#VieDeProf : comment apprendre à gérer son stress en classe
Société

#VieDeProf : comment apprendre à gérer son stress en classe

Temps de lecture : 3 min
Slate.fr

Que vous soyez un grand débutant de l’Educ’ Nat’ ou un vieux routier des salles de cours, voici cinq méthodes douces pour canaliser votre stress devant vos élèves, en partenariat avec Intériale & AXA

Vous êtes enseignant et vous ne pouvez plus y échapper, c’est la rentrée. En vous levant ce matin, vous avez ressenti un noeud au creux de votre estomac à l’idée de vous retrouver devant une classe d’une trentaine d’adolescents surexcités et peu enclins à apprendre les subtilités du théorème de Pythagore? Lorsque vous prenez la parole, même devant une rangée d’yeux attentifs et bienveillants, vous vous surprenez à avoir la bouche sèche et les mains qui tremblent? Vous n’êtes pas sur.e de savoir gérer la redoutable 4ème3 qui a donné des sueurs froides à votre collègue de musique dès le premier jour de cours?

Muscler sa prise de parole en public

Prendre la parole en public, c’est comme un sport: cela se pratique, s’exerce et s’améliore. Si vous vous sentez sûr de vous en arrivant en classe - et certain de maitriser vos outils d’expression en public - vous vous épargnerez une bonne dose de stress.

Quelques astuces: travailler son articulation et sa diction en faisant des exercice de prononciation, prendre soin de sa voix tout au long de l’année et pourquoi ne pas prendre des cours de chant ou de théâtre pour parfaire son éloquence et sa technique? Certes, une salle de classe n’est pas une salle de spectacle, mais si les élèves sont captivés comme devant un one man show c’est en partie gagné!

L’offre Evoluo en partenariat avec Intériale & AXA vous propose d’ailleurs de réaliser un bilan orthophonique chaque année, remboursé intégralement, une excellente façon de savoir où vous en êtes.

Passer à l’action

Vous passez beaucoup (trop) de temps penché sur vos cahiers (ou votre clavier) à préparer vos cours et à corriger des copies. Mais, quelle que soit la matière que vous enseignez, votre corps est aussi un outil de travail! Pensez à en prendre soin et à le mettre en action. Vous vous sentirez plus en forme et plus détendu face aux élèves.

Faire cours debout est un premier pas vers une prise de parole active, mais essayez de trouver en dehors de la salle de classe des activités physiques qui vous motivent. Course à pied, natation, vélo ou salle de sport, les possibilités ne manquent pas, que vous soyez urbain ou rural. Les sports qui allient un savant mélange de travail de respiration, de relaxation et d’effort physique sont aussi un bon moyen de lâcher du lest et de prendre du recul. Explorez le yoga, le taï-chi ou les pilates. Vous arriverez en cours plus alerte. Si votre langage corporel renvoie cette confiance, les élèves le sentiront au premier regard !

Améliorer son hygiène de vie

Un des meilleurs moyens de lâcher du lest est surtout de prendre soin de sa santé. Essayer de diminuer votre consommation de caféine, de nicotine et d’alcool est évidemment bénéfique pour votre bien-être.

Mais il s’agit aussi de mettre en pratique ce que vous conseillez sûrement à vos élèves: diminuer l’usage des écrans le soir et adapter la luminosité de votre smartphone ou de votre ordinateur avant de vous coucher vous aidera à améliorer la qualité de votre sommeil. Et, lorsque viendront, bien assez vite hélas, les longues soirées d’hiver, pensez à investir dans une lampe de luminothérapie. Un prof bien reposé en vaut deux!

Ne pas hésiter à consulter

Votre stress augmente et vous avez la sensation de ne pas vous en sortir? Ne vous laissez pas abattre! Consulter un praticien en médecine douce (homéopathie, sophrologie, ostéopathie, naturopathie) peut vous changer la vie. L’offre Evoluo, mutuelle santé-prévoyance en partenariat avec Intériale & AXA, vous assure une prise en charge de ces soins dits alternatifs, aux résultats bien tangibles.

Si vous sentez que ce ne sera pas suffisant, n’hésitez pas à vous tourner vers l’offre de psychothérapie Evoluo spécialisée dans les «inquiétudes et coups durs». Elle pourra vous donner des clefs pour vous reprendre en main et vous accompagner dans une évolution plus sereine de votre vie personnelle et professionnelle.

Adopter la zen attitude

Tout le monde sait respirer. Certes, mais contrôler sa respiration est une condition sine qua non pour faire face au stress. La technique dite de la respiration abdominale - faire partir le souffle du bas du ventre - permet de se recentrer rapidement, et discrètement, si vous sentez que votre cours vous échappe ou que vous n’êtes pas dans votre assiette.

S’adonner à la méditation, à la sophrologie ou au Qi-Gong peut être d’une grande aide. Et, lorsque vous maîtriserez des techniques de relaxation, pratiquez-les en cours. Faire respirer vos élèves avant un devoir sur table ou proposer des techniques de relaxation à une classe surexcitée peut ramener une ambiance studieuse et apaisée.

En savoir plus:
#VieDeProf
#VieDeProf : protéger votre voix peut changer vos cours

Épisode 1

#VieDeProf : protéger votre voix peut changer vos cours

#VieDeProf : Vivre moins bruyamment c’est possible (et ça fait du bien)

Épisode 3

#VieDeProf : Vivre moins bruyamment c’est possible (et ça fait du bien)

Allons-nous remettre un jour des soutiens-gorge avec armatures?

Allons-nous remettre un jour des soutiens-gorge avec armatures?

Le télétravail engendré par la pandémie a permis à de nombreuses femmes de se libérer de ce sous-vêtement.

Et une femme à Matignon, c'est pour quand Monsieur le président? En 2154?

Et une femme à Matignon, c'est pour quand Monsieur le président? En 2154?

[BLOG You Will Never Hate Alone] Pour de multiples raisons, nommer une femme Première ministre relevait de l'évidence.

Racisme: le parallèle avec les États-Unis n'est pas absurde

Racisme: le parallèle avec les États-Unis n'est pas absurde

Le pays a été peuplé par des Européen·nes qui y ont exporté des théories nées sur notre continent.

Newsletters