Politique

La semaine imaginaire de Jean-Luc Mélenchon

Temps de lecture : 3 min

À 400.000 voix près, j'y étais.

Vous la trouvez floue, ma consigne? | Louison
Vous la trouvez floue, ma consigne? | Louison

Chaque samedi, Louison se met dans la peau d'une personnalité qui a fait l'actu et imagine son journal de bord.

Lundi 11 avril

Devant mes yeux, l'horizon, vaste comme la confiance que j'ai en moi. À perte de vue, les diamants scintillants que font le reflet des vagues quand ils rebondissent sur les becs de mouettes de ma destinée. C'est vous mes mouettes, c'est vous ma destinée. Mais c'est pas moi qui suis au deuxième tour finalement. À 400.000 voix près cette fois. Ça en fait des mouettes.

Mais ça en fait moins, beaucoup moins, que les euros qui creusent désormais le découvert de madame Pécresse, dont je salue la performance. Quand je pense que c'est moi qui avais réservé le cirque d'hiver hier soir, si j'avais su, franchement, je lui aurais laissé la place pour un dernier tour de piste. Mais je préfère penser aux mouettes qu'aux naufrages. D'ailleurs, je ne sais pas si vous avez lu le rapport du GIEC, mais on ferait bien d'en profiter des miettes. Pardon, des mouettes. Lapsus. Ou pas.

Mardi 12 avril

Je me rends compte qu'il m'a fallu trente-six heures pour totalement éliminer de mon sang les traces de la soirée de dimanche. Et si j'en crois les mines défaites de la fête que je croise depuis, je suis pas le seul. Les reins font ce qu'ils peuvent bien sûr, mais le seum est coriace à filtrer.

C'est un peu comme le bilan carbone d'un Premier ministre qui prend un jet privé pour aller voter, parce qu'apparemment Ariane V était déjà réservée et que sa demande de procuration, il l'avait rangée au même endroit que ses lunettes. Plus c'est gros, plus on croit que ça passe, mais en fait, plus c'est gros, plus ça coince.

C'est ce que je m'évertue à essayer de dire à ce cher Vladimir Poutine quand il parle des massacres de Boutcha en les qualifiant de «fake». Il est un peu lost in translation mon camarade j'ai l'impression. Ou alors, il a appris le cynisme en langue vivante numéro 2.

Mercredi 13 avril

Allez on va pas se faire des pudeurs d'antilopes, de gnous, de girafons ou de gazelles. Je peux vous le dire sans trembler: suis ému comme un gosse. Y a ces choses, ces gens, ces monuments qui ont été près de vous toute votre vie, et même si on sait que tout finit toujours par disparaître, le jour où ça arrive, on en est tout ébranlé.

On le sait que personne n'est immortel, que même les acteurs les plus grands un jour nous quitteront sur la pointe des pieds, derrière un rideau de pourpre lourd, après un dernier rappel. Mais tout de même, quand cet instant est là, c'est un monde qui s'arrête et un autre qui commence. Non, je ne parle pas de Michel Bouquet, moi j'ai jamais été très cinévore contrairement à madame Pécresse.

Non, je parle du masque républicain que Jean Lassalle avait sur le nez jusqu'à présent et qui vient de se fracasser au sol, avec sa décence et sa consigne de vote pour le second tour. Vote blanc sur alerte rouge, y a tout qui bouge.

Jeudi 14 avril

Ce matin, j'ai ouvert la fenêtre et ça sentait bon le printemps. Y avait plein de petits oiseaux qui gazouillaient peinards dans les arbres, sans même avoir été rachetés par Elon Musk pour 43 milliards de dollars. En tout cas, pour le moment. Ça sentait bon le printemps, mais ça piquait un peu le nez aussi. Faut dire que y avait même plus de pollen dans l'air que de questions qui fâchent dans les interviews de madame Lapix.

Et puis le vent d'avril aidant, j'ai dû choper dans mes narines un peu des vapeurs de l'occupation de la Sorbonne. Ça sentait bon le printemps aujourd'hui, mais aussi le gaz lacrymo, les hormones mal dosées, le déodorant oublié, et la décence abandonnée. Moi j'aime bien l'odeur du printemps, c'est vrai, mais je crois que je préfère l'odeur du napalm le matin. Sinon, j'aurais donné une consigne de vote un peu moins floue.

Vendredi 15 avril

Demain aura lieu sur la place de la Nation un rassemblement de plusieurs partis et organisations politiques pour protester contre l'extrême droite de madame Le Pen. Je ne sais pas encore si j'y vais, parce que ça tombe pas hyper bien avec ce week-end de Pâques et la chasse aux salmonelles à organiser pour les gosses.

Et puis surtout, je profite que madame Hidalgo soit à Kiev pour le dire, même si je trouve qu'ils ont très bien refait la place de Nation, tout comme celle de la Bastille d'ailleurs, j'avoue que je lui préfère largement la place de la République. Pourquoi?

PARCE QUE LA RÉPUBLIQUE C'EST MOI.

La semaine imaginaire
La semaine imaginaire du candi-dent Macron

Épisode 76

La semaine imaginaire du candi-dent Macron

La semaine imaginaire de la République

Épisode 78

La semaine imaginaire de la République

Newsletters

L'Assemblée 2022 nous ressemble, mais qu'y gagne la démocratie?

L'Assemblée 2022 nous ressemble, mais qu'y gagne la démocratie?

[TRIBUNE] Les citoyens veulent être écoutés. C'est pour cela qu'ils ont élu, en juin, des députés qui connaissent la rue. Mais est-ce suffisant pour garantir le bon fonctionnement de la vie parlementaire?

Éric Coquerel à la tête de la Commission des finances: à quoi faut-il s'attendre?

Éric Coquerel à la tête de la Commission des finances: à quoi faut-il s'attendre?

L'élection du député LFI à un des postes les plus stratégiques de l'Assemblée nationale ne laisse pas de marbre une partie de la sphère politique.

Mon Europe à moi: «Je souhaite que l'UE ait plus de poids en matière de diplomatie»

Mon Europe à moi: «Je souhaite que l'UE ait plus de poids en matière de diplomatie»

L'Union européenne a beau avoir un haut représentant aux affaires étrangères, elle reste peu audible sur la scène internationale.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio