De la crise sanitaire à la crise sino-américaine
Le monde devant soi

De la crise sanitaire à la crise sino-américaine

Après la crise sanitaire et la crise économique: la crise géopolitique. Le climat était déjà tendu entre Chine et États-Unis, mais ces derniers jours, on est monté d'un cran. Ce 29 avril, l'agence de presse officielle Chine nouvelle diffusait une vidéo de propagande produite par ses soins. Intitulée «Once upon a virus» (Il était une fois un virus), elle donne le beau rôle à Pékin accuse les États-Unis d'avoir mal géré l'épidémie.

Ce 3 mai, c'est Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine, qui affirmait qu'il existait «des preuves immenses» que l'épidémie de Covid-19 était partie du fameux laboratoire de virologie de Wuhan. Annonce évidemment démentie par le gouvernement chinois, mais aussi par de nombreux services de renseignement occidentaux. Bref, le virus a contaminé un peu plus les relations sino-américaines, particulièrement mauvaises depuis l'arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche.

La Chine est-elle le coupable idéal? Trump cherche-t-il un adversaire à l'étranger pour renforcer son image sur le plan intérieur? Pourquoi la Chine est-elle aussi agressive? Et quelle position pour l'Europe et la France dans tout ça?

Réponses dans Le Monde devant soi, notre podcast hebdomadaire sur l'actualité politique française et internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales.

Si vous aimez Le Monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Musique: «Believer (Saeptem LMDS MiniEdit)», Silent Partner

Photo: John MacDougall / AFP

Jean-Marie Colombani

Jean-Marie Colombani

Alain Frachon

Alain Frachon

Christophe Carron

Christophe Carron

Newsletters