Slate.fr - MONDE http://www.slate.fr/rubriques/7897/MONDE fr En Irak, l'impossible choix des Yézidis http://www.slate.fr/story/91257/irak-turquie-yezidis Duhok (Kurdistan autonome, Irak) Pour qui vient de Turquie et traverse le poste frontière avec l'Irak <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Khabur">du fleuve Khabur,</a> le désastre humanitaire des Kurdes <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Y%C3%A9zidisme">yézidis</a> (une minorité du nord-ouest de l'Irak pratiquant une religion pré-islamique qui se transmet de manière orale, inspirée par les cultes de l'ancienne Perse) n'est que plus frappant. Sur la route de la ville-frontière <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Zakho">Zakho,</a> dès que l’on s’arrête, la terreur se lit dans le regard des centaines de réfugiés –«déplacés» dans le langage des Nations unies. Il n’aura pas fallu chercher longtemps. Tous campent en bord de route, dans le dénuement le plus complet: une couverture, une bâche tendue entre deux arbres, des bassines en plastique, quelques vêtements, parfois rien. Les camps mieux organisés sont plutôt à Erbil et Duhok, au sud-est du Kurdistan. Les massacres du <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Sindjar">Sindjar</a> ont eu lieu quelques jours auparavant. Hamadan apparaît déjà comme le nom d’un village martyr, avant que les exactions de Kojo <a href="http://www.dailymail.co.uk/news/article-2726033/We-hundreds-Yazidi-slave-women-Syria-How-news-Sick-boast-British-jihadi-ISIS-captures-wives-siege-Mount-Sinjar.html">ne soient révélées par la presse internationale</a> le 15 août. «Ils ont tué tous les hommes et les enfants, ils ont pris et vendus les jeunes filles», sont les premiers mots entendus en cet après-midi brûlant, répétés en boucle par une multitude de visages suants, hirsutes, de peaux tannées par le soleil. Malgré le récit de ces horreurs, les voix sont calmes, sans agressivité. Ces gens ont besoin de parler, de s’expliquer. Il fait 46 degrés au thermomètre de la voiture, ... <a href="http://www.slate.fr/story/91257/irak-turquie-yezidis">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/91257/irak-turquie-yezidis#comments MONDE Irak Turquie Yézidis Kurdistan Etat Islamique peshmergas Sat, 30 Aug 2014 22:05:13 +0000 Sébastien de Courtois 91257 at http://www.slate.fr Ce que l'on trouve dans l'ordinateur portable d'un membre de l'État islamique http://www.slate.fr/story/91569/ordinateur-portable-membre-etat-islamique Antioche (Turquie) Abu Ali, officier d'un groupe modéré de rebelles du nord de la Syrie, nous montre fièrement un ordinateur portable noir recouvert pour partie de poussière. «Nous l'avons récupéré cette année dans un repaire de l'État islamique», explique-t-il. Il raconte que les combattants de l'organisation connue auparavant sous le nom d'EIIL s'étaient tous enfuis avant que lui et ses hommes n'attaquent le bâtiment. L'opération a eu lieu en janvier dans un village de la province syrienne d'Idlib, proche de la frontière turco-syrienne, dans le cadre plus large d'une contre-offensive contre l'État islamique: «Nous avons trouvé l'ordinateur et son cordon d'alimentation dans une pièce. Je l'ai emmené avec moi. Mais je ne sais pas s'il fonctionne toujours ou s'il contient quoi que ce soit d'intéressant.» <br /> Nous avons allumé l'ordinateur, de marque Dell, et effectivement, il marchait. Il n'y avait pas besoin d'un mot de passe. Mais s'est produit alors une grosse déception: quand nous avons cliqué sur «Mon ordinateur», tous les dossiers se sont affichés comme vides. Les apparences peuvent se révéler trompeuses. En y regardant de plus près, l'ordinateur de l'État islamique n'était pas vide du tout: bien cachés dans les «fichiers masqués», on trouvait 146 GB de données, soit un total de 35.347 fichiers dans 2.367 dossiers. Abu Ali nous a autorisés à copier tous ces fichiers, rédigés en français, anglais et arabe, sur un disque dur ... <a href="http://www.slate.fr/story/91569/ordinateur-portable-membre-etat-islamique">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/91569/ordinateur-portable-membre-etat-islamique#comments MONDE Etat Islamique Syrie Turquie terrorisme islamisme ordinateur bombes tunisie armes biologiques EIIL armes de destruction massives al-Qaida Irak Sat, 30 Aug 2014 15:27:22 +0000 Harald Doornbos 91569 at http://www.slate.fr Va-t-on vraiment entrer en guerre avec la Russie? http://www.slate.fr/story/91579/guerre-russie De Varsovie, Pologne. Encore et encore – à travers toute ma vie d’adulte, ou du moins j’en ai l’impression – on m’a montré des photo polonaises du bel été 1939: les enfants jouaient dans la lumière du soleil, les femmes élégantes déambulaient dans Cracovie. J’ai même vu la photo d’un mariage de famille qui se déroula en juin 1939, dans le jardin d’une maison de campagne de Pologne qui m’appartient aujourd’hui. Toutes ces photos donnent le sentiment d’une tragédie à venir, parce que l’on sait ce qui arriva ensuite. Septembre 1939 amena l’invasion de l’Est et de l’Ouest, l’occupation, le chaos, la destruction, le génocide. La plupart des gens qui assistèrent au mariage, ce mois de juin 1939, furent bientôt morts ou exilés. Aucun d’entre eux ne remit jamais les pieds dans la maison de campagne. Rétrospectivement, ils ont aujourd’hui tous l’air naïfs. Au lieu de célébrer des mariages, ils auraient dû tout laisser tomber, se mobiliser, se préparer pour une guerre totale, tant que c’était encore possible. Et je dois maintenant poser la question: est-ce que les ukrainiens, cet été 2014, devraient le faire aussi? Est-ce que les habitants d’Europe centrale devraient se joindre à eux? Je me rends bien compte que cette question a l’air folle, et bêtement apocalyptique pour des lecteurs Américains ou d’Europe de l’Ouest. Mais écoutez-moi, ne serait-ce que parce que c’est une conversation que beaucoup de ... <a href="http://www.slate.fr/story/91579/guerre-russie">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/91579/guerre-russie#comments MONDE Histoire Vladimir Poutine Russie conflit ukraine guerre Europe Union européenne deuxième guerre mondiale 1939 urss Staline Hitler mein kampf Sat, 30 Aug 2014 14:50:40 +0000 Anne Applebaum 91579 at http://www.slate.fr Voilà ce que ça fait, d'assister à 278 exécutions de condamnés à mort http://www.slate.fr/story/91573/assister-278-executions-condamnes-mort Michelle Lyons est une citoyenne américaine qui travaille aujourd'hui dans les relations publiques, mais qui a passé une bonne partie de sa vie en lien avec le système judiciaire de l'Etat du Texas. En tant que reporter, puis en tant que porte-parole du Département de la justice criminelle de l'Etat - <a href="http://www.courrierinternational.com/article/2014/05/13/le-texas-fier-de-sa-peine-de-mort">qui détient le record du nombre d'exécutions</a>. Elle a assisté à la mort par injection létale de 278 personnes, dont deux femmes. Et elle a raconté au journal local, le<a href="http://www.texasmonthly.com/story/michelle-lyons-witness-to-278-executions-in-texas?fullpage=1" target="_blank">&nbsp;Texas Monthly</a>, ce que ça fait de voir autant de gens mourir. Elle ne s'en remet pas. Mais elle est toujours pour la peine de mort.&nbsp; Le matin, quand elle a du temps, dans les transports, c'est le moment le plus dur, elle repense à tout ce qu'elle a vu:&nbsp; «les conversations partagées avec tel détenu, quelques heures avant qu'il ne soit attaché à la table; les mères, habillées sur leur 31, venues pour assister à la mort de leur fils; les familles des victimes, leurs visages endurcis par le deuil; l'immobilité soudaine des prisonniers, rapidement après que les drogues mortelles sont entrées dans leur système sanguin. Elle voit encore certains de ces hommes—leur poitrine se gonfle, leur menton se raidit, alors qu'ils inspirent leur dernier souffle». Lyons pense aujourd'hui que dans certains cas, certains n'auraient pas dû mourir: «Il y a des hommes que j'ai vu mourir et je crois que je n'aurais pas dû.