Médias / Société

La semaine imaginaire de Cyril Hanouna

Temps de lecture : 4 min

Chaque samedi, Louison se met dans la peau d'une personnalité qui a fait l'actu et imagine son journal de bord.

Quand je fais des livres très creux, et que je vous vois vous précipiter dessus, ça me fait chaud comme un câlin de ma mamie, mais avec des pourcentages de ventes. | Louison
Quand je fais des livres très creux, et que je vous vois vous précipiter dessus, ça me fait chaud comme un câlin de ma mamie, mais avec des pourcentages de ventes. | Louison

Lundi 4 octobre

Franchement mes petits chats, on est lundi et déjà, rien que pour ça, je voulais vous dire merci, parce que tout ça, c'est grâce à vous et ça me fait chaud au cœur. Sincèrement. Vraiment, moi j'ai le palpitant qui coule comme une inondation dans le Sud quand je vous vois mes petites rates, toujours plus nombreux. D'ailleurs, en parlant d'inondations, ce soir dans «TPMP», j'ai pas envie de vous éclabousser le cerveau avec des sujets trop négatifs, parce que, vraiment, je vous le dis, du fond de mon cœur hein, moi je vous aime et j'aime vous aimer d'amour.

Bref, ce soir, on reçoit une gouttière bouchée marseillaise dans «TPMP», et elle va nous raconter son point de vue dans l'émission et, franchement, ça va êter super. Parce que bon, les Pandora Papers, non merci hein, good vibes only, en plus qui a envie d'avoir l'avis de Benji sur ce genre de sujet, hein? Je dis ça sans méchanceté, Benji, c'est mon frère, c'est mon foie, mais bon quand il parle, c'est une quiche. Mais attention, hein, moi j'adore les quiches, et vraiment, je veux pas qu'il le prenne mal ce con. D'ailleurs, j'adore les cons.

Mardi 5 octobre

Super carton pour l'émission d'hier, merci à tous mes petites limandes, ça me réchauffe le myocarde de ouf. Bon je sais que certains d'entre vous ont peut-être regardé le témoignage de la gouttière et le clash houleux qui a suivi ensuite avec le tas de feuilles mortes qui était notre invité surprise, juste parce que Facebook et Instagram étaient down comme la créativité d'Arthur, mais franchement, du fond du fond du fond de mes veines, merci. D'ailleurs aujourd'hui, dans «TPMP», on recevra un abonné du réseau qui poussera un coup de gueule, car il a dû attendre plus de six heures hier pour envoyer une photo non sollicitée de son sexe.

Alors en revanche, hein, on n'est pas au tribunal ici sur le plateau, on est là pour écouter les opinions des gens. D'ailleurs, son sexe témoignera lui aussi ce soir sur son malaise profond depuis que ces connasses de féministes ont lancé le hashtag #MeToo. Mais attention, hein, quand je dis «connasses», c'est de l'humour hein, vous savez bien que moi, j'aime les femmes, d'ailleurs j'en invite plein, et très peu se font agresser en direct.

Mercredi 6 octobre

Mes petits chéris, si vous saviez comme ça fout à votre Baba le cœur en Nutella de voir que mon livre débarque dans vos bibliothèques. Faut dire que y avait encore pas mal de place libre. Mais, franchement, moi, vous savez, je suis un petit garçon au fond, et quand je fais des fringues très chères ou des livres très creux, et que je vous vois vous précipiter dessus comme mon Gillou d'amour sur des nichons, bah ça me fait chaud comme un câlin de ma mamie, mais avec des pourcentages de ventes en fait.

Et ce matin la darka continue et la promo aussi, car je suis invité sur RMC à débattre avec mon poto Manuel, ancien Premier ministre, mais surtout mec qui danse le flamenco comme un putain de beau gosse et moi, je suis trop in love de ce mec, mais pas comme un pédé hein, mais attention j'ai rien contre ls pédés. Bref, j'ai hâte qu'on discute ensemble et que ce soir, dans l'émission, on fasse un débat sur à quel point je l'ai éclaté sur tous les sujets. Nan, je déconne mon petit Manuelito, je te kiffe et t'es le bienvenue dans l'émission quand tu veux, par exemple pour le soir où on fera «Les paëllas vegans méritent-elles la déchéance de nationalité?».

Jeudi 7 octobre

Coucou mes fanfans, coucou mes zouzouzes, coucou mes fanzouzes! J'espère que vous kiffez de ouf cette journée placée sous le signe de la kiffance du kiff. Bon, en fait, ce soir dans l'émission, on va être un peu sérieux hein, parce que je vous aime mes furoncles, mais là faut aussi savoir moins rigoler, surtout quand il se passe un truc grave de ouf. Des années de silence, c'est trop, et il faut parler, crever l'abcès, même si ça me pique le cœur mes amours. Voilà, ce soir, on sera sérieux, on ira au bout du sujet et on sera sans tabou. Parce que les Français, et même les Françaises, ont envie de savoir, je pense, et c'est un peu notre devoir de les en informer aussi. C'est pourquoi l'émission de ce soir sera une spéciale «Pourquoi personne n'a encore donné à notre Baba national le prix Nobel de la paix ou le rôle pour le prochain James Bond?».

Voilà, c'est un sujet qui va encore faire grincer pas mal de dents, je le sais, mais pour vous mes petits cloportes, je suis prêt à tout. Ah et sinon, on fera aussi un sondage en direct sur «Pour ou contre la pédophilie dans l'Église» juste avant le générique. Résultat sur mon compte Twitter, abonnez-vous!

Vendredi 8 octobre

Coucou mes petits dépôts calcaires adorés! Comment ça va ce matin? Pas trop la rassrah comme nos amis belges qui se sont fait mettre des coquillettes dans le slip hier au match? Franchement, moi je juge pas, mais je trouve que c'est quand même pas très respectueux d'avoir fait semblant de gagner pour ensuite perdre comme des merdes. Attention, hein, pas de mauvais esprit ici, moi j'adore les moules, j'adore les Belges, d'ailleurs j'ai toute la discographie de Johnny et Maurane, qui sont un peu mes papa et maman dans le ciel de mon cœur, alors vous voyez, y a pas de manque de respect ici. Mais franchement, dans un pays où un mec qui fait de l'autoédition peut faire 17% dans les sondages à la présidentielle, donc un pays où tout est possible, ça fout grave le seum de se prendre trois buts nan? Et le seum, je sais ce que c'est, j'ai fait un livre avec Christophe Barbier.

Allez, mes petits hémorroïdes, je vous fais mille bisous baveux et je vous dis à très vite, car on se débarrasse pas de moi comme ça. Comme les hémorroïdes, d'ailleurs.

Love.

La semaine imaginaire
La semaine imaginaire de Sandrine Rousseau 

Épisode 57

La semaine imaginaire de Sandrine Rousseau 

La semaine imaginaire de Jean-Michel Blanquer

Épisode 59

La semaine imaginaire de Jean-Michel Blanquer

Newsletters

Anne Hidalgo fait la fierté de la presse espagnole

Anne Hidalgo fait la fierté de la presse espagnole

En Espagne, les conquêtes politiques de cette enfant du pays symbolisent la réussite des immigrés qui, au prix de nombreux sacrifices, ont laissé derrière eux un pays dont l'histoire tourmentée reste vive dans les mémoires.

«Succession» nous rapproche de l'expérience collective de «Game of Thrones»

«Succession» nous rapproche de l'expérience collective de «Game of Thrones»

Cette semaine, la grand-messe des séries. 

Netflix vous cache certaines parties de «Seinfeld»

Netflix vous cache certaines parties de «Seinfeld»

Pourra-t-on un jour revoir les célèbres baskets de Jerry?

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio