Slate.fr - FRANCE http://www.slate.fr/rubriques/7895/FRANCE fr Le budget de la France peut-il se passer de la bénédiction de l'Europe? http://www.slate.fr/story/93621/budget Seule de tous les pays de la zone euro, la France ne tient pas ses engagements en matière budgétaire. Elle ne manque pas d’arguments: la conjoncture économique est beaucoup plus médiocre que cela n’était prévu, les recettes ne sont pas au rendez-vous et, dans une Europe au bord de la déflation, un tour de vis supplémentaire sur les dépenses n’est certainement pas la meilleure façon de soutenir l’activité. Mais peut-elle pour autant se permettre de ne pas respecter les règles communes qu’elle a acceptées et que les autres respectent? Le 15 octobre, tous les gouvernements de la zone euro ont envoyé leurs projets de budget 2015 à la Commission européenne. Depuis qu’elle a rendu public le sien, il paraît évident que la France est «hors des clous». Non seulement elle ne reviendra pas à un déficit public inférieur à 3% du PIB l’an prochain comme elle s’y était engagée, mais les mesures qu’elle annonce ne garantissent pas qu’elle sera en mesure de le faire en 2017 comme elle le promet maintenant. Dans ces conditions, son projet ne risque-t-il pas rejeté par Bruxelles? Et si c’est le cas, à quelles sanctions s’expose-t-elle? Des procédures complexes Pour répondre à ces questions, il faut revenir sur les procédures budgétaires européennes dont le moins qu’on puisse dire est qu’elles ne sont pas d’une clarté évidente. Sans trop rentrer dans le détail, on peut distinguer deux procédures distinctes: une surveillance ... <a href="http://www.slate.fr/story/93621/budget">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93621/budget#comments ECONOMIE FRANCE budget 3% de déficit Union européenne Commission Juncker Michel Sapin Allemagne croissance économique Tue, 21 Oct 2014 08:17:28 +0000 Gérard Horny 93621 at http://www.slate.fr Ma contribution aux États généraux du PS http://www.slate.fr/story/93681/ma-contribution-aux-etats-generaux-du-ps <br /> <br /> Prenant au mot le PS, qui a ouvert les contributions pour ses États généraux, notre contributeur Laurent Bouvet a décidé de prendre la plume. Avertissement: aucun-e socialiste n'a été maltraité au cours de cette tribune. <br /> <br /> Aujourd’hui, nous traversons une crise mondiale mais nous pourrons en sortir si nous savons remettre en avant nos valeurs afin d’aller en confiance vers l’avenir. Ce ne sera possible qu’à travers une démarche responsable et de progrès de tou-te-s les militant-e-s socialistes. Cette démarche, <a href="http://www.slate.fr/story/92325/hollande-dislocation-gauche">elle est citoyenne et européenne,</a> car comme le disait Jean Jaurès: «Le courage… c’est d’aller à l’idéal et de comprendre le réel.» Ne pas oublier nos valeurs pour redonner du sens à l’action La première des valeurs des socialistes, c’est l’Egalité pour tou-te-s et pour chacun-e. Face à toutes les discriminations culturelles, économiques, sociales et urbaines, l’égalité passe aujourd’hui comme demain par le respect de chacun-e (jeunes, femmes, immigrés, LGBTQ…) et par une vraie mixité sociale qui doit être assurée partout sur nos territoires et dans les quartiers. Respecter l’Egalité, c’est respecter toutes ces identités et leur donner toute leur place dans la Cité afin de pouvoir faire société tou-te-s ensemble. Comme l’a souligné notre premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis, qu’il faut remercier pour ce moment de respiration démocratique des Etats généraux: «Il est temps de ... <a href="http://www.slate.fr/story/93681/ma-contribution-aux-etats-generaux-du-ps">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93681/ma-contribution-aux-etats-generaux-du-ps#comments FRANCE politique PS socialisme socialistes Jean-Christophe Cambadélis François Hollande Bruno Le Roux Tue, 21 Oct 2014 05:38:24 +0000 Laurent Bouvet 93681 at http://www.slate.fr Donnez-moi un point de vue global et je contrôlerai le monde http://www.slate.fr/story/93653/donnez-point-de-vue-global-controlerai-le-monde <br /> <br /> La Terre vue d'en haut : L'invention de l'environnement global <br /> Sebastian Vincent Grevsmühl <a class="black" href="http://amzn.to/1vBXJvb">Acheter</a> <br /> <br /> Il arrive parfois que certains livres apportent une réponse à une question qu’ils ne posent pas –ou alors de manière indirecte. Celui de Sebastian Vincent Grevsmühl est assurément de ceux-là. La question que le signataire de ces lignes (comme tant d’autres probablement) n’a pu s’empêcher de se poser est de savoir ce que Michel Foucault (1926-1984) aurait bien pu écrire sur le sujet de l’écologie et de ce qu’il est convenu d’appeler la «crise environnementale» s’il avait vécu assez longtemps pour être le témoin de la prise de conscience mondiale de la gravité des dégradations multiformes infligées à la nature, de l’émergence de l’écologie politique dans l’espace public international, des mobilisations citoyennes en faveur de la préservation de la nature et de la multiplication des discours philosophiques, sociologiques, anthropologiques, littéraires, etc., prenant l’environnement pour objet de réflexion ou thème d’écriture –ensemble de phénomènes qui constitue peut-être l’événement le plus marquant du dernier tiers du XXe siècle et de ce début de XXIe siècle. Mais la question, dira-t-on, est biaisée, car Foucault aurait-il écrit quoi que ce soit sur un tel sujet dont on n’a aucune raison de penser, après tout, qu’il l’aurait intéressé puisque, de fait, il n’en a jamais parlé? Dans la biographie ... <a href="http://www.slate.fr/story/93653/donnez-point-de-vue-global-controlerai-le-monde">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93653/donnez-point-de-vue-global-controlerai-le-monde#comments MONDE FRANCE A votre santé! (Globule et télescope)² environnement cosmos écologie Faucault Sebastian Grevsmühl pouvoir Mon, 20 Oct 2014 17:03:24 +0000 Hicham-Stéphane Afeissa 93653 at http://www.slate.fr «Frondeuse», Aubry? La moitié de ses soutiens ont voté la confiance à Valls http://www.slate.fr/story/93665/martine-aubry-frondeurs La presse de ce lundi 20 octobre relaie largement l'idée d'un retour dans le jeu politique de Martine Aubry, après l’interview que celle-ci a accordée au Journal du Dimanche. Libération, par exemple, s’est fendu d’un titre évocateur: <a href="https://pbs.twimg.com/media/B0VJ_4qCEAQfoez.jpg:large">«La frondeuse».</a> Ce qualificatif est-il approprié? «Frondeurs» désigne, depuis plusieurs mois, ce groupe de députés qui conteste régulièrement les choix, notamment économiques, du gouvernement, et a marqué son opposition lors de plusieurs votes importants. Or justement, parmi les «premiers signataires ayant participé à l’élaboration <a href="http://ensemble-reussir.fr/pour-reussir/">de la contribution</a><a href="http://ensemble-reussir.fr/pour-reussir/">»</a> déposée par l'ancienne ministre du Travail en vue des Etats généraux du PS, on trouve 19 députés qui ont eu à se prononcer ces derniers mois sur plusieurs textes polémiques au sein de la majorité ainsi que sur le soutien apporté ou non aux deux gouvernements de Manuel Valls. Or, une (courte) majorité d'entre eux ont voté la confiance: <br /> 12 soutiens de la maire de Lille <a href="http://www.assemblee-nationale.fr/14/scrutins/jo0901.asp">ont voté la confiance au Premier ministre en septembre:</a> Christian Assaf (Héraut), Philippe Baumel (Saône-et-Loire), Gwenegan Bui (Finistère), Romain Colas (Essonne), Olivier Dussopt (Ain), Chaynesse Khirouni (Meurthe-et-Moselle), Laurence Dumont (Calvados), Audrey Linkenheld (Nord), Philippe Martin (Gers), Pierre-Alain Muet (Rhône), Maud Olivier (Essonne), Dominique Potier (Meurthe-et-Moselle) et Fabrice Verdier (Gard). 7 s’étaient abstenus: Kheira Bouziane-Laroussi (Côte d’Or), ... <a href="http://www.slate.fr/story/93665/martine-aubry-frondeurs">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93665/martine-aubry-frondeurs#comments FRANCE Martine Aubry frondeurs gouvernement Etats Généraux parti socialiste Journal du Dimanche Libération Mon, 20 Oct 2014 16:23:43 +0000 Alphonse Corone 93665 at http://www.slate.fr Il est plus que temps que l'Allemagne et la France se réconcilient http://www.slate.fr/story/93551/france-allemagne Le moment est venu de ressouder l'axe franco-allemand avec un nouvel acier pour le XXIe&nbsp;siècle. Cinquante ans après la signature du traité de l'Elysée, vingt-deux ans après Maastricht, cinq ans après le début d'une crise dont l'Europe ne sort pas, il est temps que le couple se parle les yeux dans les yeux. Le monde entier le demande, les dissensions entre Paris et Berlin sont à l'origine de toutes les inquiétudes sur l'économie européenne et, par contrecoup, mondiale. Il n'est pas une capitale qui se réjouisse de l'aigreur de la relation entre Angela Merkel et François Hollande, pas même, pour une fois, Londres! L'axe qui construisait l'Europe la détruit. Vingt-deux ans de dédain et d'incompréhensions Depuis la signature du traité de Maastricht, en 1992, toute la classe politique française sans exception a trouvé utile à son image électorale de porter des coups répétés contre l'Allemagne<a href="#1">[1]</a>. Vingt-deux ans de dédain (Balladur qui ignore l'union politique proposée par la CDU allemande en 1994), de fausses peurs d'une «Europe allemande», de sottes vexations (François Hollande candidat voit le SPD à Berlin et évite la chancelière «de droite»), d'imbéciles attaques (celles d'un Montebourg ou d'un Bartolone). Autant de blessures successives depuis Jacques Chirac, qui ont transformé un lien historique en noeuds d'incompréhensions, de rancoeurs et de méfiances. L'Allemagne n'est pas exempte de reproches: les deux derniers chanceliers, ... <a href="http://www.slate.fr/story/93551/france-allemagne">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93551/france-allemagne#comments FRANCE MONDE ECONOMIE couple franco-allemand Union européenne Allemagne France Fusion fiscale réforme bien commun Mon, 20 Oct 2014 05:57:43 +0000 Eric Le Boucher 93551 at http://www.slate.fr Allocations familiales: du gribouillage plutôt qu’un véritable virage http://www.slate.fr/story/93591/allocations-familiales-gribouillage-virage Le serpent de mer de la révision, pour cause d’économie, des allocations familiales refait surface. Cette fois-ci, <a href="http://www.lepoint.fr/economie/les-allocations-familiales-modulees-selon-le-revenu-a-partir-de-2015-16-10-2014-1873154_28.php">il s’agit de les moduler:</a> tout le monde touche quelque chose, les plus aisés touchent un peu moins. <br /> Il y a quelques mois, le gouvernement hésitait. Il se demandait, dans un souci –au demeurant parfaitement légitime– d’économies, s’il fallait taxer les allocations familiales (c’est-à-dire les compter dans le revenu imposable des ménages) ou les plafonner (c’est-à-dire les mettre sous condition de ressources). Depuis l'annonce de cette modulation, expertises, tribunes (dont celle-ci) et controverses s’accumulent sur un sujet qui représente environ 13 milliards d’euros. Les grands mots sont de mise. Certains se félicitent d'une plus grande «justice sociale». D’autres condamnent une transformation radicale de la logique des allocations familiales, celles-ci devenant de simples allocations sociales. Ils regrettent une atteinte à l’universalité et conspuent un virage. Mais, plutôt qu’un virage, il semble plus raisonnable de parler de gribouillage. L’action publique française en direction des familles est très dense (80 milliards d'euros, soit 4% du PIB au total). Elle comprend l’ensemble des prestations familiales (au sein desquelles se trouve cette prestation particulière qu’est