Jean-Michel Frodon

Jean-Michel Frodon

665 articles

Critique de cinéma, notamment pour Le Monde, Jean-Michel Frodon a dirigé les Cahiers du Cinéma. Il anime le blog Projection publique qui reprend ses articles de Slate, et collabore régulièrement avec la revue espagnole Caiman et le site chinois cinephilia.net. Auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma, il est également enseignant à l'Ecole des Arts politiques de Sciences Po et à l'université de St Andrews (Ecosse).

«Martin Eden», la légende du siècle

«Martin Eden», la légende du siècle

Le film de Pietro Marcello réinvente le grand livre de Jack London pour une traversée hallucinée et lucide d'un passé porteur des promesses, des menaces et des fantômes du présent.

«Nos défaites» explore le temps dans le rétroviseur du cinéma engagé

«Nos défaites» explore le temps dans le rétroviseur du cinéma engagé

En faisant interpréter par des lycéen·nes d'aujourd'hui des scènes de films porteurs de l'esprit révolutionnaire des années 68, le nouveau film de Jean-Gabriel Périot révèle des gouffres troublants.

Qu'est-ce qui fait de «Joker» un si bon film?

Qu'est-ce qui fait de «Joker» un si bon film?

Propulsé par l'interprétation de Joaquin Phoenix, le film de Todd Phillips invente avec éclat son propre espace peuplé d'ombres et de monstres, entre réalisme déjanté et univers de super-héros.

«Atlantique», une épopée sorcière

«Atlantique», une épopée sorcière

Le premier film de Mati Diop invente une fantasmagorie qui, entre histoire d'amour fou, spectres et enquête policière, prend à bras-le-corps les violences et les injustices d'un continent.

«Alice et le maire», thriller politique efficace et passéiste

«Alice et le maire», thriller politique efficace et passéiste

Le film de Nicolas Pariser met en scène avec précision et enthousiasme une fiction située dans les lieux de pouvoir d'une grande ville, qui dénote une vision nostalgique de l'action publique.

«Ne croyez surtout pas que je hurle», la colère d'un ermite parmi les images

«Ne croyez surtout pas que je hurle», la colère d'un ermite parmi les images

Pour son premier long-métrage, Franck Beauvais invente un dispositif singulier où toute l'histoire du cinéma l'accompagne dans un voyage intérieur, à la fois solitaire et très peuplé.

«Bacurau», fresque cosmique et combattante

«Bacurau», fresque cosmique et combattante

Sensation du dernier Festival de Cannes, le film de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles s'inspire du western et des grandes peintures murales pour une fable chaleureuse et tonique.

«Un jour de pluie à New York» et «Ad Astra», aux extrêmes du cinéma d'auteur américain

«Un jour de pluie à New York» et «Ad Astra», aux extrêmes du cinéma d'auteur américain

Sortant en France le même jour, les nouveaux films de Woody Allen et de James Gray sont exemplaires de formes très éloignées du cinéma haut de gamme tel qu'il peut se pratiquer aux États-Unis.

«Jeanne», âpre parabole enchantée pour le temps présent

«Jeanne», âpre parabole enchantée pour le temps présent

Le nouveau film de Bruno Dumont réinvente avec fidélité et créativité le récit des batailles et du procès de la Pucelle.

Festival de Venise 2019: paradoxes lagunaires et histoires lacunaires

Festival de Venise 2019: paradoxes lagunaires et histoires lacunaires

La 76e édition de la Mostra affronte, sans trop de dommages, les effets de sa récente stratégie et met en valeur des films inspirés, pour le meilleur ou le moins bon, par des événements historiques.

«Viendra le feu» embrase l'écran

«Viendra le feu» embrase l'écran

La fiction minimaliste d'Oliver Laxe s'approche au plus près des flammes des incendies qui ravagent l'Europe, en même temps que des feux intérieurs d'êtres humains d'une très émouvante présence.

«Haut perchés», «Reza» et «Le Déserteur», trois bonnes surprises

«Haut perchés», «Reza» et «Le Déserteur», trois bonnes surprises

Parfaitement dissemblables, ces films français, iranien et nord-américain surgissent en même temps sur les écrans, et témoignent ensemble de l'inventivité du cinéma, un peu partout dans le monde.

«Roubaix, une lumière», territoire de la douceur

«Roubaix, une lumière», territoire de la douceur

Le nouveau film d'Arnaud Desplechin accompagne le travail d'un flic dans une ville violente et construit la possibilité d'un autre regard sur une réalité jamais édulcorée ni simplifiée.

À Locarno, de multiples belles rencontres… et Vitalina Varela

À Locarno, de multiples belles rencontres… et Vitalina Varela

Sous l'impulsion de sa nouvelle directrice artistique, le festival suisse a proposé un panorama très ouvert du cinéma mais une œuvre hors norme s'est distinguée.

«L'Intouchable, Harvey Weinstein», il était une fois à Hollywood

«L'Intouchable, Harvey Weinstein», il était une fois à Hollywood

Le documentaire d'Ursula MacFarlane décrit les mécanismes de domination du producteur sans se soucier du système dont «Harvey» est devenu une caricature monstrueuse.

Jean-Pierre Mocky, mort d'un Desperado de cinéma

Jean-Pierre Mocky, mort d'un Desperado de cinéma

À défaut de poches, son linceul est plein de trous, de poux, de hiboux et de cailloux dans les chaussures de toutes les orthodoxies.

«Halte», trip dantesque au bout de la nuit

«Halte», trip dantesque au bout de la nuit

Fusionnant catastrophe écologique et dictature délirante, le nouveau film-fleuve de Lav Diaz déploie dans un noir et blanc somptueux une fable de politique-fiction au lyrisme halluciné.

«Manta Ray», sortilège d'une amitié au bord de l'horreur

«Manta Ray», sortilège d'une amitié au bord de l'horreur

Onirique et inspiré, le premier film du cinéaste thaïlandais Phuttiphong Aroonpheng compose une envoûtante histoire d'amitié dans les marges d'une tragédie contemporaine.

«L'Œuvre sans auteur», fresque paradoxale

«L'Œuvre sans auteur», fresque paradoxale

Parcourant trente ans d'histoire de l'Allemagne, le film évoque les rapports entre l'art et la politique, d'une manière qui contredit complètement la thèse qu'il entend défendre.

Emmanuel Macron va-t-il déclarer la guerre au cinéma français?

Emmanuel Macron va-t-il déclarer la guerre au cinéma français?

Le souhait du président de nommer à la tête du Centre national du cinéma l'auteur d'un rapport menaçant toute l'architecture du cinéma en France suscite une profonde inquiétude.

Newsletters