Jean-Michel Frodon

Jean-Michel Frodon

861 articles

Critique de cinéma, notamment pour Le Monde, Jean-Michel Frodon a dirigé les Cahiers du Cinéma. Il anime le blog Projection publique qui reprend ses articles de Slate, et collabore régulièrement avec la revue espagnole Caiman, le site chinois cinephilia.net et l'émission «Affinités Culturelles» le samedi de 6h à 7h sur France Culture. Auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma, il est également enseignant à l'Ecole des Arts politiques de Sciences Po et à l'université de St Andrews (Ecosse).

«La Mort de Louis XIV»… Et le génie de Jean-Pierre Léaud revit

«La Mort de Louis XIV»… Et le génie de Jean-Pierre Léaud revit

Dans la splendeur des plans tableaux de ce film incomparable qui fit sensation lors du dernier Festival de Cannes, Albert Serra et Jean-Pierre Léaud font de l'agonie du roi un voyage extraordinairement vif, d'une étrangeté intime aux franges du fantastique.

«Réparer les vivants»/«Snowden»: sous les sentiments, la puissance d'une image

«Réparer les vivants»/«Snowden»: sous les sentiments, la puissance d'une image

Le film d’Oliver Stone sur le lanceur d’alerte américain et l'adaptation du roman de Maylis de Kerangual font tous deux le choix de la sentimentalité pour affronter des matériaux plus grands qu’eux. Pourtant, ici et là, une image surgit.

«Moi, Daniel Blake» de Ken Loach, témoin à charge de la grande précarité

«Moi, Daniel Blake» de Ken Loach, témoin à charge de la grande précarité

Le film, Palme d'or à Cannes cette année, s’inscrit dans la veine principale du cinéma de Ken Loach pour mettre en évidence les humiliations que subissent ceux qui souffrent déjà de graves difficultés matérielles.

Voici l'un des événements les plus importants dans l’histoire du cinéma mondial au XXIe siècle

Voici l'un des événements les plus importants dans l’histoire du cinéma mondial au XXIe siècle

Il passe par une révolution dans les cinémas chinois.

«Willy 1er», un film d’aventures pour son héros, et pour ses spectateurs

«Willy 1er», un film d’aventures pour son héros, et pour ses spectateurs

Un premier film cosigné par un quatuor de jeunes réalisateurs et qui déjoue toutes les attentes et tous les repères, pour mieux émouvoir et faire sourire.

L'exposition «Soulèvements», éloge nostalgique de la révolte

L'exposition «Soulèvements», éloge nostalgique de la révolte

L’exposition conçue par Georges Didi-Huberman montre comment la fétichisation des signes de la révolte transforme les élans de l’histoire en un répertoire nostalgique.

À Busan, l'islam inspire une fable pieuse et une comédie irrévérencieuse

À Busan, l'islam inspire une fable pieuse et une comédie irrévérencieuse

Au Festival de cinéma asiatique, en Corée, on pouvait voir le même jour «Muhammad messager de Dieu» et «Reward», témoins d’approches très différentes de la religion par le cinéma iranien.

Au plus grand festival de cinéma d'Asie à Busan, de beaux films et un miracle

Au plus grand festival de cinéma d'Asie à Busan, de beaux films et un miracle

Le Festival de Busan, en Corée, sort de la phase aiguë d’une crise qui a failli détruite un des principaux fleurons du cinéma asiatiques. Leçon politique et fécondité artistique y sont au rendez-vous.

«La Fille inconnue», le film le plus radical des frères Dardenne

«La Fille inconnue», le film le plus radical des frères Dardenne

Grâce à la présence d'Adèle Haenel, le nouveau film des frères Dardenne transforme une réflexion sur la responsabilité en drame tendu et touchant.

Cycles École à l’écran, une récréation et une formidable leçon de transmission

Cycles École à l’écran, une récréation et une formidable leçon de transmission

Au cours des semaines qui viennent, deux programmations contribuent à un survol instructif des représentations de l’école, et de l’enseignement, au cinéma.

«Elle» représentant la France aux Oscars, dernier symptôme d'un système obsolète

«Elle» représentant la France aux Oscars, dernier symptôme d'un système obsolète

La désignation de «Elle» de Paul Verhoeven pour représenter la France aux Oscars souligne combien il est contestable de transformer les films en représentants de leur pays.

«Fuocoammare», les yeux tournés vers la plus grande tragédie européenne depuis l'Holocauste

«Fuocoammare», les yeux tournés vers la plus grande tragédie européenne depuis l'Holocauste

Tourné pendant un an à Lampedusa, le documentaire de Gianfranco Rosi, récompensé d'un Ours d'or au Festival de Berlin, construit une compréhension du monde commun au sein duquel est en train de se produire un interminable massacre, avec la mort de milliers de migrants en Méditerranée.

Les aventures de JLG, personnage de fiction

Les aventures de JLG, personnage de fiction

Un des meilleurs titres de la rentrée littéraire, «Sauve qui peut (la révolution)» de Thierry Froger, fait de Jean-Luc Godard une figure romanesque pour mieux atteindre une forme de vérité.

«Juste la fin du monde»: Xavier Dolan en famille comme à la guerre

«Juste la fin du monde»: Xavier Dolan en famille comme à la guerre

Saluée d'un judicieux Grand Prix au dernier Festival de Cannes, la mise en scène de Xavier Dolan compose les conditions d’un douloureux affrontement en réinventant la présence à l’image de ses acteurs vedettes.

«Where to Invade Next», l'heureux contrechamp de Michael Moore à la morosité ambiante

«Where to Invade Next», l'heureux contrechamp de Michael Moore à la morosité ambiante

Destiné à montrer à ses compatriotes américains les multiples avancées sociales et morales en vigueur sur le Vieux continent et ignorées ou méprisées sur le Nouveau, le film, à la fois enquête et comédie, prend un sens inédit lorsqu'il est montré sur les écrans d'une France dépressive et pré-électorale.

«Comancheria», le western au temps de la toute puissance de la finance

«Comancheria», le western au temps de la toute puissance de la finance

Croisant les pistes tant parcourues du western et du film de braquage, David Mackenzie trace avec brio une voie dont la nouveauté tient à l'horizon maléfique vers lequel elle se dirige.

«Révolution école», après la Première Guerre mondiale, l'utopie d'une autre pédagogie

«Révolution école», après la Première Guerre mondiale, l'utopie d'une autre pédagogie

Ce film de montage raconte comment des pédagogues inventifs et généreux de l'Europe entière essayèrent de rendre impossible un nouveau conflit. Une expérience riche d'enseignements aussi pour la situation actuelle.

Bertand Bonello: «En France, on a du mal à faire jouer réalité et fiction»

Bertand Bonello: «En France, on a du mal à faire jouer réalité et fiction»

Rencontre avec le réalisateur à l'occasion de la sortie de son nouveau film sur fond d'attentats terroristes dans Paris: «Nocturama».

«Nocturama», film d’action et troublant opéra crépusculaire

«Nocturama», film d’action et troublant opéra crépusculaire

Difficile de l’ignorer, le nouveau film de Bertrand Bonello conte l’histoire d’un groupe de jeunes gens qui posent des bombes dans Paris. Film magnifique et problématique, la nouvelle réalisation de l’auteur de «Saint Laurent» suscite bien assez d’émotions et de questions chez ses spectateurs pour qu’on ait cru pouvoir en parler sans craindre de dévoiler des aspects de l’intrigue, ce qui n’en réduit nullement la puissance.

«Rester vertical», du côté obscur du désir

«Rester vertical», du côté obscur du désir

Western ludique sur les Causses de Lozère, le nouveau film d'Alain Guiraudie invente de nouvelles associations entre fantastique et réalisme, et remet en jeu tous les clichés.

«Dernier Train pour Busan», la chevauchée fantastique d'un train harcelé par les zombies

«Dernier Train pour Busan», la chevauchée fantastique d'un train harcelé par les zombies

La transposition en Corée d'un schéma classique du cinéma d'horreur en fait une fable qui retrouve un modèle plus vaste, mais qui s'inscrit dans un contexte local et actuel.

«L’Économie du couple», règlements de comptes de la vie ordinaire

«L’Économie du couple», règlements de comptes de la vie ordinaire

Grâce à sa mise en scène et à ses acteurs, Joachim Lafosse renouvelle le récit d'une séparation en parcourant avec finesse et émotion le labyrinthe des chemins qui permettront, peut-être, de changer pour continuer.

«Sieranevada», sarabande burlesque et terrible du vivre-ensemble

«Sieranevada», sarabande burlesque et terrible du vivre-ensemble

La mise en scène virtuose de Cristi Puiu, figure de proue du jeune cinéma roumain, transforme une réunion de famille en comédie noire aux échos universels.

«Man on High Heels», un film de genre transgenre

«Man on High Heels», un film de genre transgenre

Le film de Jang Jin témoigne à la fois de la vitalité du cinéma de genre coréen et de l’importance croissante des thèmes LGBT au cinéma, pour le plus grand bénéfice du spectateur.

Tarzan perdu dans la jungle des pixels et des bons sentiments

Tarzan perdu dans la jungle des pixels et des bons sentiments

La nouvelle version des aventures de l'homme-singe le prend à tort pour un super-héros et s'égare dans le politiquement correct de surface.

À la fin du XXe siècle, Kiarostami était le plus grand artiste de cinéma

À la fin du XXe siècle, Kiarostami était le plus grand artiste de cinéma

Disparu à l'âge de 76 ans, le réalisateur iranien a offert de nombreux films sublimes dans un environnement toujours plus difficile, dans son pays comme dans le monde. Il aura aussi inventé d'autres manières de poursuivre son œuvre.

Michael Cimino, voyage au bout d'un mythe

Michael Cimino, voyage au bout d'un mythe

Cinéaste doué d'un lyrisme exceptionnel et conteur sans concession des cauchemars de l'Amérique, il restera enfermé dans la légende de ses deux grands films, «Voyage au bout de l'enfer» et «La Porte du paradis», au risque d'empêcher de découvrir la richesse et la complexité de son apport à l'art du film.

Dans l’île de Bergman, pieds nus sur la terre sacrée

Dans l’île de Bergman, pieds nus sur la terre sacrée

Autour de l'œuvre du maître suédois et dans les paysages qu'il a filmés et où il avait choisi de vivre s'invente un nouveau format de festival de cinéma.

«Ce qu’il reste de la folie», un documentaire pour dire le monde autrement

«Ce qu’il reste de la folie», un documentaire pour dire le monde autrement

Nouvel exemple des puissances du cinéma documentaire au contact de la folie, le film de Joris Lachaise interroge en beauté les méthodes de soin et les effets des influences culturelles, religieuses et coloniales.

«Peshmerga», quand le poids des mots plombe la force des images

«Peshmerga», quand le poids des mots plombe la force des images

Aux côtés des combattants kurdes face à Daech en Irak, Bernard-Henri Lévy a recueilli des séquences impressionnantes, mais soumises à un commentaire envahissant et réducteur.

Culture du viol: tant mieux si «Elle» ne peut se réduire à un discours militant

Culture du viol: tant mieux si «Elle» ne peut se réduire à un discours militant

À propos de quelques polémiques autour du film de Verhoeven, pour le droit à la différence dans la manière d'accueillir les œuvres –de cinéma ou autres.

À Cannes, il y a aussi eu un acte politique pour le cinéma (enfin!)

À Cannes, il y a aussi eu un acte politique pour le cinéma (enfin!)

Avancée importante au service de la diversité, l’accord sur les engagements de programmation et de diffusion signé à Cannes par l'ensemble des professionnels grâce à l’action des pouvoirs publics renoue avec une politique culturelle active dont on avait perdu le souvenir.

«Elle» et les sortilèges de la sorcière Isabelle Huppert

«Elle» et les sortilèges de la sorcière Isabelle Huppert

L’association parfaite de Paul Verhoeven et d’Isabelle Huppert engendre un film tourbillon autour d’une figure féminine d’une puissance exceptionnelle.

Cannes jour 12 : «Elle» domine le débat

Cannes jour 12 : «Elle» domine le débat

Présenté le dernier jour de la compétition, «Elle» de Paul Verhoeven pourrait bien mettre tout le monde d’accord à l'heure de la clôture d'un Festival où, à l’écart de la compétition, il fallait aller chercher dans la plus modeste des sections parallèles, l’ACID, la plupart des autres films intéressants découverts à Cannes cette année.

Cannes, Jour 11: un iguane flamboyant, un astre mourant et quelques (rares) autres

Cannes, Jour 11: un iguane flamboyant, un astre mourant et quelques (rares) autres

En compétition, deux films indigents occupent l'avant-dernière journée. L'occasion d'aller jeter un œil ailleurs.

Cannes, jour 10: les Dardenne, Mendoza et Mungiu nous dessinent une grande image

Cannes, jour 10: les Dardenne, Mendoza et Mungiu nous dessinent une grande image

«La Fille inconnue», «Ma’ Rosa» et «Baccalauréat», films profondément différents, posent pourtant les mêmes questions essentielles.

Cannes jour 9: les habitués de la Croisette, comme des oiseaux dans leurs arbres

Cannes jour 9: les habitués de la Croisette, comme des oiseaux dans leurs arbres

Parmi les sélectionnés de la compétition, figurent plusieurs habitués de Cannes: Ken Loach, Olivier Assayas, Pedro Almodovar, les frères Dardenne, Xavier Dolan. Ce qui ne préjuge en rien de l’originalité du nouveau film de chacun d’entre eux.

Cannes, jour 8: à mi-parcours, une échappée dans les sections parallèles

Cannes, jour 8: à mi-parcours, une échappée dans les sections parallèles

À côté de la compétition officielle, dominée par quatre films majeurs, les titres présentés à Cannes offrent un panorama très varié, mais d’où peinent à émerger des œuvres vraiment mémorables.

Cannes jour 7: le vertige «Personal Shopper»

Cannes jour 7: le vertige «Personal Shopper»

Fulgurant et perturbant, le nouveau film d’Olivier Assayas est une plongée dans les abîmes du deuil et les puissances occultes de l’art.

Au sixième jour du Festival de Cannes, les Américains à la rescousse

Au sixième jour du Festival de Cannes, les Américains à la rescousse

Après un week-end dominé par les déceptions, l’espoir renait grâce à deux grands cinéastes venus des États-Unis: Jim Jarmusch qui présente la magique «Paterson» et Jeff Nichols qui signe «Loving».

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio