Derrière la porte close

Derrière la porte close

Derrière la porte close

Série — 5 épisodes

Il y a autant de sexualités que de personnes qui les pratiquent. Homo ou hétéro; «Vanille» ou BDSM; seul, à deux ou à plusieurs; dominateur ou soumis; in real life ou via les internets... Lucile Bellan a interrogé cinq personnes sur leur rapport singulier au sexe, à l'amour, à la baise, aux autres et, souvent à elles-mêmes. Quoi que vous aimiez, vous n'êtes pas seuls.

 

 

«Je rentre dans la personne et même sans parler, je la domine»

Épisode 1

«Je rentre dans la personne et même sans parler, je la domine»

Il se fait appeler «Monsieur». Adepte de la domination, il considère le sexe comme un jeu de pouvoir. Rencontre.

«Si je n’avais pas commencé des recherches pour un article, je n’aurais probablement jamais été camgirl»

Épisode 2

«Si je n’avais pas commencé des recherches pour un article, je n’aurais probablement jamais été camgirl»

En quatre ans, Carmina a parcouru un long chemin. Des sites de webcams aux tournages de porno, elle nous le raconte.

«Ça m'est arrivé je ne sais combien de fois de me masturber en l'imaginant avec une collègue»

Épisode 3

«Ça m'est arrivé je ne sais combien de fois de me masturber en l'imaginant avec une collègue»

Léa raconte comment, étape après étape, elle en est venue à pratiquer le candaulisme avec son conjoint.

«Je n'ai pas l'impression de faire du SM, juste de pousser toujours plus loin l'amour»

Épisode 4

«Je n'ai pas l'impression de faire du SM, juste de pousser toujours plus loin l'amour»

Mara est une soumise. Ce qui ne l'empêche pas d'être une femme libre, bien au contraire.

«Cette histoire de statues, ça me permet de vivre encore plus de sexe dans ma vie»

Épisode 5

«Cette histoire de statues, ça me permet de vivre encore plus de sexe dans ma vie»

Ruth aime les statues, mais plus que vous l'imaginez. Le type d'attirance qu'elle ressent s'appelle du pygmalionisme (ou de l'agalmatophilie, au choix).

Newsletters