Politique

La semaine imaginaire de Jean-Michel Blanquer, le re-retour

Temps de lecture : 4 min

Mwallez on s'accrocheeee!

Je te promets, Ibiza l’hiver c’est très différent de l’été. | Louison
Je te promets, Ibiza l’hiver c’est très différent de l’été. | Louison

Chaque samedi, Louison se met dans la peau d'une personnalité qui a fait l'actu et imagine son journal de bord.

Lundi 17 janvier

Booooooooonjour à tous tous tous, alors comment ça va ce sooouuuuaaaaare????? Hein? Ouais c’est le matin, mais dans ma tête c’est toujours un peu le sooooooouuuuaaaaaaaaare. Allez on tamise les lumières, on se ressert un verre et on se la donne sur le dancefloooooor flooooooooor flooooooor. Allez allez on se lève et on se dandine avec autant d’enthousiasme et de miasmes que des anti-IVG qui continuent de faire des manifs au troisième millénaire naire naire… Et tant qu’on y est, même si c’est pas très Covid, on attrape les hanches de son voisin ou de sa voisine, on lui demande la permission d’abord parce qu’on est en deux-mille-vingt-deux-deux-deux, et on démarre dans un tempo de folie une chenille endiablée blée blée, comme si on était un nouveau candidat à la présidentielle pour le camp de la gauche gauche gauche. Attention je lance les fumigènes, c’est parti, on va plus rien comprendre, on va plus rien y voir. Ouais comme un électeur de la gauche gauche gauche.

Mardi 18 janvier

Hmmmmm je crois qu’on est partis pour le quart d’heure américain, je vous sens chauds chauds chauds comme des fronts pleins de sueur de collégiens qui ne sont pas encore éligibles à la troisième dose de rappel pelle pelle. Alors comme je suis sympaaaaaaaa, que c’est la fête fête fête, je vais vous balancer mon remix des meilleurs moments du discours de mon chef au Parlement européen, à base de bon gros sons et de bons gros «en même temps», comme quand il parle de Simone Veil à la nouvelle présidente du Parlement. Ouais celle qui vient d’être nommée et qui maîtrise aussi bien le moonwalk en matière des avancées des droits des femmes que je ne gère mes mouvements de Tecktonik après deux mojitos goyave. Tu connais pas le mojito goyave? Attends à Ibiza on boit que ça. Et du chocolat chaud aussi. Et du tilleul menthe parfois. Parce que je te promets, Ibiza l’hiver c’est très différent de l’été. Mais c’est toujours une ambiance de foliiiiiiiiiiiiiiiiiie allez allez tous à l’atelier pole dance, faut que je me prépare pour mon passage au JT de 20h ce soir. Et dans les deux cas va falloir de la souplesse.

Mercredi 19 janvier

Mais que vois-je de derrière ma platine dédicacée par Bernard Guetta parce que David n’était pas libre? Mais vous êtes encore lààààààààà, mais vous êtes chauuuuuuuuds chauds chauds dis donc. On dirait des parlementaires en train d’amender des textes que le Sénat va de toute façon retoquer, sauf que vous sentez un peu plus la sueur et un peu moins le seum. Mais ok, je vous sens bouillants comme une éruption volcanique nique nique dans le Pacifique fique fique. Alors c’est parti pour mon deuxième set, je suis à bloc comme une Valérie Pécresse qui se découvre féministe et qui se lance dans une impro de flow à vous faire danser sur les tables et vous monte à la tête encore plus fort que de la MDMA ou un pass Navigo gratos. Enfin si j’ai bien vu les images, il y en a à qui ça donne surtout envie de faire un bon gros bad trip, et de regarder fixement ses godasses et sa présomption d’innocence. Et les descentes en ce moment, faut faire gaffe, surtout si on porte pas de casque.

Jeudi 20 janvier

Eeeeeeeest-ce que vous êtes toujours làààààààààààààààààààààààà…? Eeeeeeeeeeeeeest-ce que vous êtes toujours ch…Bah alors? Y a plus personne? Je vous ai trop ambiancés c’est ça? Youhoooooou? Vous êtes quand même pas tous partis à la manif contre moi, si? C’est quoi cette salle presque vide, on dirait un meeting d’Arnaud Montebourg, c’est complètement déprimant quand même. C’est parce que j’ai passé un set de quatre heures et douze minutes de Michel Sardou c’est ça? Vous aussi vous trouvez que c’est le pire des harcèlements? Comment ça les DJ c’est pas censé passer du Sardou? Comment ça y a des règles de déontologie dans ce métier? Alors excusez-moi hein, mais moi je suis le Bob Sinclar de la déontologie, et je peux vous dire que Sardou c’est ok, c’est bath, c’est in. Et si vous me croyez pas, bah demandez à ma femme tiens, là elle est occupée, elle prépare un débat sur «pour ou contre les ministres de l’Éducation nationale avec un prénom composé», mais je suis sûr qu’ensuite elle est dispo.

Vendredi 21 janvier

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Alleeeeeez c’est vendredi à Paris et à Ibiza aussi. Alleeeeeeez on se détend, dans trois mois c’est le second tour mais en attendant c’est surtout bientôt le tour du ouïkende et je profite d’avoir le micro pour passer un petit message personnel. Si vous regardez vers le carré VIP, caché derrière son magnum de cidre brut, vous pourrez voir que Jean Castex vient de nous rejoindre et je vous demande de l’applaudir chaleureusement. Allez faites du bruiiiiiiiiiit bruit bruit. Vazy mon Jeannot, twerke un peu pour voir, allez vazy fais ta Beyoncé un peu. Ou ta Marlène Schiappa si tu préfères. Rhaaaaa il fait son timide mon Jeannot, ou alors il cherche ses lunettes je sais pas trop, en tout cas, vraiment, on peut lui faire un tonnerre d’applaudissements et lui payer une tournée de sandwich pâté en croûte-cornichons-Red Bull, parce que grâce à lui, et alors qu’on a encore presque 500.000 contaminations par jour, eh bah mon Jeannot il rouvre les discothèques dès le 16 février. IL EST VRAIMENT, tous ensemble, IL EST VRAIMENT, IL EST VRAIMENT EN PÉRIODE ÉLECTORALE LALALALALALEUH.

La semaine imaginaire
La semaine imaginaire de Stromae

Épisode 68

La semaine imaginaire de Stromae

La semaine imaginaire de Boris Johnson

Épisode 70

La semaine imaginaire de Boris Johnson

Newsletters

L'impensé colonial de la France ressurgit avec la nomination de Pap Ndiaye

L'impensé colonial de la France ressurgit avec la nomination de Pap Ndiaye

[Chronique #50] Les attaques virulentes dont fait l'objet le nouveau ministre de l'Éducation nationale montrent le retour d'un racisme biologique typique de l'époque coloniale qui s'est banalisé dans le discours politique français au cours des dernières décennies.

Affaire Damien Abad: plus glauque, tu meurs

Affaire Damien Abad: plus glauque, tu meurs

[BLOG You Will Never Hate Alone] Dans cet embrouillamini au milieu de querelles de pouvoir, on a quelque mal à s'y retrouver.

Handicap

Handicap

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio