Jean-Michel Frodon

Jean-Michel Frodon

795 articles

Critique de cinéma, notamment pour Le Monde, Jean-Michel Frodon a dirigé les Cahiers du Cinéma. Il anime le blog Projection publique qui reprend ses articles de Slate, et collabore régulièrement avec la revue espagnole Caiman et le site chinois cinephilia.net. Auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma, il est également enseignant à l'Ecole des Arts politiques de Sciences Po et à l'université de St Andrews (Ecosse).

«Pleasure», la pornographie comme modèle et comme défi

«Pleasure», la pornographie comme modèle et comme défi

Le film de Ninja Thyberg accompagne une jeune fille dans les méandres de l'industrie du hard californienne.

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

Splendeurs et misères d'«Illusions perdues»

La brillante adaptation du chef-d'œuvre de Balzac par Xavier Giannoli réussit l'évocation d'une époque passée en suggérant le présent, mais surenchérit sur la noirceur au risque d'un dangereux déséquilibre.

«First Cow», un autre monde d'aventures est possible

«First Cow», un autre monde d'aventures est possible

À la fois intense et doux, le nouveau film de Kelly Reichardt explore dans un univers de western sauvage les voies d'une étonnante amitié entre deux hommes.

Kelly Reichardt, cinéaste essentielle, pour aujourd'hui et pour demain

Kelly Reichardt, cinéaste essentielle, pour aujourd'hui et pour demain

La rétrospective consacrée à la réalisatrice américaine et la sortie de «First Cow» scandent la reconnaissance de plus en plus partagée d'une figure majeure du cinéma contemporain.

L'étrange éventail des sorties cinéma du 6 octobre

L'étrange éventail des sorties cinéma du 6 octobre

«Mourir peut attendre», «Tralala», «Mon Légionnaire», «Le Kiosque», «Delphine et Carole, insoumuses»: le dernier James Bond, une comédie musicale farfelue, un drame guerrier, un documentaire intimiste sur la crise de la presse et les luttes féministes des années 1970.

«La Traversée», conte cruel et coloré de l'exil

«La Traversée», conte cruel et coloré de l'exil

Le film d'animation de Florence Miailhe déploie des ressources inédites de beauté et d'invention pour mieux accompagner un parcours de migrante qui en évoque tant d'autres, bien réels.

L'immersion solaire de «J'ai aimé vivre là» et la sombre odyssée d'«En route pour le milliard»

L'immersion solaire de «J'ai aimé vivre là» et la sombre odyssée d'«En route pour le milliard»

Du Val-d'Oise à la République démocratique du Congo, le documentaire de Régis Sauder et celui de Dieudo Hamadi déploient les ressources du cinéma pour approcher de manière inattendue des situations, de la plus heureuse à la plus tragique.

«Guermantes» ou les jeux de l'amour et du théâtre au temps de la pandémie

«Guermantes» ou les jeux de l'amour et du théâtre au temps de la pandémie

Entre cour séductrice et jardin des délices, entre chronique et rêve, le film de Christophe Honoré est une aventure joyeuse et sensuelle à l'époque du Covid.

Quatre lumières tamisées pour le début de l'automne

Quatre lumières tamisées pour le début de l'automne

«La Voix d'Aïda» de Jasmila Žbanić, «Tout s'est bien passé» de François Ozon, «La Troisième Guerre» de Giovanni Aloi et «Stillwater» de Tom McCarthy attirent l'attention parmi les pléthoriques sorties de la semaine.

«L'Affaire collective» et «Le Genou d'Ahed», alpha et oméga du film politique

«L'Affaire collective» et «Le Genou d'Ahed», alpha et oméga du film politique

Le documentaire du Roumain Alexander Nanau et le pamphlet de l'Israélien Nadav Lapid explorent des voies originales de mise en question du fonctionnement de la société dont ils sont issus.

«Dune», superproduction sauvée par sa (relative) modestie

«Dune», superproduction sauvée par sa (relative) modestie

Fidèle pour l'essentiel au roman de Frank Herbert, le film de Denis Villeneuve réussit à allier dynamique, partis pris esthétiques personnels et complexité.

«Serre moi fort»: face au gouffre, l'échappée belle

«Serre moi fort»: face au gouffre, l'échappée belle

Avec émotion, délicatesse et liberté, le nouveau film de Mathieu Amalric invente une forme de mise en scène à l'unisson de la catastrophe qui a ravagé une famille.

Jean-Paul Belmondo, deux fois trois décennies pour construire le Bébel national

Jean-Paul Belmondo, deux fois trois décennies pour construire le Bébel national

Vedette incontestée du cinéma français, l'acteur, révélé par Godard et célébré pour ses multiples rôles de justicier acrobate, aura accompli un étonnant parcours, à la fois plein d'éclats, de charme et de faux-semblants.

«Le Fils de l'épicière, le maire, le village et le monde» et «Il Varco», singuliers joyaux documentaires

«Le Fils de l'épicière, le maire, le village et le monde» et «Il Varco», singuliers joyaux documentaires

Sous des angles différents, le film de Claire Simon et celui de Federico Ferrone et Michele Manzolini explorent les inépuisables richesses des rapports à la réalité que peut inventer le cinéma.

«Laila in Haifa», les champs de force de la nuit

«Laila in Haifa», les champs de force de la nuit

Politique et sensuel, le film d'Amos Gitaï reste à l'intérieur d'un lieu clos mais hybride, boîte de nuit qui accueille et stimule, autour de figures féminines mémorables.

«Drive My Car», le grand voyage en douce

«Drive My Car», le grand voyage en douce

Événement majeur du dernier Festival de Cannes, le film de Ryūsuke Hamaguchi circule avec grâce entre plusieurs récits et manières de raconter pour approcher des abîmes et inventer des chemins entre les présents et les absents, le présent et le passé.

Cette semaine au cinéma, quatre lumières venues de loin

Cette semaine au cinéma, quatre lumières venues de loin

Les films «La Loi de Téhéran», «Les Voleurs de chevaux», «L'Indomptable feu du printemps» ou encore «Les Sorcières de l'Orient» ont réussi à créer leur propre mouvement.

«Onoda», «Bonne Mère», «Digger»: tiercé gagnant dans les salles

«Onoda», «Bonne Mère», «Digger»: tiercé gagnant dans les salles

Dans la torpeur de l'été et la confusion des sorties, trois films à ne pas manquer, trois cinéastes à découvrir, pour leur second long-métrage dans le cas d'Arthur Harari et de Hafsia Herzi, pour son premier en ce qui concerne Georgis Grigorakis.

Cannes 2021, jour 11: dernier inventaire avant fermeture, quelques perles et un ultime bonheur

Cannes 2021, jour 11: dernier inventaire avant fermeture, quelques perles et un ultime bonheur

Alors que s'achève cette 74e édition d'un Festival à bien des égards exceptionnel, et indépendamment des récompenses qu'un jury particulièrement imprévisible jugera bon d'attribuer, regard d'ensemble sur la manifestation, et zooms sur une poignée d'œuvres à retenir.

Cannes 2021, jour 10: éloge des (non) maîtres du temps

Cannes 2021, jour 10: éloge des (non) maîtres du temps

Deux films splendides, «Memoria» d'Apichatpong Weerasethakul et «Serre moi fort» de Mathieu Amalric, mais aussi deux premiers films chinois, s'affranchissent de la continuité du récit.

Cannes 2021, jour 9: des bons et moins bons usages de la mécanique au cinéma

Cannes 2021, jour 9: des bons et moins bons usages de la mécanique au cinéma

Sortis sur les grands écrans dès leur présentation à Cannes, «Titane», film d'horreur auteuriste, et «Journal de Tûoa», comédie intimiste et cinéphile, jouent chacun à leur façon sur les rapports entre machine et invention.

Cannes 2021, jour 8: quelques nouvelles du monde depuis la Croisette

Cannes 2021, jour 8: quelques nouvelles du monde depuis la Croisette

Par des moyens stylistiques différents, et aux effets inégaux, certains films du Festival prennent en charge des situations de crise ou de catastrophe qui font écho à l'état général du monde contemporain.

Cannes 2021, jour 7: le bel envol de «Drive My Car»

Cannes 2021, jour 7: le bel envol de «Drive My Car»

À partir d'un dispositif en apparence très simple, et en mobilisant des facettes inattendues de l'intime, le film de Ryusuke Hamaguchi réussit un miraculeux déploiement d'émotions.

Cannes 2021, jour 6: «Bergman Island» et le pont aux fantômes

Cannes 2021, jour 6: «Bergman Island» et le pont aux fantômes

Le nouveau film de Mia Hansen-Løve invente, dans l'île où vécut et filma le maître suédois, un jeu léger et émouvant, complexe et lumineux, autour de la création artistique et amoureuse.

Cannes 2021, jour 5: dans toutes les sélections, envoyez la fracture!

Cannes 2021, jour 5: dans toutes les sélections, envoyez la fracture!

De manière explicite ou pas, de nombreux films présentés au Festival sont hantés par le thème de la «fracture sociale», entendue comme l’incompréhension irréconciliable de composantes de la société.

Cannes 2021, jour 4: par la chair, le soufre et l'encens, le cyclone «Benedetta»

Cannes 2021, jour 4: par la chair, le soufre et l'encens, le cyclone «Benedetta»

Porté par l'interprétation renversante de sensualité de Virginie Efira, le nouveau film de Paul Verhoeven est un sommet de puissance et de questionnement par le cinéma.

Cannes 2021, jour 3: tactique, l'Afrique joue l'optimisme

Cannes 2021, jour 3: tactique, l'Afrique joue l'optimisme

«Lingui, les liens sacrés» et «La Femme du fossoyeur», les deux films africains du Festival, s'appuient sur des ressorts dramatiques comparables pour affirmer avec force un semblable parti pris, à la fois esthétique et politique.

Cannes 2021, jour 2: 3 films, 3 Français, 3 fictions, 3 fois le réel

Cannes 2021, jour 2: 3 films, 3 Français, 3 fictions, 3 fois le réel

«Tout s'est bien passé» de François Ozon, «Ouistreham» d'Emmanuel Carrière et «Onoda» d'Arthur Harari, par-delà leurs immenses différences, sont directement transposés d'expériences vécues.

Cannes 2021, jour 1: la grande aventure d'«Annette» et la politique de l'ouverture

Cannes 2021, jour 1: la grande aventure d'«Annette» et la politique de l'ouverture

​La 74e édition du Festival s'est ouverte avec un film d'ombres profondes et de lumières intenses, à tous égards remarquable, après une cérémonie moins protocolaire qu'à l'ordinaire.​

Cannes 2021, J-1: lever de rideau surpeuplé mais partiel

Cannes 2021, J-1: lever de rideau surpeuplé mais partiel

Au moment où s'ouvre, enfin, la nouvelle édition du Festival, survol des attentes et des caractéristiques de la sélection dans son ensemble, avant de se mettre à l'écoute des films un par un, comme il convient.

«Février» ou le quotidien magnifique

«Février» ou le quotidien magnifique

De l'enfance au grand âge, le film de Kamen Kalev accompagne en beauté un parcours de vie d'une rare intensité.

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

Elles sont signées Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, Philippe Béziat, Olivier Peyon, Benh Zeitlin. Vous ne les connaissez pas? Raison de plus pour découvrir quatre nouveautés aux saveurs très diverses.

«Médecin de nuit» et «Sound of Metal» passent les bornes

«Médecin de nuit» et «Sound of Metal» passent les bornes

Le film noir d'Elie Wajeman aux côtés d'un toubib en maraude dans la nuit parisienne et l'histoire du musicien de hard rock confronté à la surdité filmée par Darius Marder laissent ouvertes les portes d'un cinéma inventif.

Au «143 rue du désert» fleurissent 1001 contes, réels

Au «143 rue du désert» fleurissent 1001 contes, réels

Aux côtés d'une inoubliable vielle femme qui accueille les voyageurs dans sa buvette en plein Sahara, Hassen Ferhani capte les réalités et les songes, les conflits et les mystères.

«Il n'y aura plus de nuit», le plaisir du regard qui tue

«Il n'y aura plus de nuit», le plaisir du regard qui tue

Composé d'archives enregistrées par des pilotes en opération, le film d'Eléonore Weber, du même mouvement, fascine et interroge quant aux effets des technologies militaires, mais aussi des pulsions de chacun.

«Le Père de Nafi» impose sa fragile vigueur

«Le Père de Nafi» impose sa fragile vigueur

Au confluent de la mythologie et de l'actualité, le film de Mamadou Dia affronte la menace que fait planer l'intégrisme islamiste en Afrique, tout en trouvant les ressources d'une complexité vivante et sensible.

Le long des routes, le monde habité de «Nomadland»

Le long des routes, le monde habité de «Nomadland»

Le troisième film de Chloé Zhao déploie un récit ouvert sur les façons d'habiter, en solitaire et ensemble, un monde abîmé mais où il serait possible de construire sa place.

«Billie Holiday» et «Des Hommes», au risque des blessures actuelles de l'histoire

«Billie Holiday» et «Des Hommes», au risque des blessures actuelles de l'histoire

Le film de Lee Daniels et celui de Lucas Belvaux en appellent aux ressources du cinéma pour mettre en scène des traumatismes ayant profondément affecté les sociétés dont il est question.

«Suzanna Andler» comme un ouragan, lent

«Suzanna Andler» comme un ouragan, lent

En portant au cinéma la pièce de Marguerite Duras, Benoît Jacquot trouve avec Charlotte Gainsbourg les voies d'une émotion à la fois vitale et proche du surnaturel, au diapason des courants les plus intimes.

«Petite Maman», miracle de cinéma

«Petite Maman», miracle de cinéma

D'une admirable simplicité, le nouveau film de Céline Sciamma est un conte réaliste et enchanté autour du deuil et des forces de vie par-delà le temps.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio