Jean-Michel Frodon

Jean-Michel Frodon

675 articles

Critique de cinéma, notamment pour Le Monde, Jean-Michel Frodon a dirigé les Cahiers du Cinéma. Il anime le blog Projection publique qui reprend ses articles de Slate, et collabore régulièrement avec la revue espagnole Caiman et le site chinois cinephilia.net. Auteur de nombreux ouvrages sur le cinéma, il est également enseignant à l'Ecole des Arts politiques de Sciences Po et à l'université de St Andrews (Ecosse).

«Les Enfants d'Isadora» ou le cinéma qui danse

«Les Enfants d'Isadora» ou le cinéma qui danse

Autour d'un solo composé par Isadora Duncan il y a un siècle, le film de Damien Manivel déploie au présent un très bel ensemble d'émotions dont la quête de beauté illumine le quotidien.

«Terminal Sud» ou les démons au coin de la rue

«Terminal Sud» ou les démons au coin de la rue

Le film de Rabah Ameur-Zaïmèche donne à voir un lieu fictif à partir de faits tragiques et interroge sous forme de thriller onirique les sociétés contaminées par des rapports de force barbare.

«Les Misérables» dans le violent labyrinthe de la cité

«Les Misérables» dans le violent labyrinthe de la cité

Saisissante adaptation des tensions accumulées dans les banlieues, le film de Ladj Ly compose une fresque virtuose, que son succès menace de transformer en machine spectaculaire simpliste.

«Le Bel été» ou l’amour au temps de la peste démagogue

«Le Bel été» ou l’amour au temps de la peste démagogue

Fidèle à son travail de paysan normand artiste de cinéma, Pierre Creton compose un chant aux voix multiples autour de l'accueil des migrants, des affects et de la générosité qu'il mobilise.

Éclat et zones d'ombre de «J'accuse»

Éclat et zones d'ombre de «J'accuse»

La transposition à l'écran de l'affaire Dreyfus est un thriller historique mené avec maestria, où Roman Polanski suggère un très contestable parallèle avec sa propre situation.

Le cinéma au défi des multiples enjeux de la chute du Mur

Le cinéma au défi des multiples enjeux de la chute du Mur

Trente ans après l'événement qui a symbolisé l'effondrement du bloc communiste, il apparaît que le cinéma aura eu bien des difficultés à prendre la mesure du tournant historique.

Le luxuriant paysage du documentaire en France

Le luxuriant paysage du documentaire en France

Alors que le Mois du documentaire s'apprête à célébrer son vingtième anniversaire, survol d'un secteur fourmillant d'initiatives.

Marty Scorsese contre Super Marvel: de l'utilité du clash

Marty Scorsese contre Super Marvel: de l'utilité du clash

La sortie du cinéaste américain contre les «films Marvel» suscite une avalanche de questionnements utiles, grâce à la formulation choisie par le réalisateur, précisément parce qu'elle est discutable.

«Au bout du monde», la jeune fille à la découverte d'un ailleurs vivable

«Au bout du monde», la jeune fille à la découverte d'un ailleurs vivable

Avec humour et tendresse, le nouveau film de Kiyochi Kurosawa conte une aventure au pays des images toutes faites qui, peu à peu, se peuplent de présences réelles et de possibles échanges.

«Hors normes», «Sorry We Missed You», «L'Âcre parfum des immortelles»: 3 films, 4 combats

«Hors normes», «Sorry We Missed You», «L'Âcre parfum des immortelles»: 3 films, 4 combats

Aussi différents que possible, les films de Nakache et Toledano, de Ken Loach et de Jean-Pierre Thorn sont pourtant chacun habité par l'urgence face à des situations d'injustice et d'exclusion.

«Martin Eden», la légende du siècle

«Martin Eden», la légende du siècle

Le film de Pietro Marcello réinvente le grand livre de Jack London pour une traversée hallucinée et lucide d'un passé porteur des promesses, des menaces et des fantômes du présent.

«Nos défaites» explore le temps dans le rétroviseur du cinéma engagé

«Nos défaites» explore le temps dans le rétroviseur du cinéma engagé

En faisant interpréter par des lycéen·nes d'aujourd'hui des scènes de films porteurs de l'esprit révolutionnaire des années 68, le nouveau film de Jean-Gabriel Périot révèle des gouffres troublants.

Qu'est-ce qui fait de «Joker» un si bon film?

Qu'est-ce qui fait de «Joker» un si bon film?

Propulsé par l'interprétation de Joaquin Phoenix, le film de Todd Phillips invente avec éclat son propre espace peuplé d'ombres et de monstres, entre réalisme déjanté et univers de super-héros.

«Atlantique», une épopée sorcière

«Atlantique», une épopée sorcière

Le premier film de Mati Diop invente une fantasmagorie qui, entre histoire d'amour fou, spectres et enquête policière, prend à bras-le-corps les violences et les injustices d'un continent.

«Alice et le maire», thriller politique efficace et passéiste

«Alice et le maire», thriller politique efficace et passéiste

Le film de Nicolas Pariser met en scène avec précision et enthousiasme une fiction située dans les lieux de pouvoir d'une grande ville, qui dénote une vision nostalgique de l'action publique.

«Ne croyez surtout pas que je hurle», la colère d'un ermite parmi les images

«Ne croyez surtout pas que je hurle», la colère d'un ermite parmi les images

Pour son premier long-métrage, Franck Beauvais invente un dispositif singulier où toute l'histoire du cinéma l'accompagne dans un voyage intérieur, à la fois solitaire et très peuplé.

«Bacurau», fresque cosmique et combattante

«Bacurau», fresque cosmique et combattante

Sensation du dernier Festival de Cannes, le film de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles s'inspire du western et des grandes peintures murales pour une fable chaleureuse et tonique.

«Un jour de pluie à New York» et «Ad Astra», aux extrêmes du cinéma d'auteur américain

«Un jour de pluie à New York» et «Ad Astra», aux extrêmes du cinéma d'auteur américain

Sortant en France le même jour, les nouveaux films de Woody Allen et de James Gray sont exemplaires de formes très éloignées du cinéma haut de gamme tel qu'il peut se pratiquer aux États-Unis.

«Jeanne», âpre parabole enchantée pour le temps présent

«Jeanne», âpre parabole enchantée pour le temps présent

Le nouveau film de Bruno Dumont réinvente avec fidélité et créativité le récit des batailles et du procès de la Pucelle.

Festival de Venise 2019: paradoxes lagunaires et histoires lacunaires

Festival de Venise 2019: paradoxes lagunaires et histoires lacunaires

La 76e édition de la Mostra affronte, sans trop de dommages, les effets de sa récente stratégie et met en valeur des films inspirés, pour le meilleur ou le moins bon, par des événements historiques.

Newsletters