&nbsp;Je pensais que m'éloigner du système carcéral me permettrait de ... http://www.slate.fr/story/91573/assister-278-executions-condamnes-mort#comments MONDE Etats-Unis condamnation à mort exécution Texas Département de la justice journalisme injection létale séquelles Sat, 30 Aug 2014 08:15:25 +0000 Charlotte.Pudlowski 91573 at http://www.slate.fr Les électeurs ukrainiens vont voter en fonction du programme des candidats, pas de leur langue http://www.slate.fr/story/91549/electeurs-ukrainiens-voter-programme-langue Depuis le début du conflit dans l'est de l'Ukraine, beaucoup de choses ont été écrites sur les <a href="http://www.slate.fr/monde/83755/cartes-comprendre-ukraine">clivages ethniques et culturels</a> de la population. Mais ce ne sont pas les seuls facteurs qui vont influencer la manière dont les Ukrainiens vont voter lors des <a href="http://www.bloomberg.com/news/2014-08-25/ukraine-president-poroshenko-calls-snap-general-election.html">élections parlementaires cruciales</a> prévues pour le 26 octobre. Dans une <a href="http://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=2477440">récente étude</a>, Timothy Frye, professeur en sciences politique de la prestigieuse université de Columbia aux Etats-Unis, a montré que si l'appartenance ethnique et la langue des électeurs influencent le vote hypothétique des Ukrainiens, l'appartenance ethnique et la langue du candidat étaient beaucoup moins importants. Il écrit dans un <a href="http://www.washingtonpost.com/blogs/monkey-cage/wp/2014/08/27/for-ukrainian-voters-key-is-policy-preferences-not-native-language-or-ethnicity-of-candidates/">article publié sur le blog Monkey Cage du Washington Post</a> à propos des ses travaux, pour lesquels il a interrogé 1.000 habitants de l'Ukraine: «Les électeurs russes et ukrainiens n'étaient pas beaucoup influencés par le fait qu'un candidat était Russe ou Ukrainien ou que sa langue maternelle était le russe ou l'ukrainien. Le fait qu'il soutenait une orientation de la politique économique vers l'Europe ou la Russie était beaucoup plus important.» Et de conclure: «Que l'orientation politique au sens large soit si importante donne bon espoir que les élections parlementaires de l'automne ne soient pas qu'un simple recensement ethnique ou linguistique.» spotted by:&nbsp; <a href="/auteur/1803">Grégoire Fleurot</a> http://www.slate.fr/story/91549/electeurs-ukrainiens-voter-programme-langue#comments MONDE ukraine Russie élections politique russophones langue CULTURE Fri, 29 Aug 2014 13:50:03 +0000 Grégoire Fleurot 91549 at http://www.slate.fr Découvrez l'histoire de ce gigantesque monument sénégalais construit par la propagande nord-coréenne http://www.slate.fr/story/91469/senegal-monument-coree-nord-propagande Sur l'une des collines jumelles du district de Mamelles de Dakar, au Sénégal, se dresse un puissant –et puissamment troublant– monument. Haut de près de 50 mètres, ce monument en bronze de la Renaissance africaine est plus d'une fois et demie plus élevé que la Statue de la Liberté. Il représente un homme au torse nu et déchiré, tenant un enfant dans un bras et guidant une femme de l'autre. L'enfant pointe vers un horizon indiquant un avenir radieux, quand la femme tend son bras vers l'arrière, reconnaissant le passé troublé. Ses cheveux sont rejetés en arrière par le vent, tout comme ses habits légers. Ce colossal monument d'influence soviétique, au style rappelant le réalisme socialiste, prend tout son sens lorsqu'on considère qu'il a été bâti par Mansudae Overseas Projects, une division dédiée à la propagande artistique du gouvernement nord-coréen. <br /> Fondé en 1959, Mansudae Art Studio emploie près de 4.000 Nords-Coréens dans son quartier général de Pyongyang, 1.000 d'entre eux étant des artistes choisis par des institutions nationales telles que l'université de Pyongyang. Ces artistes passent leur journée à réaliser des œuvres de propagande joliment détaillées, telles que des portraits de fermières virginales aux joues roses, des peintures de la glorieuse campagne nord-coréenne et One Can Always Lose, une <a href="http://www.myinweb.com/mansudae/index.php?option=com_jreviews&amp;Itemid=&amp;url=search-results/query:all/scope:title_introtext_fulltext/keywords:one+can+always+lose/order:alpha" target="_blank">série de dix peintures </a>illustrant la victoire 1 à 0 de la Corée du Nord contre l'Italie lors de la Coupe du monde de ... <a href="http://www.slate.fr/story/91469/senegal-monument-coree-nord-propagande">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/91469/senegal-monument-coree-nord-propagande#comments MONDE Corée du nord Sénégal statue propagande Statue de la liberté artiste soviétique art soviétique Fri, 29 Aug 2014 09:21:56 +0000 Atlas Obscura 91469 at http://www.slate.fr Aux États-Unis, une fillette ne peut jouer seule dans un parc, mais elle a le droit de jouer avec une mitraillette chargée http://www.slate.fr/story/91517/etats-unis-fillette-parc-mitraillette Aux Etats-Unis, une fille de neuf ans n’a pas le droit de jouer seule dans un parc mais elle a le droit de jouer avec une mitraillette chargée. Un journaliste du magazine The New Republic <a href="http://www.newrepublic.com/article/119255/girl-kills-az-shooting-range-instructor-parenting-america">a juxtaposé deux faits divers récents</a> pour souligner l’absurdité de certaines lois. Le 28 juillet, en Caroline du Sud, la petite Regina, 9 ans, a passé plusieurs heures à jouer seule dans le parc du quartier pendant que sa mère, Debra Harrell, travaillait chez McDonald’s. Pour avoir laissé sa fille seule dehors, Harrell a passé 17 jours en prison. Le 25 août, en Arizona, des parents ont laissé leur fille tirer à la mitraillette dans un champ de tir près de Las Vegas. Une fois que l’arme a été mise en mode automatique, la fillette a perdu le contrôle de la mitraillette et tué l’instructeur de 39 ans. Les parents n’ont pas été inquiétés. Il s’agit d’un accident et il est légal de donner une mitraillette chargée à un enfant, tant que des adultes sont là pour superviser. La loi dit donc que le parent qui donne une mitraillette chargée à sa fille est plus responsable que celui qui laisse sa fille de neuf ans jouer dans un parc. Regina avait un téléphone portable et connaissait plusieurs autres enfants du quartier qui jouaient dans le parc. Mais quelqu’un lui a demandé où étaient ses parents, et a ensuite appelé la police, qui a arrêté la mère pour négligence. Comme Harrell est une mère célibataire, sa fille a été confiée aux services ... http://www.slate.fr/story/91517/etats-unis-fillette-parc-mitraillette#comments MONDE Range ta chambre Etats-Unis mitraillette enfants contrôle des armes armes à feu NRA Fri, 29 Aug 2014 06:02:28 +0000 Jean-Marie Pottier 91517 at http://www.slate.fr Pourquoi l’État islamique a-t-il autant de noms? Et comment devrions-nous l'appeler? http://www.slate.fr/story/91513/noms-etat-islamique Selon le Guardian, un groupe d'influence égyptien <a href="http://www.theguardian.com/world/2014/aug/27/islamic-state-isis-al-qaida-separatists-iraq-syria">vient de demander</a> aux observateurs occidentaux d'opérer un changement de nomenclature radical. Pour Dar al-Ifta, que le Guardian décrit comme «une branche du ministère égyptien de la Justice […] [et] une source d'autorité religieuse à l'intérieur comme à l'extérieur de l’Égypte», il n'est pas correct d'utiliser le dénominatif d'«État !slamique» pour désigner le groupe auto-proclamé comme tel combattant actuellement en Irak et en Syrie. A cette formule, Dar al-Ifta estime qu'il faudrait lui préférer celle des «Séparatistes d'al-Qaida en Irak et en Syrie», ou SQIS. Pour en savoir davantage, référez-vous à la campagne <a href="https://www.facebook.com/QSnotIS">«Appelez-les SQ, pas EI»</a> à l’œuvre sur les réseaux sociaux. Il est tout à fait compréhensible que Dar al-Ifta ne veuille pas voir le terme générique d'«État islamique» s'appliquer à un groupe terroriste. Mais j'ai du mal à imaginer que «SQIS» fasse souche, vu que ni les gouvernements ni les médias n'ont pu parvenir à un consensus quant aux quatre (minimum) précédents noms du groupe. Slate.com utilise le nom «État islamique en Irak et en Syrie» (ISIS). Pendant les premiers temps de son ascension, le groupe était souvent désigné aux États-Unis comme «al-Qaida» ou <a href="http://www.slate.com/blogs/the_world_/2014/01/17/who_are_you_calling_al_qaida.html">«lié à al-Qaida»</a>, qu'importe que la collusion n'ait été <a href="http://www.slate.com/blogs/the_world_/2014/02/03/isis_al_qaida_disavows_syrian_rebel_group.html">réellement effective</a> qu'à partir de février dernier.&nbsp; <a href="http://www.poynter.org/latest-news/mediawire/262341/why-ap-style-doesnt-use-isil-or-isis-anymore/">Selon Poynter</a>, le&nbsp;New York Times, le L.A. Times,&nbsp;ABC News, CBS ... <a href="http://www.slate.fr/story/91513/noms-etat-islamique">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/91513/noms-etat-islamique#comments MONDE ISIS Isil Etat Islamique Etat islamique d'Irak et du Levant Etat islamique en Irak et au Levant Irak Syrie al-Qaida Boko Haram Fri, 29 Aug 2014 05:43:38 +0000 Joshua Keating 91513 at http://www.slate.fr Tout le monde sait que les troupes russes contre-attaquent en Ukraine, sauf la Russie http://www.slate.fr/story/91509/soldats-russes-ukraine La situation dans l'est de l'Ukraine est floue depuis le début du conflit qui oppose les forces gouvernementales à des séparatistes pro-russes. Le plus gros point d'interrogation concerne, depuis le début, le niveau d'implication de la Russie dans le conflit aux côtés des séparatistes: y a-t-il des soldats russes parmi les nombreux combattants qui se battent dans des tenues non-identifiées, une hypothèse qu'a toujours niée Vladimir Poutine? Si oui, combien? Et quelle est l'ampleur de l'aide financière et logistique que fournit Poutine aux séparatistes? Depuis quelques heures, même les esprits les plus sceptiques ne peuvent plus nier que la Russie participe activement aux opérations, alors que les séparatistes ont mené plusieurs offensives éclair et ont effectué des avancées significatives. Le président ukrainien Petro Porochenko a déploré, ce jeudi 28 août, une «détérioration rapide de la situation» due à <a href="http://www.france24.com/fr/20140828-ukraine-kiev-otan-secours-contre-offensive-rebelles-pro-russes-poutine-russie-donetsk/">l'«entrée des troupes russes»</a> dans son pays. Dans le même temps, l'ambassadeur ukrainien a évoqué une <a href="http://www.rtl.fr/actu/international/ukraine-kiev-demande-une-aide-militaire-d-envergure-a-l-union-europeenne-7773966589">«invasion russe non dissimulée»</a>. Le même jour, un haut responsable de l'Otan a affirmé que <a href="http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/plus-de-1-000-soldats-russes-combattent-en-ukraine-selon-l-otan_1571226.html">«bien plus» </a><a href="http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/plus-de-1-000-soldats-russes-combattent-en-ukraine-selon-l-otan_1571226.html">d'un millier de soldats russes</a> combattent actuellement sur le territoire ukrainien, indiquant qu'ils «soutiennent les séparatistes» et «se battent avec eux». Parallèlement, l'organisation a publié des images satellites montrant ce qu'elle affirme être des colonnes de blindés russes sur le territoire ukrainien: New satellite ... <a href="http://www.slate.fr/story/91509/soldats-russes-ukraine">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/91509/soldats-russes-ukraine#comments MONDE ukraine Russie Vladimir Poutine OTAN séparatistes pro-russes Crimée Novoazozsk OSCE Alexander Zakhartchenko Petro Porochenko Thu, 28 Aug 2014 17:36:46 +0000 Grégoire Fleurot 91509 at http://www.slate.fr Le meilleur taxi de New York a fait l'équivalent de sept tours du monde sans jamais écoper d'une contravention http://www.slate.fr/story/91483/meilleur-taxi-new-york La mairie de New York vient d’élire le meilleur chauffeur de taxi de la ville. Sur les cinq dernières années, Frederick Aomafo a transporté 50.000 passagers et roulé plus de 300.000 km <a href="http://blogs.wsj.com/metropolis/2014/08/27/meet-new-york-citys-safest-yellow-taxi-driver/">sans jamais avoir d’accident ou de contravention. </a> Dans le cadre d’une initiative de lutte contre les accidents de la route, la ville de New York a pour la première fois décidé d’honorer 295 chauffeurs de taxi à la conduite exemplaire. Le vainqueur est originaire du Ghana et écoute du reggae et du jazz pour se détendre dans son véhicule. Depuis le début de sa carrière, il a conduit une distance qui équivaut à faire environ sept fois le tour du monde. Les taxis jaunes de New York ont mauvaise réputation, mais selon une étude de 2006, il s’avère <a href="http://www.nytimes.com/2006/04/28/nyregion/28cabs.html">qu’ils ont en moyenne moins d’accidents que les autres chauffeurs…</a> spotted by:&nbsp; <a href="/source/claire-levenson">Claire Levenson</a> http://www.slate.fr/story/91483/meilleur-taxi-new-york#comments MONDE taxi taxis New York transports contravention Thu, 28 Aug 2014 06:07:18 +0000 Jean-Marie Pottier 91483 at http://www.slate.fr Être reporter de guerre, c'est risquer sa vie pour des gens qui n'en ont rien à faire (ou ne vous croient pas) http://www.slate.fr/story/91493/reporter-guerre-risquer-vie-foley La <a href="http://www.slate.fr/story/91261/video-decapitation-journaliste-foley-etat-islamique">vidéo de la décapitation du reporter de guerre américain James Foley</a> par l'Etat islamique a fait passer le groupe djihadiste du statut d'extrémistes se battant dans une lointaine guerre religieuse à celui de menace bien réelle et directe aux yeux de l'opinion américaine et, dans une certaine mesure, occidentale. Mais, pour certains de ses confrères, elle est aussi venue remettre en cause le sens d'un métier à haut risque dont le travail est de plus en plus déconsidéré. C'est le cas de Tom A. Peter. Ce journaliste freelance, qui a passé sept ans à couvrir des conflits au Moyen-Orient et en Afghanistan et a été brièvement enlevé à Alep en novembre 2012, explique dans un article saisissant publié par The New Republic <a href="http://www.newrepublic.com/article/119222/journalist-kidnapped-syria-reacts-isiss-james-foley-beheading?utm_content=buffer3c5a0&amp;utm_medium=social&amp;utm_source=twitter.com&amp;utm_campaign=buffer">pourquoi il a décidé d'arrêter de partir risquer sa vie</a> pour écrire des articles qui ne sont lus que par une toute petite minorité de gens, et dont beaucoup d'Américains remettent désormais en cause la véracité par simple réflexe intellectuel contre «les médias». Il raconte cette discussion, début 2013, avec une amie d'amis en Floride qui, quand elle a appris qu'il couvrait la guerre en Syrie, lui a immédiatement demandé s'il écrivait la vérité, pourquoi les médias ne lui disaient pas tout sur le conflit et la vraie nature de l'opposition, pourquoi elle avait l'impression qu'on lui cachait des choses. Il lui fit alors remarquer qu'il avait écrit sur ce sujet particulier (tout comme James Foley), et que l'édition du New ... <a href="http://www.slate.fr/story/91493/reporter-guerre-risquer-vie-foley">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/91493/reporter-guerre-risquer-vie-foley#comments MONDE journalisme de guerre James Foley reporter de guerre journalisme Moyen-Orient Syrie Afghanistan Alep Thu, 28 Aug 2014 12:19:49 +0000 Grégoire Fleurot 91493 at http://www.slate.fr Pendant que vous avez le dos tourné, la Libye est au bord de l'effondrement http://www.slate.fr/story/91479/libye-guerre-civile Des combats ont eu lieu dans la bande de Gaza, les djihadistes de l’État islamique mettent l'Irak à feu et à sang, une pseudo-guerre voit s'affronter la Russie et l'Ukraine, une épidémie d'Ebola ravage l'Afrique de l'Ouest et de violentes émeutes ont agité la ville de Ferguson, dans le Missouri... et voilà que la Libye, aussi, est au bord de l'implosion. Et peu de monde semble l'avoir remarqué.&nbsp; Les mêmes milices qui ont renversé Mouammar Kadhafi en 2011 se livrent aujourd'hui bataille pour le contrôle du pays et de ses abondantes réserves pétrolières. Certains groupes, comme les milices de Zentan, sont relativement modérées, mais d'autres, comme celles de Misrata, se rangent derrière les islamistes. Pour les repousser, le gouvernement ne dispose d'aucune armée et ne peut donc compter que sur ses propres milices. Si les États-Unis ont déjà soumis <a href="http://www.washingtonpost.com/blogs/monkey-cage/wp/2014/07/28/whats-behind-libyas-spiraling-violence/">plusieurs projets visant à former les forces de sécurité libyennes</a>, toutes ces initiatives sont restées lettre morte du fait d'une incapacité nationale à rassembler l'argent nécessaire à de telles formations et à mettre sur pied la bureaucratie indispensable pour les administrer. D'autres pays, dont le <a href="http://www.defense.gov/Transcripts/Transcript.aspx?TranscriptID=5412&amp;utm_source=April+9+2014+EN&amp;utm_campaign=4/09/2014&amp;utm_medium=email">Maroc</a>, la <a href="http://www.libyaherald.com/2013/12/07/libyan-soldiers-start-military-training-in-turkey/">Turquie</a>, le <a href="https://www.gov.uk/government/news/libyan-armed-forces-to-be-trained-in-uk">Royaume-Uni</a> et <a href="http://www.atlanticcouncil.org/en/blogs/natosource/two-thousand-libyan-troops-to-receive-training-in-italy">l'Italie</a>, ont pu aussi s'occuper de former certains bataillons des forces libyennes.&nbsp;&nbsp; Et, parallèlement, les combats <a href="http://www.cnn.com/2014/07/20/world/libya-fighting/">n'ont cessé de gagner</a> en violence cet été, d'où des questions récurrentes pour savoir si la Libye va bientôt plonger dans la ... <a href="http://www.slate.fr/story/91479/libye-guerre-civile">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/91479/libye-guerre-civile#comments MONDE libye islamistes petrole Mouammar Kadhafi Benghazi Thu, 28 Aug 2014 05:39:26 +0000 Foreign Policy 91479 at http://www.slate.fr Corée du Sud: le «pays du matin frais» vers la reconnaissance internationale http://www.slate.fr/story/91375/coree-sud-geopolitique-livre <br /> <br /> Géopolitique de la Corée du Sud. Une puissance paradoxale par Arnaud Leveau <a class="black" href="http://amzn.to/1zrhBzT">ACHETEZ</a> <br /> <br /> Membre du G20, quinzième puissance économique mondiale, la Corée du Sud cherche toujours plus à s’affirmer comme un membre actif de la communauté internationale. En effet, le «pays du matin frais» (et non du «matin calme») reste une puissance moyenne émergente encore méconnue. Dans la poursuite de cet objectif, Séoul ne ménage pas ses efforts, misant sur son développement économique, investissant dans la recherche et la culture, accumulant des ressources politiques et militaires. Pourtant, ce pays reste relativement dans l’ombre des «grands» qui l’entourent, à savoir la Chine et les Etats-Unis, ainsi que, à un degré moindre,&nbsp; la Russie et le Japon, et cherche dans le même temps à développer ses relations avec l’Asie du Sud-Est (Vietnam, Indonésie et Philippines). Quant à une éventuelle réunification avec le régime nord-coréen, elle reste, à l’heure actuelle, véritablement hypothétique. Aussi, comment expliquer le décalage entre le poids économique croissant de la Corée du Sud et sa puissance géopolitique, qui reste encore limitée? Dans cet ouvrage complet, informé et très actuel, s’appuyant sur de nombreuses cartes et encadrés, Arnaud Leveau présente à la fois les fondements de la puissance sud-coréenne, mais également ses limites liées au contexte régional. Une politique déterminée vers la puissance Une politique de ... <a href="http://www.slate.fr/story/91375/coree-sud-geopolitique-livre">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/91375/coree-sud-geopolitique-livre#comments MONDE géopolitique Corée du Sud Corée du nord Asie livre Wed, 27 Aug 2014 15:37:41 +0000 Nonfiction 91375 at http://www.slate.fr Berlin en pleine querelle des valises à roulettes http://www.slate.fr/story/91307/berlin-la-querelle-des-valises-roulettes Comment distinguer un touriste d’un vrai Berlinois? Le premier se plaint&nbsp;<a href="http://www.tagesspiegel.de/berlin/schwarz-gelb-ist-zurueck-in-berlin-wie-sie-sich-vor-wespen-in-der-grossstadt-schuetzen/10304874.html">des guêpes</a>, le second des touristes. Monika Herrmann, maire Verte de l’arrondissement de Kreuzberg-Friedrichshain, a pris la tête de la fronde anti-touristes en défendant <a href="http://www.tagesspiegel.de/berlin/partyzone-friedrichshain-kreuzberg-bezirksbuergermeisterin-herrmann-fordert-benimmregeln-fuer-touristen/10334964.html">dans une récente interview au Tagesspiegel</a> le sommeil de ses administrés, malmené par l’afflux touristique. «La situation est grave», alerte t-elle. Les habitants ne peuvent plus dormir «à cause du bruit des valises à roulettes la nuit» et des clients des auberges de jeunesse «qui rentrent ivres et vomissent devant les portes d'immeubles». Le sujet des valises à roulettes peut paraître bien anodin, mais constitue une préoccupation depuis plusieurs années à Berlin. Car au bout de la valise, il y a toujours un touriste. Le tourisme de masse a envahi les pavés défoncés de Kreuzberg et Neukölln, quartiers historiquement pauvres en phase avancée de gentrification. Ce ras-le-bol des valises à roulettes (Rollkoffer) s’affiche jusque sur les murs de Neukölln. <br /> «Berlin ne vous aime pas» Le «No more rollkoffer» n’est que la version polie d’une série de tags qui ont fleuri sur les façades berlinoises depuis 3 ans: «Du bist kein Berliner!» («Tu n’es pas un Berlinois»), «Touristen anzünden» («Brûlez les touristes»), «Touristen fisten» («Fistez les touristes»). Des stickers «Berlin &lt;/3 you», au coeur barré, <a href="https://www.google.fr/search?q=berlin+doesn%27t+love+you&amp;tbm=isch&amp;tbo=u&amp;source=univ&amp;sa=X&amp;ei=vqX1U66vJbH54QTIMw&amp;ved=0CCEQsAQ&amp;biw=1321&amp;bih=715">s’affichent</a> également un peu partout dans Kreuzberg. Cet été, la ... <a href="http://www.slate.fr/story/91307/berlin-la-querelle-des-valises-roulettes">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/91307/berlin-la-querelle-des-valises-roulettes#comments MONDE Allemagne Berlin Kreuzberg gentrification tourisme de masse tourisme Berghain hipsters Wed, 27 Aug 2014 15:06:55 +0000 Vincent Glad 91307 at http://www.slate.fr Gaza: voilà à quoi va ressembler le cessez-le-feu entre Israël et le Hamas http://www.slate.fr/story/91453/gaza-cessez-feu-israel-hamas Au vu des scènes de joie publiques ci-dessus, les habitants de Gaza semblent croire que le <a href="http://www.reuters.com/article/2014/08/26/us-mideast-gaza-idUSKBN0GM11320140826">cessez-le-feu qui est entré en vigueur</a> entre le Hamas et Israël mardi 26 août est différent des précédents. Il est difficile de prévoir si un tel accord peut tenir. La <a href="http://www.slate.com/blogs/the_world_/2014/08/05/_72_truce_in_effect_in_gaza_why_this_one_might_actually_work.html">trêve de 72 heures</a> négociée au début du mois d'août semblait partie pour durer avant de s'effondrer quelques jours plus tard. Mais au moins, l'intensité de la violence a diminué. Cela ne veut pas dire que la situation a été calme. Juste avant l'entrée en vigueur du nouvel accord, une roquette envoyée depuis Gaza a tué une personne dans un kibboutz israélien près de la frontière. Et la veille, <a href="http://www.cnn.com/2014/08/24/world/meast/mideast-crisis/">16 Palestiniens ont été tués</a> par les frappes aériennes israéliennes. C'est triste à dire, mais cela représente une désescalade. Je ne pense pas qu'un bref retour des combats soit à écarter, mais un retour au carnage dont nous avons été témoins en juillet semble improbable. Il y a des chances pour qu'Israël accepte <a href="http://www.nytimes.com/2014/08/27/world/middleeast/israel-gaza-strip-conflict.html?ref=middleeast&amp;_r=0">d'assouplir le blocus sur les voyages et le commerce de Gaza, sans le lever totalement</a>. Cela pourrait impliquer une ouverture partielle des check-points à la frontière, la construction d'un port et l'expansion des droits de pêche, de l'aide humanitaire et des négociations pour la libération de prisonniers. Il est clair depuis plusieurs semaines qu'un accord final ressemblerait à ça. Pourquoi n'a-t-il pas été conclu avant? L'accord n'est devenu possible qu'après qu'Israël a ... <a href="http://www.slate.fr/story/91453/gaza-cessez-feu-israel-hamas">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/91453/gaza-cessez-feu-israel-hamas#comments MONDE gaza Cisjordanie Israël Hamas Benjamin Netanyahou cessez-le-feu trêve conflit israélo-palestinien blocus de Gaza Moyen-Orient Wed, 27 Aug 2014 09:51:19 +0000 Joshua Keating 91453 at http://www.slate.fr