Hors-sérié d’été: trois sorties ciné qui explorent d'autres masculinités
Mansplaining

Hors-sérié d’été: trois sorties ciné qui explorent d'autres masculinités

Pour ce premier épisode hors-série, Thomas Messias vous conseille trois films sortis dans les salles début juillet. Des longs métrages qui se penchent sur des masculinités insuffisamment explorées au cinéma. De François Ozon à Jean-Pascal Zadi en passant par Marco Berger, profitez de Mansplaining pour reprendre goût aux salles obscures… si ce n'est pas déjà fait.

Un mercredi sur deux, Mansplaining observe les masculinités à travers des œuvres culturelles et des faits d'actualité. Parce que la parole masculine est dominante, sauf lorsqu'il s'agit d'interroger les privilèges des hommes.

Si vous aimez Mansplaining, pensez à l'exprimer en lui donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous, et en laissant plein de commentaires bienveillants sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Mansplaining). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Références:
Été 85 (François Ozon, 2020)
Le Colocataire (Marco Berger, 2020) 
Tout simplement noir (Jean-Pascal Zadi & John Wax, 2020)
Une nouvelle amie (François Ozon, 2014) 
Call me by your name (Luca Guadagino, 2017)
Les Chansons d’amour (Christophe Honoré, 2007)
Plaire, aimer et courir vite (Christophe Honoré, 2018) 
«Macron proclame l'égalité homme-femme, grande cause du quinquennat», Agnès Leclair, Le Figaro.fr, 24 novembre 2017

Musique: «Warm Sea», Savvier

Photo: Le Colocataire/Optimale, Été 85/Diaphana, Tout simplement noir/Gaumont

Thomas Messias

Thomas Messias Prof de maths et journaliste

Newsletters