Empoisonnement de Navalny, ingérence en Biélorussie, faut-il craindre Poutine?
Le monde devant soi

Empoisonnement de Navalny, ingérence en Biélorussie, faut-il craindre Poutine?

Ce 9 septembre, le Kremlin a annoncé que le président biélorusse Alexandre Loukachenko devait se rendre en Russie afin de discuter des conflits régionaux en Europe avec Vladimir Poutine. Ce même jour, l'ancien président de la République française, François Hollande, déclarait au micro de Jean-Jacques Bourdin que «le président russe ne comprend que le rapport de force. On le voit sur l'affaire de la Biélorussie, qui demain, peut être une nouvelle conquête russe, comme ça s'est fait sur une partie de l'Ukraine. L'Europe doit comprendre l'intention de Vladimir Poutine, reconstituer la géographie de l'ancienne Union soviétique.»

Poutine a-t-il vraiment cette volonté impérialiste d'annexer, au moins en matière d'influence, les territoire perdus par Moscou à la chute de l'URSS? L'Europe, désormais seule face à la Russie, a-t-elle les reins assez solides pour contenir Vladimir Poutine?

Réponses dans Le Monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, et Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales.

Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

 

Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner

Photo: Mikhail Klimentyev / Sputnik / AFP

Slate.fr

Slate.fr

Newsletters