«Giscard représente un art de gouverner qui n'existe plus»
Le monde devant soi

«Giscard représente un art de gouverner qui n'existe plus»

Cette semaine dans Le Monde devant soi, retour sur les années Giscard. L'ancien président de la République est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans des suites du Covid-19. Lors de son discours d'investiture en 1974, Valéry Giscard d'Estaing s'était montré très moderne dans sa volonté de partager le pouvoir et dans son inclusivité, mais aussi très classique, avec une référence, comme tous les autres, au changement.

Ce changement promis par le président à l'époque, a-t-il eu lieu? On a beaucoup comparé Macron à VGE. À raison? Pourquoi n'a-t-il pas été réélu? Et quel bilan laisse-t-il en matière de politique étrangère?

Réponses dans Le Monde devant soi, un podcast hebdomadaire sur l'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, et Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales.

Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Photo: AFP

Jean-Marie Colombani

Jean-Marie Colombani

Alain Frachon

Alain Frachon

Christophe Carron

Christophe Carron

Newsletters