Pourquoi Erdoğan s'en prend-il à Macron (et au reste du monde)?
Le monde devant soi

Pourquoi Erdoğan s'en prend-il à Macron (et au reste du monde)?

Mercredi 21 octobre, le président Macron prononçait un discours lors de l'hommage national à Samuel Paty, ce professeur d'histoire-géographie décapité à Conflans-Sainte-Honorine. Ses mots sur les caricatures ont mis une partie du monde musulman en colère et provoqué le boycott de marques françaises. Parmi les voix les plus fortes, celle du président turc: Erdoğan a multiplié les attaques contre le Français, politiques mais aussi ad hominem. Excédé, Paris a rappelé son ambassadeur en Turquie, ce qui n'était pas arrivé depuis 1901.

Particulièrement actif et provocateur, Erdoğan semble vouloir s'imposer en leader du monde musulman. Mais dans quel but? Pourquoi s'en prend-il à la France? Qui sont les manifestants turcs qui ont défilé cette semaine près de Lyon et Dijon? La Turquie est-elle encore une alliée?

Réponses dans Le Monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales et cette semaine, Ariane Bonzon, journaliste spécialiste de la Turquie.

Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner
Photo: Ludovic Marin / AFP

Alain Frachon

Alain Frachon

Ariane Bonzon

Ariane Bonzon Journaliste

Christophe Carron

Christophe Carron

Jean-Marie Colombani

Jean-Marie Colombani

Newsletters