Daphnée Leportois

Daphnée Leportois

93 articles

Journaliste pigiste qui aime écrire sur le corps et les tabous (notamment les fluides corporels). Anciennement éditrice à Slate.fr. Co-auteure avec Catherine Grangeard du roman La femme qui voit de l’autre côté du miroir (Eyrolles, 7 juin 2018).

Dire que le spermatozoïde pénètre l’ovule, c’est faire de lui un preux chevalier

Dire que le spermatozoïde pénètre l’ovule, c’est faire de lui un preux chevalier

Pourquoi la biologie reproduit-elle en les naturalisant les stéréotypes d'un ovule passif qui se laisserait pénétrer par les spermatozoïdes, alors qu'il n'en est rien?

Dans la (vraie) vie, peut-on se la jouer Mowgli?

Dans la (vraie) vie, peut-on se la jouer Mowgli?

Le mythe de l’ours mal léché qui devient gros nounours a tout pour fasciner.

Arrêtons de voir le désordre comme un mal à éradiquer

Arrêtons de voir le désordre comme un mal à éradiquer

Si le foutoir est si mal vu, c’est parce que le rangement fait classe, dans tous les sens du terme.

Yann Moix n’a pas inventé l’attirance des hommes pour les femmes plus jeunes qu’eux

Yann Moix n’a pas inventé l’attirance des hommes pour les femmes plus jeunes qu’eux

Quand Yann Moix affirme à Marie Claire qu'il «préfère le corps des femmes jeunes» et se dit «incapable d’aimer une femme de 50 ans», il montre que l’âge est une donnée sociale.

Le vêtement de travail est bien plus qu’une tenue

Le vêtement de travail est bien plus qu’une tenue

Même sans uniforme, l’habit de travail obéit à des codes. Il n’en est pas moins un marqueur identitaire.

De la fonction sociale de la carte de vœux

De la fonction sociale de la carte de vœux

Adresser des vœux pour la nouvelle année par l’envoi d’une carte, virtuelle ou réelle, c’est tout un symbole.

Doit-on empêcher les gens de se suicider?

Doit-on empêcher les gens de se suicider?

Après tout, on pourrait se dire que si quelqu’un veut mourir, c’est son droit.

Pourquoi la France n’est pas encore fan des WC «à la japonaise»

Pourquoi la France n’est pas encore fan des WC «à la japonaise»

Les toilettes «à la japonaise» portent mal leur nom: elles sont nées en Suisse. Mais que la douchette ait fait des adeptes au Japon et qu'elle peine à s’implanter en Europe n’a rien d’étonnant.

Pourquoi se tenir par la main est un truc de couples

Pourquoi se tenir par la main est un truc de couples

Si, à l’âge adulte, seules les amoureuses et amoureux se donnent la main en public, c’est aussi parce que le toucher est culturel.

«Mon cœur» ou «Bibiche», les surnoms amoureux jouent un rôle essentiel dans une relation

«Mon cœur» ou «Bibiche», les surnoms amoureux jouent un rôle essentiel dans une relation

Les petits noms doux que l’on se donne au sein d’un couple ne sont pas juste des marques de tendresse.

Pourquoi ça vous dégoûte de voir quelqu’un se couper les ongles dans le métro

Pourquoi ça vous dégoûte de voir quelqu’un se couper les ongles dans le métro

L’utilisation d’un coupe-ongles dans le métro n’est certes pas interdite mais, au vu des regards dégoûtés qu’elle génère, elle est moralement proscrite. Question de savoir-vivre et d’hygiénisme.

Mariage frileux, mariage curieux?

Mariage frileux, mariage curieux?

Les couples décidant de se marier entre novembre et mars ont beau être moins nombreux que ceux s’unissant aux beaux jours, ils ne sont pas pour autant des outsiders.

Le bout de salade entre les dents, un dilemme du savoir-vivre

Le bout de salade entre les dents, un dilemme du savoir-vivre

On hésite à prévenir la personne en face de soi de la présence de ce vert intrus et à la tirer ainsi d’une situation gênante. Un paradoxe qui trouve son origine dans les règles du savoir-vivre.

Les personnes qui refusent que vous gardiez vos chaussures chez elles ont un rapport particulier à leur logement

Les personnes qui refusent que vous gardiez vos chaussures chez elles ont un rapport particulier à leur logement

Retirer ses souliers à son domicile et demander à ses convives d’en faire de même n’est pas le signe d’une obsession de la propreté.

Pourquoi déteste-t-on les belles-mères?*

Pourquoi déteste-t-on les belles-mères?*

*Et pas les beaux-pères.

Idéaliser les seins ronds n’est qu’une question de reproduction

Idéaliser les seins ronds n’est qu’une question de reproduction

Comme la publicité, la peinture et la sculpture laissent penser que tous les seins sont ronds. Mais ce n’est parce que votre poitrine ne ressemble pas à celle de la Vénus de Milo qu’elle est anormale.

Uriner (ou plus) devant son ou sa partenaire est très révélateur

Uriner (ou plus) devant son ou sa partenaire est très révélateur

Aller aux toilettes en présence de sa compagne ou de son compagnon ne traduit pas forcément un manque de pudeur.

Laissons les femmes explorer leur plaisir anal

Laissons les femmes explorer leur plaisir anal

Chez les hétéros, la sodomie reste une pratique bourrée de préjugés, associée à la souffrance et à la domination. Nul besoin pourtant de prostate ou de tendances SM pour l’apprécier.

Serena Williams prouve que la révolution féministe du sport n’a pas encore eu lieu

Serena Williams prouve que la révolution féministe du sport n’a pas encore eu lieu

Quand on entend la plus grande joueuse de tennis affirmer vouloir «défendre les droits des femmes», on se réjouit que les sportives puissent (enfin!) être féministes. Mais Serena Williams semble surtout être l’exception qui confirme la règle. Et encore...

Pourquoi aime-t-on tant éclater ses boutons?

Pourquoi aime-t-on tant éclater ses boutons?

Quand un bouton semble bien mûr, vous n’avez qu’une envie: presser sur sa tête blanche et en extirper le jus. Une récolte rendue d’autant plus jouissive par le culte de la beauté et l’hygiénisme de notre société.

Newsletters