À Cuba, «le sexe permet de se sentir libre»
Relations internationales

À Cuba, «le sexe permet de se sentir libre»

L'amour, le sexe, le couple... ces concepts sont-ils les mêmes aux quatre coins de la planète? Marion Hazout et Victor Viriot, en couple depuis quatre ans, ont voyagé dans neuf pays pour apprendre comment cela se passe, ailleurs.

Dans ce neuvième et dernier épisode de Relations internationales, Marion et Victor s'envolent pour Cuba et découvrent l'importance du sexe dans la vie de l'île. Pour bon nombre de ses habitant·es, le sexe permet de se libérer au sein d'un pays qui garde les stigmates de la dictature. Une quête du plaisir permise par l'évolution des mentalités et la liberté de parler sexualité dès le plus jeune âge.

Suivez-nous sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez aussi le Slate Podcast Club sur Facebook.

Générique: «Dude», Patrick Patrikios

Photo: Victor Viriot / Marion Hazout

Slate.fr

Slate.fr

Newsletters