La parole des hommes, un outil de domination
Mansplaining

La parole des hommes, un outil de domination

Il fallait bien en parler un jour ou l'autre: ce nouvel épisode de Mansplaining est principalement consacré… au mansplaining (et à son petit cousin, le manterrupting). Ou quand, habitués à monopoliser la parole depuis toujours, les hommes ne parviennent pas à laisser les femmes s'exprimer, y compris sur les sujets qu'elles maîtrisent mille fois plus qu'eux. On en parle avec Rokhaya Diallo, coautrice d'une bande dessinée sur le sujet.

Un mercredi sur deux, Mansplaining observe les masculinités à travers des œuvres culturelles et des faits d'actualité. Parce que la parole masculine est dominante, sauf lorsqu'il s'agit d'interroger les privilèges des hommes.

Si vous aimez Mansplaining, pensez à l'exprimer en lui donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous, et en laissant plein de commentaires bienveillants sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Mansplaining). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Références:
Silicon Valley (Mike Judge, 2014-2019), disponible sur OCS
Helsinki Mansplaining Massacre (Ilja Rautsi, 2018)
Rokhaya Diallo et Blachette, M'explique pas la vie mec! (Marabulles)
24h Pujadas (19 octobre 2020)
Cécile Pérol, Université Paris Saclay, Les pleurs des bébés n'échappent pas au stéréotype de genre

Musique: «Warm Sea», Savvier
Photo: M'explique pas la vie mec! / Blachette

Thomas Messias

Thomas Messias Prof de maths et journaliste

Newsletters