#VieDeProf: dites stop à la sédentarisation!
Société

#VieDeProf: dites stop à la sédentarisation!

Temps de lecture : 2 min
Slate.fr

Prenez soin de votre corps comme si vous étiez un sportif. Profitez de ce début d’année scolaire pour adopter de nouvelles postures et habitudes physiques, en suivant les conseils d’Intériale en partenariat avec AXA.

Pour Sarah, 27 ans, jeune enseignante en philosophie en région parisienne, «faire cours c’est un marathon». «Je sors vidée de mes journées face à une classe, c’est peut-être naïf mais je ne pensais pas que c’était un métier aussi physique. A peine rentrée chez moi, je m’écroule au lieu de corriger mes premières copies».

Vous aussi, vous avez des courbatures après un après-midi passé à enseigner dans une ou plusieurs classes? Vous avez parfois la sensation que votre dos est en compote à force de trimballer votre mallette remplie de photocopies et de manuels et que votre nuque s’allonge tandis que vos yeux souffrent pour atteindre votre écran d’ordinateur?

Afin d’être un enseignant en pleine forme, rappelez-vous que votre corps est aussi un précieux outil de travail! Prenez-soin de votre santé et luttez contre la sédentarisation. Nous vous proposons quelques conseils pour transmettre votre savoir tout en restant mobilisé, l’esprit alerte, bien campé sur vos deux jambes.

Se réapproprier son corps

Et si être enseignant, c’était comme être un athlète? Nul besoin de vous préparer aux Jeux Olympiques de la joute verbale, mais pourquoi ne pas profiter de ce début d’année scolaire pour adopter de nouvelles habitudes physiques et posturales? Pour ne pas être un professeur trop sédentaire, faites attention à la position dans laquelle vous faites cours.

Idéalement, enseigner debout vous permet d’être plus alerte face à la classe - et d’avoir un meilleur champ de vision pour vous adresser à tous les élèves. Choisissez de bonnes chaussures et vérifiez que vous êtes bien centré sur vos deux jambes, que le bas de votre dos n’est pas creusé en permanence, ce qui pourrait occasionner des douleurs par la suite. Avoir une bonne posture debout facilitera même votre élocution puisque votre colonne d’air en sera libérée. Vous parlerez plus fort tout en restant en forme!

Se tourner vers les sports posturaux

Une des meilleures façons de bien vivre la position verticale est sans nul doute de pratiquer un sport qui développe vos muscles posturaux et améliore la façon dont vous vous tenez au quotidien. Si vous souffrez de maux de dos, tournez-vous vers le Yoga - le Yoga Iyengar est dédié entièrement à l’alignement postural -, les pilates ou le Taï-Chi.

Reproduisant au sol les mouvements d’une barre classique, la barre au sol est aussi un excellent moyen d’améliorer votre gainage, votre souplesse et votre renforcement musculaire. Quant à la Gym Suédoise, elle allie en douceur des techniques empruntées à la kinésithérapie et à la gymnastique classique.

Enfin, dernières astuces spécial prof: comme vos élèves, allégez au maximum votre cartable et veillez à votre assise lorsque vous corrigez des copies. Votre dos -et votre bien être- vous le rendront!

Apprendre à prendre soin de soi

Si vous en avez la possibilité, pour vous rendre dans votre établissement et en revenir, privilégiez la marche à pied ou le vélo. Une façon agréable de décompresser après une journée intense passée en classe.

Les médecines douces peuvent parfois être salutaires pour lutter contre les petits bobos du quotidien. Y compris les troubles du sommeil qui sont parfois dus à un manque d’activité ou à des douleurs musculaires récurrentes.

Avec l’offre Evoluo, mutuelle santé-prévoyance, en partenariat avec Intériale et AXA, vous avez la possibilité de consulter un ostéopathe et d’être remboursé à raison de 150 euros par an. Vous avez également droit à un remboursement de 150 euros pour consulter un acupuncteur, un naturopathe ou un chiropracteur. Des soins alternatifs à la médecine traditionnelle qui peuvent vous permettre de prendre du temps pour vous et pour votre corps, souvent malmené par le stress et l’agitation.

En savoir plus:
#VieDeProf
#VieDeProf : Vivre moins bruyamment c’est possible (et ça fait du bien)

Épisode 3

#VieDeProf : Vivre moins bruyamment c’est possible (et ça fait du bien)

#VieDeProf: Enseignants, prenez soin de vos yeux

Épisode 5

#VieDeProf: Enseignants, prenez soin de vos yeux

Le monde post-Covid sera celui de la démobilité

Le monde post-Covid sera celui de la démobilité

Néologisme pré-pandémie, il désigne la limitation choisie des déplacements afin de ne plus subir inconfort et pertes de temps. La démobilité s'incarne dans le télétravail et constitue une perspective bien enclenchée qu'il faut savoir accompagner.

Éducation nationale: y a-t-il un problème Blanquer?

Éducation nationale: y a-t-il un problème Blanquer?

Les enseignants observent une dégradation sans précédent de l'école publique depuis la prise de fonction du ministre.

273 newsletters, 388 articles, 13 ans... C'est le moment de faire une grosse pause

273 newsletters, 388 articles, 13 ans... C'est le moment de faire une grosse pause

Ensemble, on a discuté violences sexuelles, féminicides, noms de famille des femmes, écologie, scientologie, généalogie, Houellebecq, Buffy, David Foster Wallace et j'en passe.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio