documentaire sur l'environnement peine à respirer

Le documentaire sur l'environnement peine à respirer

Des films récents comme «La Ligne de partage des eaux» ou «Holy Land Holy War» témoignent de la difficulté de ce genre très présent dans les salles à transformer une inquiétude légitime en oeuvre de cinéma.

Henri Langlois, un portrait du programmateur en artiste

Henri Langlois, un portrait du programmateur en artiste

Qu’exposer pour saluer le créateur d’une institution? La Cinémathèque a choisi de nous plonger dans le tourbillon flamboyant de ce «derviche programmateur» que fut son fondateur, dont la vie nourrit l'émergence de la Nouvelle Vague et les prémices de Mai 68.

«Heli», le cauchemar éveillé d'Amat Escalante

«Heli», le cauchemar éveillé d'Amat Escalante

Prix de la mise en scène en 2013 à Cannes, le cinéaste mexicain filme, de matière tour à tour frontale et caressante, son pays confronté à une incroyable violence, sans jamais tomber dans la complaisance ou la manipulation.

«Her», de Spike Jonze: l'amour, après-demain

«Her», de Spike Jonze: l'amour, après-demain

Le nouveau film du réalisateur de «Dans la peau de John Malkovich» dépasse le brio rusé de son script grâce à la présence juste et intense de Joaquin Phoenix et à la magie et à l'étrangeté de la voix de Scarlett Johansson.

«Arrête ou je continue»: ceci est un film français, en mieux

«Arrête ou je continue»: ceci est un film français, en mieux

Emmanuelle Devos et Mathieu Amalric dans un film sur la crise d’un couple de Parisiens quadragénaires, ça ressemble à une caricature? Oui. Mais c'est sans compter le talent de la réalisatrice, Sophie Fillières. Et de ses acteurs.

Alain Resnais, un cinéaste qui croyait aux joies de montrer et raconter

Alain Resnais, un cinéaste qui croyait aux joies de montrer et raconter

Disparu à l'âge de 91 ans, l'auteur de «Hiroshima mon amour» avait filmé la possibilité d'une vie après les grandes catastrophes du XXe siècle, de la Shoah à la bombe atomique, mais s'était aussi révélé un explorateur ludique des artifices du spectacle et de la vérité des sentiments.

Lignes à haute tension: «At Berkeley» de Frederick Wiseman

Lignes à haute tension: «At Berkeley» de Frederick Wiseman

Pour faire de quatre heures consistant, pour l'essentiel, en des réunions filmées, un des films les stimulants et vivants qu'on puisse voir en ce moment dans un cinéma, il faut l'art de la mise en scène et la compréhension des enjeux du grand documentariste américain.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio