Le Covid-19 tend les rapports entre Washington et les États américains
Trump 2020

Le Covid-19 tend les rapports entre Washington et les États américains

La situation américaine se complique: d'abord, le nombre de victimes dépasse 55.000, un seuil psychologique important, puisque c'est le nombre de morts de la guerre du Vietnam; ensuite, on voit que certains États s'apprêtent à déconfiner ainsi, les restaurant pourraient rouvrir ce vendredi 1er mai au Texas.

Depuis la Maison-Blanche, le président Trump souffle le chaud et le froid vis-à-vis des États. Il encourage les manifestants qui réclament la fin du confinement, et en même temps, il blâme le gouverneur de la Géorgie qui veut déconfiner trop vite. 

De fait, cette tension entre Washington et le reste du pays s'est manifestée plusieurs fois dans les semaines récentes. Début avril, Jared Kushner avait annoncé que les respirateurs dans les stocks nationaux ne seraient distribués qu'au compte-goutte aux États. Ce rationnement avait suscité la colère du gouverneur de New York Andrew Cuomo. 

Et cette semaine, nouvelle polémique: le président reprend les arguments de Mitch McConnell, le chef de la majorité républicaine au Sénat, selon qui les États ne doivent pas recevoir d'aide fédérale pour faire face à la crise actuelle. 

En quoi la crise sanitaire est-elle un révélateur de la complexité du système fédéral américain? Comment comprendre les tensions entre Washington et les gouvernements locaux? Qui a vraiment le pouvoir aux États-Unis?

Pour suivre la course à la présidentielle américaine, Slate.fr s'est associé à la newsletter «Time to Sign Off» (TTSO) et à l'Institut français des relations internationales (IFRI) pour proposer tous les mercredis le podcast Trump 2020, avec Laurence Nardon, chercheuse à l'IFRI et spécialiste des États-Unis, et cette semaine Christophe Carron, directeur des rédactions de Slate.fr.

Suivez-nous sur Instagram et Facebook. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez aussi le Slate Podcast Club sur Facebook.

Générique: «Ghost City (Saeptem Trump Remix)», de Dmitriy Diomores

Photo: Louis Velazquez on Unsplash

Slate.fr

Slate.fr

Newsletters