«Tenet», entropie et palindromes: pourquoi est-ce si jouissif de le revoir?
Warnerprésente

«Tenet», entropie et palindromes: pourquoi est-ce si jouissif de le revoir?

Tenet, le film évènement de Christopher Nolan, mêle espionnage et science-fiction. Il profite d'un casting impressionnant: John David Washington, Robert Pattinson, Elizabeth Debicki, Clémence Poésy et Michael Caine. Sorti en salles fin août, Tenet a déjà franchi la barre du million de spectateurs. Et s'ils sont nombreux à aller le voir, il le sont aussi à aller le revoir. Car Nolan joue avec le temps pour créer un schéma narratif complexe et addictif.

Le 10 septembre dernier, la Warner a organisé des projections commentées pour celles et ceux qui souhaitaient se replonger dans l'univers de Tenet et dans l'histoire de ce héros qui doit sauver le monde avec un simple mot. À l'issue de la séance, quatre spécialistes ont répondu aux questions du public sur les concepts du film, son importance dans la filmographie de Christopher Nolan et les avantages de le voir plusieurs fois: le journaliste Sébastien-Abdelhamid Godelu, l'historien Philippe Rouyer, critique cinéma à la revue Positif et à l'émission Le Cercle de Canal+, le mentaliste Fabien Olicard, auteur et vidéaste, et le youtubeur Jean-Baptiste Toussaint, spécialiste du cinéma fan de Christopher Nolan.

Crédit photo : Warner

Newsletters