Il revient sur Netflix: pourquoi «Dawson» serait mieux sans Dawson
Peak TV

Il revient sur Netflix: pourquoi «Dawson» serait mieux sans Dawson

Souvenez-vous. En 1998, la Guerre froide était finie, internet n'avait pas encore ruiné nos vies, le Covid-19 n'existait pas… Et puis, tous les jours sur TF1, il y avait Dawson. Une série réalisée par Kevin Williamson, sur un groupe d'adolescents d'une petite ville américaine. Elle nous a, entre autres, offert un triangle amoureux mémorable. Disponible depuis peu sur Netflix, on a eu envie de se rafraîchir la mémoire…

Cette semaine dans Peak TV, nous avons donc décidé de revoir le pilote et le final de la série et de débriefer tout ça avec vous.

Un mercredi sur deux, Anaïs Bordages et Marie Telling décortiquent sur Slate.fr les tendances et l'actualité des séries TV. Critiques, analyses et coups de cœur, elles montrent comment les séries reflètent la société... et inversement.

Suivez Slate Podcasts sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Musique: «Arpy (Saeptem PeakTV Megamix)», Dan Henig
Photo: Dawson | Montage Slate.fr / Capture d'écran via Netflix

Anaïs Bordages

Anaïs Bordages Journaliste

Marie Telling

Marie Telling Journaliste

Newsletters