Slate.fr - FRANCE http://www.slate.fr/rubriques/7895/FRANCE fr Violences, le paradoxe français http://www.slate.fr/story/94111/violences-manifestations Nicolas Sarkozy se vante à bon compte quand il laisse entendre, comme il l’a fait le 28 octobre devant des militants marseillais de l‘UMP, qu’avec lui au pouvoir, le jeune Rémi Fraisse ne serait pas mort pendant les heurts qui ont éclaté sur le site destiné à accueillir le barrage de Sivens. «J’ai été ministre de l’Intérieur pendant quatre ans et président cinq ans, mais il n’y a pas eu de violence, pas de drame», <a href="http://www.lefigaro.fr/politique/2014/10/28/01002-20141028ARTFIG00428-sarkozy-vante-un-mandat-sans-violence.php">a-t-il tenu à rappeler, sous les applaudissements de la salle.</a> Pour la violence, en plus, il se trompe. Elle a été fréquente, presqu’inévitable, pendant sa présidence et son exercice au ministère de l’Intérieur, comme à peu près à chaque queue de manifestation, depuis des lustres, dès lors que des «casseurs» sont déterminés à en découdre, en des combats rapprochés, avec les forces de l’ordre. Et si l’ancien chef de l’Etat s’en est finalement tiré sans «drame», comme il le dit, il ne le doit qu’à la chance. A l’existence, dans le ciel noirci de fumée des affrontements de rue, d’une sorte de miracle chronique, en tout cas assez constant, et qui ne s’est brisé que pour toucher fatalement le jeune militant du Tarn. Evidemment, le moment est sans doute mal choisi pour tenter de prendre un peu de distance sur le sujet du maintien de l’ordre dans l’espace public les jours de rassemblements protestataires, tant l’émotion est vive, après le décès de Sivens, la compassion unanime, et nécessaire ... <a href="http://www.slate.fr/story/94111/violences-manifestations">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/94111/violences-manifestations#comments FRANCE manifestations Sivens violence police gendarmerie forces de l'ordre CRS Malik Oussekine Vital Michalon Creys-Malville Rémi Fraisse Valéry Giscard d'Estaing Bernard Cazeneuve Sat, 01 Nov 2014 10:04:35 +0000 Philippe Boggio 94111 at http://www.slate.fr Officiel http://www.slate.fr/story/94123/officiel <a href="http://www.slate.fr/story/94123/officiel">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/94123/officiel#comments FRANCE politique Fri, 31 Oct 2014 11:23:35 +0000 Denis Pessin 94123 at http://www.slate.fr L’écologie politique est un champ de bataille http://www.slate.fr/story/94107/ecologie-politique-champ-bataille Récemment, le sociologue suisse Razmig Keucheyan a publié un ouvrage intitulé La nature est un champ de bataille, dans lequel il estime que la crise écologique va aiguiser toujours plus les antagonismes sociaux et les tendances à la militarisation et à la financiarisation comme réponses du «système». Comparés à cette vaste fresque où des puissances sociales colossales et identifiables sont à l’œuvre, les atermoiements et les divisions des responsables d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) font figure de guerres picrocholines. Des débats internes à propos de la participation gouvernementale jusqu’aux récentes déclarations de Cécile Duflot à propos du drame de Sivens, en passant par un congrès où le profane n’avait quasiment aucune chance de se retrouver, elles témoignent cependant de tensions liées à l’insertion de l’écologie politique, que ce soit dans la vie politique française ou dans celle d’Europe de l’Ouest en général. Adaptation à l’environnement institutionnel Ces tensions ne sont ni nouvelles ni originales, puisqu’elles se repèrent dès les années 1980, lorsque les mouvements écologistes se sont structurés en alternatives partisanes dans leurs systèmes politiques respectifs. Selon une terminologie allemande restée célèbre, elles opposaient (de manière certes caricaturale) les «Realos» et les «Fundis». Les premiers étaient censés porter une option plus réformiste que la logique «anti-systémique» des ... <a href="http://www.slate.fr/story/94107/ecologie-politique-champ-bataille">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/94107/ecologie-politique-champ-bataille#comments FRANCE politique écologie environnement écologistes Verts Europe Ecologie Les Verts Cécile Duflot Sivens Jean-Vincent Placé front de gauche Jean-Luc Mélenchon Fri, 31 Oct 2014 09:44:53 +0000 Fabien Escalona 94107 at http://www.slate.fr Quiz: ces citations sont-elles de Fauve ≠ ou du Comité invisible? http://www.slate.fr/story/94091/quiz-fauve-comite-invisible En 2007, les éditions La Fabrique publient un petit texte politique aux accents anarchistes et situationnistes, <a href="http://www.lafabrique.fr/catalogue.php?idArt=215">L'Insurrection qui vient,</a> qui connaîtra un succès dans les milieux concernés.&nbsp; Un an plus tard, en novembre 2008, la notoriété de l'essai et du«Comité invisible», collectif à l'origine du texte dont l'identité des membres est secrète, explose avec l'affaire Coupat. Le jeune homme, alors soupçonné d'être à l'origine de dégradations de caténaires sur une voie SNCF, est mis en examen avec huit personnes évoluant autour du village de Tarnac où il résidait, et le gouvernement s'empare de l'affaire. Le spectre d'un terrorisme anarcho-autonome est alors brandi et&nbsp;L'Insurrection qui vient&nbsp;considéré comme le manifeste qui a inspiré les actes reprochés, un peu rapidement qualifiés d'étant «en relation avec une entreprise terroriste».&nbsp; Sept ans plus tard, le nouvel essai du collectif, <a href="http://www.lafabrique.fr/catalogue.php?idArt=876">A nos amis</a>, est <a href="http://rue89.nouvelobs.com/2014/10/21/sept-ans-apres-linsurrection-vient-comite-invisible-reapparait-255593">accueilli</a> avec <a href="http://www.lesinrocks.com/2014/10/20/livres/linsurrection-revient-11530826/">enthousiasme</a> par la <a href="http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/291014/comite-invisible-la-revolution-au-xxie-siecle">presse</a> de <a href="http://www.liberation.fr/societe/2014/10/22/l-insurrection-is-back_1126583">gauche.</a> Une aura de mystère entoure le Comité invisible depuis la médiatisation de l'affaire: toutes proportions gardées et dans un tout autre domaine, ces envolées mystérieuses rappellent un&nbsp;collectif de musique lui aussi encensé par certains médias, Fauve, qui a en commun avec lui de ne pas mettre en avant d'individualités dans la promotion de son oeuvre.&nbsp; Partant de ce constat, nous sommes allés plus loin dans l'analyse comparée des styles des auteurs de Blizzard ... <a href="http://www.slate.fr/story/94091/quiz-fauve-comite-invisible">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/94091/quiz-fauve-comite-invisible#comments CULTURE FRANCE Comité invisible L'insurrection qui vient Fauve quiz Fri, 31 Oct 2014 09:11:00 +0000 Jean-Laurent Cassely 94091 at http://www.slate.fr «Réglement de comptes» contre «absence d'empathie»: PS et EELV continuent de s'affronter sur la mort de Rémi Fraisse http://www.slate.fr/story/94109/le-roux-place-sivens <a href="http://www.slate.fr/story/93947/sivens-manifestation-environnement-mort-1977">La mort dramatique du jeune Rémi Fraisse à Sivens (Tarn)</a> continue de déchirer la gauche. Invités successifs de l'émission politique de France 24 Politique, en partenariat avec Slate, le président du groupe PS à l'Assemblée nationale, Bruno Le Roux, et celui du groupe EELV au Sénat, Jean-Vincent Placé, se sont nettement opposés sur le sujet. Le chef de file des députés socialistes a appelé à ne pas «tout mélanger» et a jugé «indigne» de «se servir d'un drame pour faire valoir un point de vue». «Comment peut-on se servir de la mort tragique d'un jeune pour régler des comptes?», s'est-il interrogé, tout en reconnaissant que le gouvernement avait peut-être tardé à réagir mais en révélant un François Hollande «meurtri» dès l'annonce de la mort du jeune homme, dimanche, et cherchant immédiatement à s'informer. Il également dénoncé «la violence de la part d'un certain nombre de groupuscules qui rendent dangereuses un certain nombre de manifestations». Jean-Vincent Placé <a href="http://www.france24.com/fr/20141030-politique-jean-vincent-place-verts-remi-fraisse-barrage-Sivens/">a lui pointé</a> un «problème de responsabilité et de communication» de la part du pouvoir: «l'absence d'empathie du gouvernement dimanche et lundi est saisissante», a-t-il déploré, appelant par ailleurs à dissocier l'action de Rémi Fraisse et celle de «dizaines de casseurs». <br /> <a href="http://www.slate.fr/story/94109/le-roux-place-sivens">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/94109/le-roux-place-sivens#comments FRANCE politique Sivens Tarn Rémi Fraisse Bruno Le Roux Jean-Vincent Placé Fri, 31 Oct 2014 07:49:34 +0000 Slate.fr 94109 at http://www.slate.fr L'habitat participatif, une autre façon de bâtir sa vie http://www.slate.fr/story/94095/habitat-participatif Avoir un logement qui corresponde à la fois à ses besoins, à ses moyens financiers et à un projet de vie avec ses voisins et son quartier, cela semble beaucoup demander à un moment où il est difficile de trouver un logement simplement correct à un prix pas trop déraisonnable. Et pourtant, des expériences, encore en nombre limité en France, mais plus développées dans d’autres pays, montrent que c’est possible. Un terme nouveau est entré discrètement dans le vocabulaire relatif au logement: le qualificatif «participatif». On le&nbsp; trouve dans la loi ALUR adoptée en février dernier et dans <a href="http://www.habitatparticipatif-paris.fr/">trois projets que la ville de Paris</a>, après d’autres, est en train de monter. De quoi s’agit-il? L’habitat participatif peut se définir comme un groupement de ménages mettant en commun leurs ressources et leurs idées pour concevoir, réaliser et financer&nbsp; leur logement au sein d’un bâtiment collectif ou d’un ensemble de bâtiments. C’est en somme une troisième voie entre la construction de sa maison individuelle et la location ou l’achat d’un appartement dans un immeuble collectif conçu et construit par un organisme de logement social ou un promoteur privé. On est chez soi, on mène sa vie comme on l’entend tout&nbsp; en partageant des espaces communs avec les autres acteurs de ce projet. Et on ne participe pas à ce genre d’opération dans le but de s’enrichir en revendant ses parts sociales. En cela, le logement participatif est ... <a href="http://www.slate.fr/story/94095/habitat-participatif">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/94095/habitat-participatif#comments FRANCE inclusion sociale loi Alur participatif logement participatif loi Chalandon coopérative d’habitants Fri, 31 Oct 2014 06:57:57 +0000 Gérard Horny 94095 at http://www.slate.fr Ils sont pour la VIe République. Oui, mais laquelle? http://www.slate.fr/story/93835/sixieme-republique La VIe République, c'est un peu la voisine qui est là depuis toujours. On peut ne pas la voir pendant longtemps, puis elle passe à l'improviste pour donner de ses nouvelles. La rentrée politico-littéraire a une nouvelle fois fait ressurgir ce serpent de mer tenace, remis au goût du jour par diverses personnalités de gauche. Jean-Luc Mélenchon en fait –à nouveau– son cheval de bataille. Il en a <a href="http://www.dailymotion.com/video/x25yguu_discours-de-jean-luc-melenchon-a-la-fete-de-l-humanite_news">longuement parlé</a> à la Fête de l'Humanité en septembre et appelle dans son dernier livre, L'Ère du peuple (Fayard), à la convocation d'une assemblée constituante chargée de substituer un nouveau régime à «cette monarchie présidentielle [qui] <a href="http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2014/10/01/25002-20141001ARTFIG00090-melenchon-predit-une-interminable-agonie-a-francois-hollande.php">ne mène nulle part</a>». Plus surprenant, Claude Bartolone s'est lui aussi emparé aussi du sujet. Dans Je ne me tairai plus (Flammarion), le président de l'Assemblée nationale se dit «favorable à un nouvel équilibre incarné dans une VIe République». Il rejoint ainsi plusieurs ténors de l'aile gauche du PS, dont notamment d'ex-ministres de François Hollande. Au cours de sa carrière politique, Arnaud Montebourg a <a href="https://www.youtube.com/watch?v=JyfRcA3_eaQ">activement milité</a> pour la VIe République. Début octobre, ses ex-collègues <a href="http://www.mediapart.fr/journal/france/041014/filippetti-il-faut-une-vie-republique-et-un-pouvoir-moins-monarchique?onglet=full">Aurélie Filippetti</a> et <a href="http://www.liberation.fr/politiques/2014/10/05/au-vieux-boucau-hamon-appelle-au-rassemblement-de-la-gauche_1115217">Benoît Hamon</a> ont eux aussi appelé à un nouveau régime. Tout comme Delphine Batho, éjectée du gouvernement à l'été 2013, qui a récemment <a href="http://leparisienmagazine.fr/delphine-batho-la-generation-hollande-cest-fini-112311/">qualifié</a> la Ve République de «ringarde». «Il faut passer à la VIe République», exhorte également Cécile Duflot dans son livre De l'intérieur (Fayard), ... <a href="http://www.slate.fr/story/93835/sixieme-republique">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93835/sixieme-republique#comments FRANCE politique VIe république Jean-Luc Mélenchon Claude Bartolone Arnaud Montebourg Aurélie Filippetti Benoît Hamon Delphine Batho Cécile Duflot Président de la République Parlement premier ministre dissolution Assemblée nationale sénat régime parlementaire régime présidentiel constitution proportionnelle Thu, 30 Oct 2014 17:18:50 +0000 Louis Hausalter 93835 at http://www.slate.fr Dialogue http://www.slate.fr/story/94099/dialogue <a href="http://www.slate.fr/story/94099/dialogue">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/94099/dialogue#comments FRANCE Sivens Thu, 30 Oct 2014 16:48:49 +0000 Denis Pessin 94099 at http://www.slate.fr Jaurès philosophe et la métaphysique du socialisme http://www.slate.fr/story/94083/jaures-philosophe-et-la-metaphysique-du-socialisme <br /> <br /> Jean Jaurès <br /> Roger Benjamin <a class="black" href="http://amzn.to/1sJNXBx" target="_blank">Acheter</a> <br /> <br /> Très paradoxalement, la pensée philosophique et métaphysique de Jaurès demeure la grande inconnue de son œuvre et de son engagement alors qu'elle en constitue la source première, l'origine discrète. A cette méconnaissance, on peut trouver plusieurs raisons qui, toutes, convergent pour passer sous silence des écrits dont la connaissance par le public serait pourtant essentielle à l'éclairage historique de la genèse de cet homme politique d'exception que fut Jaurès. En premier lieu, les textes philosophiques jaurésiens sont indéniablement des écrits de formation et de jeunesse dont il ne faut pas dissimuler le rôle qu'ils ont pu jouer dans la maturation du personnage. Ainsi, certains ont pu considérer ces travaux comme partiellement inaboutis. Jaurès n'est évidemment pas présent tout entier dans ses écrits philosophiques mais à l'inverse on ne saurait comprendre Jaurès sans se pencher sur ces derniers, et ce point est souvent mésestimé. En outre, autre obstacle, ces textes s'inscrivent dans une manière d'aborder la philosophie qui constitue en elle-même une forme historique bien particulière. En effet, l'œuvre de Jaurès est un témoignage de ce qu'était l'enseignement philosophique sous la IIIème République, un enseignement tourné vers les pensées établies, antiques et classiques, où ni Hegel ni Marx n'avaient encore droit de cité, si ce n'est, pour le premier, à travers l'héritage quelque peu ... <a href="http://www.slate.fr/story/94083/jaures-philosophe-et-la-metaphysique-du-socialisme">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/94083/jaures-philosophe-et-la-metaphysique-du-socialisme#comments CULTURE FRANCE Histoire Allemagne jaurès philosophie socialisme métaphysique Thu, 30 Oct 2014 15:53:07 +0000 Frédéric Ménager-Aranyi 94083 at http://www.slate.fr La sélection dans l'enseignement suscite l'hostilité... Sauf que ça existe déjà http://www.slate.fr/story/94073/selection-universite-existe-deja Considérée officiellement comme un gros mot par les syndicats étudiants et un rempart inacceptable à la démocratisation face à l’éducation, la sélection dans l’enseignement supérieur est souvent présentée comme un épouvantail... qui fait de moins en moins peur.&nbsp; Deux articles méritent d’être lus pour mieux comprendre de quoi il est question au-delà des indignations pavloviennes face à cette idée.&nbsp;Le premier est signé Jean-François Méla, mathématicien et <a href="http://jfmela.free.fr/jfmblog/?p=306#_ftn2">expert des questions universitaires</a>:&nbsp;«Pourquoi la sélection peut être la solution», qui est une réponse à une interview parue récemment de deux présidents d’université (à la tête du <a href="http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid30540/strategie-nationale-de-l-enseignement-superieur.html" style="font-family: Georgia, Georgia, georgia, serif; font-size: 1.02em; line-height: 1.6rem;">comité&nbsp;StraNES</a>, Stratégie nationale de l’enseignement supérieur), soutenant que «la sélection n’est pas la solution». Il remarque, à la suite d'autres observateurs, un paradoxe du système français. D’une part les titulaires de bac techno et pro sont peu nombreux à poursuivre des études dans des filières auxquelles ils sont pourtant destinés en priorité. «Aujourd’hui, seule une minorité va dans les IUT et les STS», bien qu’en 2008 un décret ait ouvert l’admission de droit en IUT aux bacheliers techno et en BTS aux bacheliers pro ayant obtenu une mention Bien ou Très Bien.&nbsp; D’autre part ces bacheliers des filières technologique et professionnelle qui choisissent la fac (sans sélection) «courent à l’abattoir dans les filières de licence, et toutes ... http://www.slate.fr/story/94073/selection-universite-existe-deja#comments FRANCE Education nationale enseignement supérieur université BTS IUT bac pro bac techno baccalauréat orientation formation école inégalités Thu, 30 Oct 2014 09:59:47 +0000 jlcassely 94073 at http://www.slate.fr Des «Khmers verts» aux «djihadistes verts», histoire du point Godwin de l'écologie politique http://www.slate.fr/story/94045/khmers-verts-djihadistes-verts-ecologistes-modes Le président de la FNSEA a parlé, mercredi 29 octobre, de <a href="http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/10/29/97001-20141029FILWWW00257-sivens-la-fnsea-denonce-des-djihadistes-verts.php">«djihadistes verts»</a> à propos du mouvement contre le projet de barrage de Sivens dans le Tarn, lieu de réunion et de protestation de militants écologistes. Ces propos ont été tenus&nbsp;après la mort, dans la nuit de samedi à dimanche, de Rémi Fraisse, un jeune manifestant de 21 ans, qui pourrait avoir été causée par le jet <a href="http://www.lemonde.fr/police-justice/article/2014/10/29/mort-de-remi-fraisse-le-sac-a-dos-piece-cle-reste-introuvable_4514473_1653578.html">d'une grenade</a> tirée par un gendarme lors d'affrontements. Une enquête a été ouverte par le parquet de Toulouse.&nbsp; L'emploi de cette expression est l'illustration d'une mode croissante quand il s'agit de diaboliser les écologistes et leurs revendications.&nbsp;On parle aussi fréquemment de «talibans verts» (par exemple <a href="http://www.liberation.fr/livres/2011/04/30/effet-de-serre-le-plan-jancovici_732452" style="font-family: Georgia, Georgia, georgia, serif; line-height: 1.6rem; font-size: 1.02em;">ici</a> et <a href="http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Lille/actualite/Secteur_Lille/2011/11/30/article_les-echos-de-la-deesse.shtml" style="font-family: Georgia, Georgia, georgia, serif; line-height: 1.6rem; font-size: 1.02em;">ici</a>) pour désigner la frange la plus radicale du mouvement écologiste, plutôt issue de la société civile qu'émanant du parti Europe Ecologie - Les Verts lui-même.&nbsp; Il n'en a pas toujours été ainsi.&nbsp;Quand le «fascisme vert», expression parfois utilisée pour désigner l'islamisme radical, n'était pas encore perçu comme la menace numéro un par les démocraties occidentales, les écolos radicaux étaient plus volontiers comparés à l'extrême gauche révolutionnaire. On parlait alors de «Khmers verts». Militant historique de l'écologie, Gabriel Cohn-Bendit, frère de Daniel, expliquait en 2011 dans <a href="http://alerte-environnement.fr/2011/10/18/a-bas-le-parti-vert-vive-lecologie/">A bas le parti vert! Vive l'écologie!</a>,&nbsp;qu'il surnommait avec ses amis les militants&nbsp;des Verts d'Antoine Waechter&nbsp;<a href="http://books.google.fr/books?id=ruygJ424-EQC&amp;lpg=PT16&amp;ots=0H-EjtHPeG&amp;dq=%22talibans%20verts%22&amp;hl=fr&amp;pg=PT16#v=onepage&amp;q=%22talibans%20verts%22&amp;f=false" style="font-family: Georgia, Georgia, georgia, serif; line-height: 1.6rem; font-size: 1.02em;">les</a> ... http://www.slate.fr/story/94045/khmers-verts-djihadistes-verts-ecologistes-modes#comments FRANCE khmers rouges talibans djihadistes djihad Wed, 29 Oct 2014 17:11:49 +0000 jlcassely 94045 at http://www.slate.fr Le socialisme de système confronté à une vive contestation écologique http://www.slate.fr/story/94001/socialisme-systeme-contestation-ecologique Ceux qui contestent, en actes, la société actuelle sont aujourd’hui d’abord d’inspiration écologique. On ne fait pas ici référence à une étiquette partisane mais bien plutôt à une sensibilité radicalement critique à l’endroit du modèle productiviste et consumériste qui nous gouverne. Trois conflits, de nature différente, illustrent cette controverse sans nul doute appelée à prendre de l’ampleur. Le premier concerne le sort à réserver au futur barrage de Sivens, prévu dans la zone humide du Testet, dans le Tarn. Une seconde contestation vise la «ferme-usine» des Mille Vaches, dans la Somme. Enfin, une troisième dispute, pour l’heure moins médiatisée, s’oppose au projet d’un gigantesque centre commercial accouplé à de multiples attractions à Gonesse, dans le Val-d’Oise. A chaque fois, ce sont des «écologistes» au sens large, dès lors qu’il peut s’agir de militants de la Confédération paysanne, qui mènent la lutte. Et ceux-ci se retrouvent face à des dirigeants ou des élus socialistes obsédés par l’emploi et avocats zélés d’impérieuses nécessités économiques. Deux univers antagonistes Les uns et les autres ne vivent visiblement pas dans le même monde. Le drame survenu le dimanche 26 octobre, avec <a href="http://www.mediapart.fr/journal/france/271014/barrage-de-sivens-les-alertes-des-ecolos-ont-ete-ignorees?onglet=full*">le décès de Rémi Fraisse au cours d’un rassemblement mouvementé contre le barrage de Sivens</a>, l’a cruellement révélé. <a href="http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/27/1980186-thierry-carcenac-mourir-idees-est-chose-est-quand-relativement-bete.html">«Mourir pour des idées, c'est une chose, mais c'est quand même relativement stupide e</a> ... <a href="http://www.slate.fr/story/94001/socialisme-systeme-contestation-ecologique">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/94001/socialisme-systeme-contestation-ecologique#comments ECONOMIE FRANCE écologie productivisme consumérisme Sivens Tarn Somme Val d'Oise Bernard Cazeneuve Notre-Dame-des-Landes agriculture Stéphane Le Foll Ségolène Royal Auchan Jean Viard Wed, 29 Oct 2014 06:22:53 +0000 Eric Dupin 94001 at http://www.slate.fr La ville et la formation du capitalisme occidental selon Max Weber http://www.slate.fr/story/93989/ville-formation-capitalisme-occidental-max-weber <br /> <br /> La ville <br /> Max WEBER <a class="black" href="http://amzn.to/ZWdbGg" target="_blank">Acheter</a> <br /> <br /> Passons sur les considérations techniques qui ont abouti à la constitution de ce volume. Les spécialistes de Max Weber (1864-1920) sauront s’y retrouver. La note éditoriale précédant le texte résume les difficultés. Passons aussi sur le jeu des traductions qui n’est pas indifférent, mais qui, là encore, sera aisément repéré par les spécialistes. Le passage de l’allemand au français n’est pas simple, il relève moins de difficultés de langue que de difficultés culturelles, évidemment. Ceci surmonté, il nous reste un volume incontournable de réflexions sur la ville, susceptible de passionner, certes les spécialistes, mais aussi les étudiants en philosophie, en histoire de l’art, en urbanisme, en sociologie, à tout le moins. Encore convient-il de souligner que l’examen auquel l’ouvrage nous entraîne n’a pas pour objet l’urbanisme, mais les rapports entre la ville et le ou les citoyens. Weber poursuit de son commentaire l’établissement en ville des forces sociales, il s’intéresse aux bailleurs de fonds, aux activités commerciales, à la domination des métiers, et au poids des conseils divers à partir des lignages ou des cours de justice du Moyen Âge. Il instaure des chronologies qui, au passage, peuvent déstabiliser un Français, dans la mesure où les Français rapportent systématiquement les institutions modernes à la constitution de l’Etat central, tandis que les Allemands abordent avec ... <a href="http://www.slate.fr/story/93989/ville-formation-capitalisme-occidental-max-weber">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93989/ville-formation-capitalisme-occidental-max-weber#comments FRANCE ECONOMIE Allemagne Histoire Max Weber sociologie ville capitalisme urbanisme philosophie société Tue, 28 Oct 2014 17:21:53 +0000 Christian Ruby 93989 at http://www.slate.fr La dernière fois qu'une manifestation pour l'environnement a fait un mort, «c'était en 1977» http://www.slate.fr/story/93947/sivens-manifestation-environnement-mort-1977 Ce week-end, le corps de Rémi Fraisse, un manifestant de 21 ans, a été retrouvé sans vie sur le site du barrage-réservoir de Sivens. L’étudiant toulousain, écolo convaincu venu s’opposer au projet, est décédé <a href="http://www.franceinfo.fr/actu/politique/article/sivens-ce-que-l-sait-des-circonstances-de-la-mort-du-jeune-homme-591411">dans des circonstances non encore élucidées</a>, dans un «contexte d'affrontements» avec les forces de l'ordre. Selon Gérard Onesta, le vice-président écologiste de la région Midi-Pyrénées, relayé par José Bové: «Depuis 1977, c’est la première fois <a href="http://www.franceinfo.fr/vie-quotidienne/environnement/article/sivens-vont-ils-oser-construire-un-barrage-sur-un-cadavre-591191">qu’il y a un mort</a> dans une manifestation de type environnemental.» Ce n’est pas tout à fait exact: Mediapart rappelle qu’en 2004, <a href="http://www.mediapart.fr/journal/france/271014/barrage-de-sivens-les-alertes-des-ecolos-ont-ete-ignorees" target="_blank">Sébastien Briat,</a> un militant anti-nucléaire de 22 ans, était décédé en Lorraine alors qu’il protestait contre un convoi ferroviaire de déchets nucléaires. Lui et ses compagnons allongés sur les voies n’ont pas été alertés suffisamment en avance de l’arrivée du train, qui n'a pas été arrêté en amont par d'autres militants comme cela était <a href="http://rebellyon.info/Sebastien-Briat-dit-Bichon-le.html" target="_blank">prévu initialement</a>. Le conducteur <a href="http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20041108.OBS0933/la-mort-d-un-militant-anti-nucleaire-le-train-roulait-normalement.html" target="_blank">n’a pas réussi</a> à stopper le véhicule, qui a percuté le militant<a href="#1">[1]</a>. <a href="http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20041108.OBS0933/la-mort-d-un-militant-anti-nucleaire-le-train-roulait-normalement.html" target="_blank">Les articles de l’époque</a> ne mentionnent pas d’affrontements, contrairement au 31 juillet 1977, où la protestation se tenait à Creys-Malville, dans l’Isère. Plusieurs milliers d’opposants s’étaient réunis contre le projet de construction de la <a href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Site_nucl%C3%A9aire_de_Creys-Malville" target="_blank">centrale atomique</a> Superphénix. &nbsp;A l’époque, le Nouvel Obs raconte: «Dimanche, au petit matin, lorsque les longues colonnes de ... http://www.slate.fr/story/93947/sivens-manifestation-environnement-mort-1977#comments FRANCE Sivens manifestations écologie Vital Michalon Creys-Malville barrage nucléaire décès forces de l'ordre affrontements Rémi Fraisse Mon, 27 Oct 2014 15:21:51 +0000 Léa Bucci 93947 at http://www.slate.fr Mort aux (mille) vaches http://www.slate.fr/story/93987/mille-vaches <a href="http://www.slate.fr/story/93987/mille-vaches">Lire la suite</a> http://www.slate.fr/story/93987/mille-vaches#comments FRANCE vaches vaches laitières ferme des mille vaches Tue, 28 Oct 2014 13:46:19 +0000 Denis Pessin 93987 at http://www.slate.fr