Santé

À quoi ça sert de voir un psy quand on est vieux?

Temps de lecture : 2 min

Lorsque l'on a 80 ans, l'idée n'est pas forcément de changer de vie. Mais il est aberrant d'imaginer qu'une vieille personne ne puisse pas bénéficier d'un travail psychique.

Tant qu'on est vivant, autant rendre la chose la plus satisfaisante possible. | Anna Shvets via Pexels
Tant qu'on est vivant, autant rendre la chose la plus satisfaisante possible. | Anna Shvets via Pexels

Dans Ça tourne pas rond, Mardi Noir, psychologue et psychanalyste, revient chaque semaine sur une question ou problématique psychologique.

Plein de raisons peuvent amener à consulter quand on a un certain âge: le deuil, les pertes cognitives douloureuses pour l'ego, le vide de la retraite, la maladie, la solitude, les traitements palliatifs... Cependant, la question n'est pas sans intérêt. Freud a évoqué l'âge des patients dans plusieurs textes, notamment dans ceux traitant des contre-indications au démarrage d'un travail psychique.

À 50 ans, il estimait que l'âge limite d'entrée en analyse se situait autour de la cinquantaine. À 80 ans passés, il préconisait la psychanalyse pour tous les âges, sauf pour les sujets très âgés. Le père de la psychanalyse n'avait sans doute pas tellement envie de s'allonger lui-même sur le divan, puisqu'il posait à chaque fois la barrière de l'âge en fonction du sien.

Être vivant, mais dans l'attente

Ceci dit, et toujours dans cette idée des sujets envisagés au cas par cas, il est aberrant d'imaginer qu'une vieille personne ne puisse pas bénéficier d'un travail psychique, quel qu'il soit. Il n'y a pas d'âge pour se représenter un excès d'excitation désagréable, pour faire des liens, pour évoquer son passé, ses envies et sa façon singulière d'être au monde. L'inconscient, de toute façon, n'a pas d'âge et est indifférent au temps.

De plus, la mort, même si on la conçoit théoriquement, est irreprésentable. Elle est, comme dirait Lacan, «un acte de foi». On y croit dur comme fer, on y est obligé, ça soulage de savoir qu'il y a une fin à tout ce merdier, mais en est-on si certain? Je le vois bien, mes parents sont âgés, handicapés, malades chroniques, la mort rôde. Elle n'est pas déniée, seulement, elle n'a pas de matérialité. Enfonçage de portes ouvertes, bonjour: tant qu'on n'est pas mort, on est vivant.

Vivant certes, mais comme en attente. Il y a chez certains sujets âgés une sorte de sas pre-mortem. Installés dans le canapé, un verre de whisky à la main devant «C dans l'air», en bas de contention, il souffle un vent d'à-quoi-bon dans le salon. Matin, café, toilette de chat pour ceux qui y parviennent encore, carottes râpées Bonduelle, côtelettes d'agneau, une tache de gras sur la chemise, le ventre grossissant devenant une sorte de table d'appoint, sieste, c'est déjà l'heure d'«Affaire conclue» ou de «Ça commence aujourd'hui» avec Faustine Bollaert, le whisky, «C dans l'air», le dîner, le dodo.

Il est possible d'améliorer le présent

Premières observations: où caser le psy dans cet emploi du temps militaire? Et qu'est-ce que ça va changer –les années sont derrière soi? Qui est cette bonne femme qui me pose des questions? Où suis-je? Ramenez-moi à la maison!

Sans doute qu'à 80 balais, en fauteuil roulant, l'idée n'est pas de changer de métier pour enfin devenir hôtesse de l'air et voyager à travers le monde. Il y a «Pékin Express» pour ça. Mais si la vie est trop dure, pesante, pénible, il est toujours possible d'améliorer le présent, d'être à une place à peu près supportable, à peu près satisfaisante, dans laquelle on ne rajoute pas des obstacles en pagaille.

Newsletters

Aux États-Unis, la consommation de champignons hallucinogènes dépénalisée pour ses vertus thérapeutiques

Aux États-Unis, la consommation de champignons hallucinogènes dépénalisée pour ses vertus thérapeutiques

De la drogue récréative illicite au traitement prometteur pour la santé mentale, le statut de ces champignons magiques semble amené à évoluer.

En Floride, une orpheline de 16 ans, jugée «pas assez mûre», est privée d'IVG

En Floride, une orpheline de 16 ans, jugée «pas assez mûre», est privée d'IVG

Une décision confirmée en appel malgré les réticences de l'un des juges.

La pratique du sexe anal peut entraîner de nombreux problèmes de santé chez les femmes

La pratique du sexe anal peut entraîner de nombreux problèmes de santé chez les femmes

Si la sodomie est de plus en plus pratiquée, surtout par la jeune génération, on en sous-estime encore trop les risques.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio