Les femmes et le crime

Les femmes et le crime

Série — 4 épisodes

Tueuses, djihadistes, mafieuses, délinquantes… Les femmes ont longtemps bénéficié d’un biais de genre qui s’évertue encore parfois à faire d’elles des victimes pour ne pas bousculer l’ordre établi.

Les femmes, ces criminelles (presque) comme les hommes

Épisode 1

Les femmes, ces criminelles (presque) comme les hommes

Minoritaire dans les statistiques pénales, la criminelle reste une exception, confortant le cliché de la femme douce, victime… et celui de l’homme mauvais par essence.

La justice est moins sévère lorsque les criminelles se conforment aux stéréotypes de genre

Épisode 2

La justice est moins sévère lorsque les criminelles se conforment aux stéréotypes de genre

Plutôt que de traiter à égalité hommes et femmes, la justice paternaliste du XIXe siècle préférait voir en elles des déviantes ou hystériques pour maquiller des réalités sociales inégalitaires.

Le djihadisme et les mafias ne pourraient pas exister sans les femmes

Épisode 3

Le djihadisme et les mafias ne pourraient pas exister sans les femmes

Parce que pendant longtemps, la vie d’une femme ne pouvait se définir qu’à travers un homme, l’amour a été un bouclier qui protégeait les criminelles.

Au cinéma, si la criminelle tue, c'est toujours pour une (bonne) raison

Épisode 4

Au cinéma, si la criminelle tue, c'est toujours pour une (bonne) raison

Échappées de la rubrique faits divers ou non, les tueuses se transforment à l’écran en héroïnes justicières, mais pas à n’importe quel prix. 

Newsletters