Mon compagnon est dépressif mais il refuse d'être aidé
C'est compliqué

Mon compagnon est dépressif mais il refuse d'être aidé

«Il y a eu un basculement après les attentats de novembre 2015. Mon compagnon a sombré dans la dépression.» Zineb, 41 ans, est la compagne d’un homme souffrant de dépression et qui semble refuser son aide. Après 20 ans de relation, elle lui a envoyé un sms de rupture pour le faire réagir. Depuis, ils vivent séparés. «Pour moi, il y a encore le matériel pour se redonner une chance à condition qu'il accepte de l'aide.» Comment accompagner quelqu'un de dépressif? Un thérapie peut-elle être nécessaire pour la compagne ou le compagnon d'une personne dépressive?

Tous les quinze jours dans C’est compliqué, vous nous racontez vos histoires dans toute leur complexité. Une chroniqueuse vous répond et vous aide à y voir plus clair. Cette chroniqueuse, c’est Lucile Bellan. Elle est journaliste: ni psy, ni médecin, ni gourou. Elle avait simplement envie de parler avec vous dans ce courrier du cœur moderne.

Si vous voulez vous adresser à Lucile, vous pouvez enregistrer un message sur votre téléphone et nous l'envoyer par mail à [email protected], ou nous envoyer une note vocale par WhatsApp au 07 61 76 74 01.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de C'est Compliqué). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. 

Laure Farret est psychothérapeute à Paris. Elle peut être contactée par téléphone au 06 75 66 22 34 ou via son site https://www.laurefarret.com/.

Musique: «Neither sweat nor tears (Saeptem CCCut)», Dan Bodan

Photo: Nik Shuliahin on Unsplash

Lucile Bellan

Lucile Bellan Journaliste

Newsletters