l’allocation familiale), des mécanismes fiscaux venant réduire les impôts pour cause de charge d’enfants (c’est le quotient ... <a href="http://www.slate.fr/story/93591/allocations-familiales-gribouillage-virage">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93591/allocations-familiales-gribouillage-virage#comments ECONOMIE FRANCE allocations familiales modulation des allocations familiales politique familiale fécondité sécurité sociale prestation d’accueil du jeune enfant prestations familiales fiscalité Mon, 20 Oct 2014 05:57:11 +0000 Julien Damon 93591 at http://www.slate.fr Enseigner chez les «riches» n'est pas toujours plus simple qu'en ZEP http://www.slate.fr/story/83997/enseigner-chez-les-riches-pas-toujours-plus-simple-zep La figure du jeune enseignant parachuté en ZEP, dans un de ces&nbsp;<a href="http://amzn.to/1huO2a9" target="_blank">collèges de France</a>&nbsp;concentré des malaises urbains et sociaux du pays, décrit comme hostile ou du moins difficile n’est plus à raconter. C’est dans ce milieu qu’une grande partie des enseignants français apprennent leur métier.&nbsp; Grâce au cumul des années d’enseignement, ou un mariage, ou encore la naissance d’un enfant, ceux qui le désirent, et ils sont les plus nombreux, demanderont leur mutation. Les établissements les plus prisés sont ceux du sud-est de la France, mais plus encore ceux des centres villes, qui concentrent les classes favorisées.&nbsp; Enseigner aux enfants de la bourgeoisie constitue une fin de carrière idéale aux yeux de nombreux profs. Cette vie de prof est moins documentée. Alors, comment enseigne-t-on dans les beaux quartiers? D’abord, il y a toujours une petite surprise et un temps d’adaptation. Pour Pascal, professeur des écoles depuis dix-sept ans, passer d’une ZEP de province à un quartier du centre de la capitale a été le début d’une nouvelle carrière: «C’est une façon tout à fait différente de faire le même métier. Il a fallu repenser l’approche des savoirs dans mes cours et parfois dédramatiser les enjeux scolaires pour détendre un peu des élèves très centrés sur les apprentissages. Je parle volontiers de la vie ailleurs qu’à l’école, je déscolarise mon approche, ils sont déjà assez stressés comme ça. ... <a href="http://www.slate.fr/story/83997/enseigner-chez-les-riches-pas-toujours-plus-simple-zep">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/83997/enseigner-chez-les-riches-pas-toujours-plus-simple-zep#comments FRANCE Education nationale riches ZEP professeurs enseignants élèves collège Paris Ile-de-France parents insolence prérequis loisirs sociologie quartiers riches Neuilly-sur-Seine Sciences Po lycée Duruy 75007 collège Lakanal Sceaux Ecole alsacienne Ecole active bilingue inclusion sociale Mon, 20 Oct 2014 05:55:11 +0000 Louise Tourret 83997 at http://www.slate.fr La pauvreté, un défi majeur pour toutes les métropoles, plus ou moins «smarts» http://www.slate.fr/france/84479/pauvrete-defi-majeur-pour-toutes-les-metropoles-plus-ou-moins-smarts La pauvreté augmente-t-elle? Tout dépend de la période de référence. Par rapport au Moyen-Age, la pauvreté a été éliminée. Si on se réfère aux années 1980, avant l’introduction du RMI, la situation des plus pauvres n’a plus grand-chose à voir. Si on s’intéresse aux années 2000, les choses n'ont guère bougé, même si les conséquences de la crise commencent vraiment à se faire sentir en 2010. En effet, le taux de pauvreté a alors augmenté, à 14% de la population, puis 14,3% en 2011. Les proportions masquent toutefois les volumes. En 2000, l’Insee recensait 7,8 millions de pauvres. Ils sont 8,8 millions en 2011. L’augmentation du nombre de pauvres (et non du taux de pauvreté) est bien plus significative depuis le milieu de la décennie 2000. En 2011, on se retrouve à un niveau qui n’avait jamais été atteint depuis le début des années 1970. La tendance depuis les années 1970 était – jusqu’aux secousses récentes attachées à la crise -&nbsp; à une forte baisse puis à une stabilisation du taux de pauvreté. Cette diminution puis cette stabilisation de la pauvreté, mesurée sous sa forme monétaire relative, masquent de profondes transformations. Tout d’abord, la pauvreté a rajeuni: en quarante ans, le taux de pauvreté des moins de 25 ans a été multiplié par deux, alors que celui des plus de 65 ans était divisé de moitié. Elle s’est aussi déplacée des familles nombreuses vers les familles monoparentales. Elle touche ... <a href="http://www.slate.fr/france/84479/pauvrete-defi-majeur-pour-toutes-les-metropoles-plus-ou-moins-smarts">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/france/84479/pauvrete-defi-majeur-pour-toutes-les-metropoles-plus-ou-moins-smarts#comments FRANCE Smart Cités pauvreté revenus des ménages urbanisme urbanisation inclusion sociale Mon, 20 Oct 2014 05:54:08 +0000 Julien Damon 84479 at http://www.slate.fr La réussite à l’école ne dépend pas que de l’école: voici la preuve en chiffres http://www.slate.fr/story/92499/reussite-ecole-eleves-inegalites On savait que la journée type d’un élève de Clichy-sous-Bois n’était pas vraiment la même que celle d’un élève du centre de Paris, notamment à cause de conditions de vie différentes: parents plus souvent absents, famille plus nombreuse, niveau d’études des parents moins élevé, etc. Une étude de l’Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev), rendue publique ce mercredi 24 septembre, et qui porte sur plus de 600 enfants de CM1 et CM2 scolarisés <a href="http://www.education.gouv.fr/cid187/l-education-prioritaire.html">en réseau d’éducation prioritaire</a> et dans des établissements de centre-ville, nous renseigne précisément sur l’étendue du gouffre qui sépare ces deux mondes. Elle dresse le portrait d’une école fortement marquée par une forme de «ségrégation spatiale», comme l’explique Nina Schmidt, chargée de misson à l’Observatoire des inégalités. &nbsp; Moins de vacances et moins d’activités culturelles Le <a href="http://www2.cndp.fr/laicite/pdf/Jferry_egalite.pdf">doux rêve de Jules Ferry</a> est encore loin, et ce pour une raison intuitive simple: comme l’ont montré en partie déjà les sociologues François Dubet ou Pierre Merle, l’éducation et l’apprentissage des savoirs se font aussi à la maison, où l’on conçoit la culture tantôt version Victor Hugo ou tantôt version McDo, pour le dire vite.&nbsp; Les enfants qui vont à l’école dans les établissements du réseau d’éducation prioritaire fréquentent ainsi beaucoup moins les musées (35% contre 76%) et sont aussi beaucoup moins nombreux à se voir offrir des livres ... <a href="http://www.slate.fr/story/92499/reussite-ecole-eleves-inegalites">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/92499/reussite-ecole-eleves-inegalites#comments FRANCE Range ta chambre Education école enseignement Education nationale réussite scolaire inégalités élèves inclusion sociale Mon, 20 Oct 2014 05:52:38 +0000 Aude Lorriaux 92499 at http://www.slate.fr François Truffaut, le cinéaste qui écrivait http://www.slate.fr/story/93569/francois-truffaut-cineaste-qui-ecrivait <br /> <br /> François Truffaut&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; &nbsp; &nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp;&nbsp; <br /> Serge Toubiana <a class="black" href="http://amzn.to/1vEnA7f">Acheter</a> <br /> <br /> <br /> <br /> François Truffaut au travail <br /> Carole Le Berre <a class="black" href="http://amzn.to/1yJVIzL">Acheter</a> <br /> <br /> Trente ans après la disparition de François Truffaut, la Cinémathèque française propose une grande exposition, doublée d’une rétrospective des œuvres de ce cinéaste phare de la Nouvelle Vague. A cette occasion paraissent deux très bons ouvrages. D’abord, le catalogue de l’exposition, recueil de contributions et de documents coordonné par Serge Toubiana, rend compte avec beaucoup d’attention de l’œuvre du cinéaste en reprenant la mise en valeur inédite des très nombreuses notes de travail opérée par l’exposition. La seconde parution, la réédition de l'ouvrage Truffaut au travail (Editions des Cahiers du Cinéma), relate avec une précision d’orfèvre le travail de création du cinéaste, film après film, depuis son premier court-métrage, Une visite, jusqu'à Vivement dimanche, son dernier film (1983). Le texte éclairant signé de Serge Toubiana au début du premier ouvrage rappelle que l’amour de l’écriture constitue sans doute le trait le plus distinctif du réalisateur. Cinéaste du romanesque, Truffaut a beaucoup écrit, annoté, archivé et collectionné, conservant avec la plus grande attention aussi bien des textes de référence que des articles mineurs. Fidèle de la Cinémathèque, il confie ... <a href="http://www.slate.fr/story/93569/francois-truffaut-cineaste-qui-ecrivait">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93569/francois-truffaut-cineaste-qui-ecrivait#comments FRANCE CULTURE Truffaut anniversaire Nouvelle Vague Jules et Jim cinémathèque Antoine Doinel retrospective cinéma Sun, 19 Oct 2014 12:59:56 +0000 Axel Scoffier 93569 at http://www.slate.fr Le Pen-Philippot: la marionnette et l’homme-orchestre http://www.slate.fr/story/93505/le-pen-philippot-marionnette-homme-orchestre Contrairement à Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen règne sur le FN mais ne le gouverne pas. Actrice sur les textes et la mise en scène écrits par un autre, elle est l’instrument volontaire de l’homme-orchestre du parti: Florian Philippot, «vice-président chargé de la stratégie et de la communication». Des éléments de langage à la formation des cadres en passant par l’essentiel du programme, ce dernier compense de son mieux la carence de cadres du parti. Aussi n’y a-t-il aucun sens à s’interroger sur la stratégie de la présidente du FN: la stratégie de Marine Le Pen, ça n’existe pas; ce qui existe, c’est la stratégie Philippot. Sous l’impulsion de ce diplômé de HEC et de l’ENA, le FN s’est professionnalisé&nbsp;sur le fond, sur la forme, dans l’organisation de l’appareil militant, et dans la préparation des candidatures électorales. Auparavant, en dehors de l’élection-reine présidentielle, le FN pâtissait à tous les scrutins d’une mobilisation de son réservoir de voix lourdement inférieure à la moyenne.&nbsp; La professionnalisation, l'explosion du chômage et l’effet boule-de-neige des premiers succès ont produit l’effet contraire: une mobilisation supérieure à la moyenne. Par exemple, aux dernières européennes, l’électorat total a participé à 42%, mais le FN, lui, a mobilisé 71% de son réservoir. Ainsi a-t-il obtenu 25% des suffrages exprimés alors que son réservoir total ne pèse à ce jour que 14% ... <a href="http://www.slate.fr/story/93505/le-pen-philippot-marionnette-homme-orchestre">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93505/le-pen-philippot-marionnette-homme-orchestre#comments FRANCE FN Marine Le Pen Florian Philippot front national Sat, 18 Oct 2014 12:19:51 +0000 Thomas Guénolé 93505 at http://www.slate.fr 1981-2012: les Trente (peu) Glorieuses http://www.slate.fr/story/93399/bonheur-national-brut L’ambition est grande: François (!) Roux entreprend de raconter trois décennies de notre histoire, avec le parcours de quatre lycéens, bretons, soigneusement distincts: Rodolphe, grande gueule et futur député PS, Paul, le narrateur, homosexuel et comédien sans envergure, Benoît, le plus secret, qui devient un grand photographe, Tanguy enfin, queutard maladif et dirigeant sans âme d’une multinationale.&nbsp; Les caractères sont tranchés, les vies s’éloignent, se croisent, les amitiés hoquètent. Face au coming-out de Paul, le socialiste Rodolphe affiche sa violente homophobie («Paul Savidan, ne me dis pas que tu es une tarlouze!»), lorsque l’amitié de Tanguy, de droite, et de Benoît, reste ferme et bienveillante. Le romancier évite les types manichéens, chaque personnage gardant sa part d’ombre. Avoir 18 ans en mai 1981 La peinture des années 1980 se décline en références multiples: musicales (ACDC, Téléphone, Barbara…), publicitaires (ticket chic/ ticket choc), politiques (Cambadélis, grande gueule de l’Unef-ID pour la petite histoire, Solidarnosc et Jaruzelski pour la grande), audiovisuelles (Dallas, les radios libres). Jusqu’au sujet de philo du bac 1981: «Peut-on être à la fois contre la peine de mort et pour l’avortement?» <br /> Sans oublier l’irruption du sida (le premier amant de Paul en meurt, lui-même vit avec sa trithérapie). C’est l’âge des manifs, des émotions, de l’émoi d’une sexualité qui s’éveille, ... <a href="http://www.slate.fr/story/93399/bonheur-national-brut">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93399/bonheur-national-brut#comments CULTURE FRANCE livres littérature roman François Mitterrand François Roux Albin Michel Le Bonheur National Brut désillusion espoir jeunesse Alexandre Dumas Ettore Scola génération on a lu pour vous tournant de la rigueur mai 1981 parti socialiste Fri, 17 Oct 2014 10:39:05 +0000 Jean-Marc Proust 93399 at http://www.slate.fr La France doit-elle imiter l’Angleterre et redécouvrir les vertus de Keynes? http://www.slate.fr/story/93345/france-angleterre-keynes S'il y a bien un pays de l'Union européenne qui semble afficher une santé économique resplendissante, c'est le Royaume-Uni. L’économie y paraît solide avec une croissance à plus de 3%, alors qu'en France et dans les autres pays de la zone euro, elle évolue autour de zéro. Pendant des décennies, sinon des siècles, la France et l'Angleterre n'ont cessé de se mesurer: à présent, les chiffres de la croissance semblent être en faveur de la seconde. Outre-Manche, sous le gouvernement conservateur de David Cameron, le chômage s'élève à 6,5%, alors qu'il est de 10,2% sous le gouvernement socialiste de François Hollande. Chiffres parfois trompeurs Mais les chiffres peuvent être trompeurs. Pour la plupart des Britanniques occupant un emploi, la rémunération ou le pouvoir d'achat sont en baisse. Au Royaume-Uni, les statistiques nationales sont calculées sur la base des activités économiques de Londres et de sa région, où le taux de chômage s'élève à la moitié de ce qu'il est dans le nord du pays. Nombreux sont les économistes britanniques qui craignent qu'une autre bulle immobilière n'éclate, étant donné que les prêts ont été accordés à des taux d'intérêt quasi-nuls, ce qui a encouragé les particuliers à s'endetter pour acheter des biens à des prix surévalués, créant ainsi une situation qui ne peut pas durer. En dépit de cela, l'économie britannique semble se porter beaucoup mieux que l'économie française. Quelles en sont les ... <a href="http://www.slate.fr/story/93345/france-angleterre-keynes">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93345/france-angleterre-keynes#comments ECONOMIE FRANCE Royaume-Uni David Cameron John Maynard Keynes keynésianisme immobilier déficit dette banque centrale européenne Fri, 17 Oct 2014 05:46:38 +0000 Denis MacShane 93345 at http://www.slate.fr Eric Woerth: «Il y a aucune raison de penser que les primaires n'auront pas lieu» http://www.slate.fr/story/93511/emission-politique-france-24-eric-woerth-joachim-bitterlich Pour son quatrième numéro,&nbsp;le magazine hebdomadaire de France 24&nbsp;<a href="http://www.france24.com/fr/20141009-politique-Karine-Berger-france-gouvernement-valls/" style="box-sizing: border-box; font-family: Georgia, Georgia, georgia, serif; font-size: 16px; font-style: normal; font-variant: normal; line-height: 25.6000003814697px; outline: 0px; color: rgb(180, 20, 98); cursor: pointer; background-image: initial; background-attachment: initial; background-size: initial; background-origin: initial; background-clip: initial; background-position: 0px 0px; background-repeat: initial;">Politique</a>, diffusé tous les jeudi à 17h10 et coanimé par Roselyne Febvre (France 24) et Jean-Marie Colombani (Slate.fr), accueillait Eric Woerth, député UMP de l’Oise, et Joachim Bitterlich, ancien diplomate allemand qui a été ambassadeur auprès de l'Otan, de l'Espagne et d'Andorre. <br /> «Plus il y a de clans, moins il y aura d'UMP», a déclaré l'ancien ministre du Budget et du Travail de Nicolas Sarkozy, alors que les rivalités s'intensifient à droite autour de Nicolas Sarkozy, François Fillon et Alain Juppé. «Il y a aucune raison de penser que les primaires n'auront pas lieu», a-t-il ajouté, tout en pointant que ce mécanisme pouvait se révéler «dangereux», en accroissant la compétition interne au parti. Invité à s'exprimer sur la relation franco-allemande, Joachim Bitterlich a lui jugé que «depuis Jacques Chirac, la profondeur de la relation n'est plus là». Il a déploré la «recherche d'un bouc émissaire à Paris comme à Berlin», tout en jugeant que l'acès de germanophobie le plus important survenait en Italie. <br /> <a href="http://www.slate.fr/story/93511/emission-politique-france-24-eric-woerth-joachim-bitterlich">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93511/emission-politique-france-24-eric-woerth-joachim-bitterlich#comments FRANCE France 24 Eric Woerth Joachim Bitterlich politique primaire présidentielle 2017 Thu, 16 Oct 2014 16:59:59 +0000 Slate.fr 93511 at http://www.slate.fr Ai-je raison d'avoir peur d'attraper Ebola en France? http://www.slate.fr/story/93147/ebola-france-pratique Contrôles de température aux aéroports, réunions de crises, prises de parole officielles: aux Etats-Unis comme en Europe, Ebola fait peur. Non pas pour l'Afrique, dont la situation demeure pourtant effroyable –le virus ayant fait <a href="http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/136508/1/roadmapsitrep15Oct2014.pdf?ua=1">plus de 4.000 victimes</a> selon le dernier rapport de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Mais pour nous. L'éventualité du déclenchement d'un cas porteur d'Ebola dans les pays occidentaux est aujourd'hui tellement médiatisée, commentée, redoutée, qu'on en vient presque à se demander s'il n'est pas un peu attendu. Drôle de tension à laquelle la France prend part depuis quelques jours: le moindre cas suspect <a href="http://www.leparisien.fr/societe/paris-cas-suspect-d-ebola-a-l-hopital-begin-16-10-2014-4217825.php">justifie une alerte sur les sites d'info</a>, un numéro vert a été mis en place, et, dès le 17 octobre, les passagers en provenance des zones à risque vont également voir leur température mesurée dans les aéroports. Bref, tout pour vouloir se barricader chez soi en cas d'arrivée du virus –ou d'immoler le moindre voisin de métro un peu pâlot. <br /> <br /> DOSSIER <a href="http://www.slate.fr/dossier/67651/ebola">Retrouvez nos articles sur Ebola </a> <a class="black" href="http://www.slate.fr/dossier/67651/ebola">Consulter</a> <br /> <br /> Sauf qu'il n'y a en réalité que peu de raisons d'avoir peur. Préambule salutaire: si un malade d'Ebola se déclare en France, ce ne sera pas complètement extraordinaire. Inédit, certes, sur le territoire. Mais personne, des médecins et spécialistes du virus au Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), en passant par le gouvernement, n'a essayé de faire croire que le risque zéro prévalait ... <a href="http://www.slate.fr/story/93147/ebola-france-pratique">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93147/ebola-france-pratique#comments FRANCE A votre santé! Ebola fièvre hémorragique Ebola en France Sylvain Baize Centre national de référence CNR Institut Pasteur Marisol Touraine ministère de la Santé Afrique de l'ouest épidémie contagion infection Liberia Guinée sierra leone virus Thu, 16 Oct 2014 15:00:46 +0000 Andréa Fradin 93147 at http://www.slate.fr